Menu

26 févr. 2014

Very bad trip 3 de Todd Phillips (2013)

Synopsis: Deux ans ont passé. Phil (Bradley Cooper), Stu (Ed Helms) et Doug (Justin Bartha) mènent des existences tranquilles et heureuses. Ils ont fait disparaître leurs tatouages et se sont rachetés une conduite. Aux dernières nouvelles, Leslie Chow (Ken Jeong), qui attirait les catastrophes, a échoué dans une prison en Thaïlande : depuis qu'il n'est plus dans le secteur, nos trois lascars ont - presque - oublié leurs folles virées nocturnes à travers les quartiers sordides de Las Vegas, à moitié shootés, et le jour où ils se sont fait kidnapper, tirer dessus et prendre en chasse par une bande de dangereux dealers à Bangkok...
Le seul de la Meute à ne pas avoir trouvé son équilibre est Alan (Zach Galifianakis). Se cherchant toujours, la brebis galeuse du groupe a arrêté les médocs et donné libre cours à ses impulsions, ce qui, dans son cas, revient à ne reculer devant rien et à ne se fixer aucune limite... Jusqu'à ce qu'il traverse une crise douloureuse et qu'il se mette en quête du soutien dont il a besoin. Et qui mieux que ses trois meilleurs copains pourraient l'aider à s'engager dans la bonne voie ? Cette fois, il n'y a pas de mariage, ni de fête d'enterrement de vie de garçon. Qu'est-ce-qui pourrait donc bien dégénérer ? Mais quand la Meute s'en mêle, il faut être prêt à tout! Et pour boucler la boucle, la petite bande doit retourner là où tout a commencé : à Las Vegas...

Nous sommes bien d'accord pour dire que la série Very Bad Trip, ce n'est pas du grand cinéma. Mais c'est sans conteste un divertissement. J'avais adoré le premier film, vraiment excellent et innovant, qui avait fait un tel grand bruit que les suites ont été vite programmées. Le deuxième film était pas mal, même si un peu redondant, il n'en avait pas moins fait son effet. Dans le troisième opus, on sent que le réalisateur tire sur la corde mais je trouve qu'il s'en tire plutôt bien. Le scénario pour expliquer le retour des trois protagonistes (parce qu'il faut le dire, Doug fait le figurant dans les 3 films) est très alambiqué tout en restant assez cohérent, c'est une prouesse. On y retrouve les sales combines, les gangsters qui n'ont peur de rien, les situations absolument rocambolesques, une bonne grosse dose d'humour et de second degré. Les trois acteurs brillent encore par leur talent de comédie, ainsi que Ken Jeong qui ne joue pas un rôle très facile!
Bref, un film pour poser son cerveau et se marrer! Et rien que pour Bradley Cooper, ça vaut le coup (tiens, c'était déjà une raison pour regarder le 2).

1 commentaire:

Isa a dit…

Je n'ai pas encore vu celui-ci.
Les 2 premiers m'avaient bien plu même si comme tu le dis, ce n'est pas du grand cinéma, on passe malgré tout un bon moment !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...