Menu

17 févr. 2014

Le petit lapin qui fait fuir le loup

Depuis samedi, Poppy et Teemo sont en vacances à la montagne avec mes parents et ma soeur. Il était prévu que je les accompagne mais un rendez-vous important me retient en Normandie; qu'à cela ne tienne, Piwix et moi profitons de ces quelques jours à deux.

Quand j'ai fait leur valise vendredi après-midi, j'ai essayé de penser à tout: gants, bonnets, combinaisons de ski, quelques jouets et livres, brosses à dents, couches, pantalons, et surtout le petit réveil de Poppy.

Nous avons acheté ce réveil à l'époque où Poppy est passé au grand lit. Grisée par l'idée qu'elle pouvait enfin sortir de son lit quand elle le désirait, elle se levait à toute heure de la nuit dans l'espoir que c'était le matin. Dur, dur! Une petite recherche sur le net et nous avons opté pour ce réveil-veilleuse: la position du petit lapin indique à l'enfant s'il peut se lever ou non. Il est discret et ne dérange pas l'enfant dans son sommeil, le changement de position se fait dans le silence total (sauf si on active la fonction "réveil" et là, attention les oreilles!) Il existe aussi en version mouton, vache, et plus récemment petit garçon et petite fille.

Ca n'a pas marché tout de suite, loin de là, il a fallu lui expliquer longuement, surtout le soir où nous insistions sur le fait que si le petit lapin dormait, il fallait que Poppy fasse de même! Puis un matin, elle s'est levée, est venue dans notre chambre et a annoncé toute joyeuse: "Le petit lapin est réveillé!".

Tous les matins, elle vérifie que son lapin est bien réveillée, il est devenu incontournable, un rituel dans la journée de notre fille. Et nous l'avons conseillé à tous nos proches (à croire qu'on avait des actions chez Kidsleep).

Ce n'est que plus tard que nous avons réalisé qu'il était beaucoup plus pour elle. Après une journée harassante pour Poppy, nous l'avons couchée et elle s'est endormie en 8 secondes et demie. Nous avons fermé la porte et éteint la lumière sans arrière-pensée. Sauf qu'à 22h, elle s'est mise à pousser des hurlements: "Le loup! Le loup!" J'ai accouru et elle m'a désigné le réveil: "Le lapin! Le lapin, vite! Il y a le loup!" Nous avions oublié d'activer le réveil... La veilleuse, assez lumineuse par ailleurs, la rassurait et lui permettait de combattre sa peur du noir.

Alors maintenant, avant d'aller se coucher, on pense bien à le mettre en route. Et pour les vacances, le petit lapin est indispensable pour faire fuir le loup!

(Article non sponsorisé, quand un objet sauve mes nuits et rassure ma fille, je trouve normal de le partager)

5 commentaires:

La vie en Tisanie a dit…

j'ai la version écureuil pour Tisane! mais pour nous, le problème était l'inverse: elle n'osait pas se lever toute seule et ne nous appelait pas. Le week-end, nous ne savions jamais si nous pouvions aller dans sa chambre ou si elle dormait! (hum...oui, ma fille est parrticulièrement calme...). Avec ce système, elle sait quand elle peut se lever!

Anne-Laure a dit…

Je suis hyper interessée pour mes loulous, ça me fait de l'oeil depuis un moment ce truc là ;)

Maman Clémentine a dit…

Je ne connaissais pas du tout et je trouve le principe super ! Je vais aller voir ça de plus près, merci pour la découverte (et bravo pour ta sélection). :)

Cleophis Deeptizz a dit…

Celui-ci est un modèle ancien, ils en ont sorti plein d'autres depuis et certains à destination d'enfants plus grands, tu trouveras sûrement ton bonheur.

Cleophis Deeptizz a dit…

Merci!