Menu

10 févr. 2014

Ecrire sa vie

Sur beaucoup de blogs, les auteurs expliquent qu'ils se sont mis à ce média pour garder une trace de leur vie et surtout de celles de leurs enfants. Je n'ai pas créé mon blog dans ce but pour la simple et bonne raison que je garde déjà une trace de notre vie ailleurs.

Dès l'âge de 10 ans, j'ai eu envie d'écrire ma vie. Peut-être après avoir lu le Journal d'Anne Franck, peut-être parce que ma mère m'a acheté un cahier avec un petit cadenas, même si mes premiers écrits se sont faits sur des petits carnets de notes. Dans tous les cas, c'est un exercice qui m'a pris très tôt et qui ne m'a jamais vraiment quittée.

Si j'ai bien eu quelques périodes de creux, si j'ai changé de support plusieurs fois, le journal fait partie intégrante de ma vie. Lors de mes études de Lettres Modernes, j'ai particulièrement travaillé dessus, en choisissant systématiquement les modules qui traitaient du sujet et j'ai plongé mon nez dans les écrits d'Amiel, de Rousseau ou de Simone de Beauvoir avec délectation. J'étais à bonne école puisque mon professeur n'était autre que Philippe Lejeune, fondateur de la bien-nommée association pour l'Autobiographie et le Patrimoine Autobiographique (APA).

Aujourd'hui, je tiens trois journaux en parallèle: le journal de Poppy, le journal de Teemo, tout deux commencés dès le résultat du test de grossesse, et mon propre journal. Je n'y écris pas tous les jours mais le plus régulièrement possible et j'essaye de n'omettre aucun détail.
C'est grâce à ces écrits que j'ai ainsi pu vous raconter notre passage aux urgences. Je trouve que c'est un très bon moyen de garder une trace de nos vies, si insignifiantes soit elles, et que c'est un beau cadeau à offrir aux générations futures. J'aurais adoré lire les écrits de mes aïeux, comme j'aime lire ceux des célébrités.

Il va s'en dire que je conserve précieusement tous ces carnets et cahiers et que si personne ne les lit actuellement, pas même mon mari, je les destine à mes enfants et petits-enfants. Ils vont avoir de la lecture! Je réfléchis également à une manière de transférer mon blog sur un support papier et je mets un point d'honneur à imprimer des photos régulièrement. Garder trace, c'est tout une discipline!

15 commentaires:

Marie mon-nid a dit…

Mes 4 grands-parents ont écrit leurs mémoires, chacun dans leur style, sous l'instigation de mon père. Il a également recueilli les mémoires de l'une de mes arrières grands-mères. Il s'est promis de faire de même et de pousser ma mère également. Ainsi, j'aurais, et mes enfants par la suite, un bon souvenir de toute cette période, de la vie de mes ancêtres et de la vie à l'époque. J'espère pouvoir faire de même à mon tour afin de tout léguer à mes enfants...

MaZéMaLo a dit…

c'est super quelle belle idée et surtout que de beaux souvenirs pour les années à venir !!!

La maman des petits plats a dit…

Je suis admirative ! Je ne suis pas assez consciencieuse pour tenir sur la durée :-( Mais quel plaisir cela fera à tes enfants.

Cleophis Deeptizz a dit…

Quelle bonne idée, ça doit être passionnant de lire tout sa généalogie!

Cleophis Deeptizz a dit…

J'espère :) Et des fois je me dis que si je pars trop tôt, ce sera un témoignage d'amour.

potzina a dit…

Woo ! Tu m'impressionnes :) J'ai tenu un journal intime quand j'étais au collège mais j'ai vite abandonné car il était lu (je soupçonne fortement ma sœur). De ce fait, je n'ai plus jamais rien consigné de personnel par écrit, j'ai été vaccinée.

Elodie Freya a dit…

Quand j'étais ado, j'écrivais beaucoup, j'ai rempli je crois 4 grands carnets de ma petite vie. Et puis, j'ai rencontré celui qui deviendra mon mari et j'ai arrêté d'écrire. C'est un peu dommage, j'aurais dû continuer. Avec la naissance de minifée, je m'étais dit que j'écrirais régulièrement des anecdotes sur elle mais finalement je ne l'ai quasiment jamais fait. Je note quand même les faits importants mais je n'écris pas sa petite vie au jour le jour. Je trouve ça chouette que tes enfants et petits-enfants aient un jour tous ces souvenirs de toi, ils pourront te connaitre d'une autre façon.

Cleophis Deeptizz a dit…

Comment tu l'as su alors? Il était déplacé? Je sais que mon cousin a essayé de le lire une fois mais c'est à l'époque où j'avais inventé un alphabet pour le crypter. Ouf!

Cleophis Deeptizz a dit…

J'écrivais tous les jours quand j'étais à la fac, maintenant je ne le fais plus parce que les journées sont assez routinières. Mais je tiens à noter leur évolution, leurs petits mots, les événements marquants.

Kimie (Mots et Emaux) a dit…

Pfffiou, 3 carnets + 1 blog, mais comment fais-tu ?
J'ai un journal intime que j'ai lâchement abandonné depuis ma grossesse pour un agenda qui me permet de noter mes émotions et mes journées d'avant bébé, mais une fois l'accouchement passé, je pense que je reviendrai à mon journal...

Cleophis Deeptizz a dit…

C'est déjà bien d'écrire ses sensations dans un agenda, l'important c'est d'écrire. Les souvenirs partent si vite.

Maman Clémentine a dit…

3 carnets en même temps ???? Séreux chapeau, je ne sais pas comment tu fais. Ici j'ai des journaux de grossesse pour mes filles mais après tout le reste (ou presque) est sur le blog ou se retrouve au travers de nos photos. Pour finir, j'ai moi aussi très envie de sauvegarder mon blog sur papier et je ne peux que te conseiller le Blook : http://blookup.com/ Bises.

Sophie des bas bleus a dit…

Je suis admirative, j'ai jamais réussi à m'y tenir ... Ca fera des très beaux souvenirs

Cleophis Deeptizz a dit…

Merci pour l'astuce, je vais regarder ça. :)

Valérie WonderMômes a dit…

Moi j'adore écrire mais en fait, ce sont souvent des petits mots, de petites listes, laissés dans un carnet perso...l'exercice du journal, je n'ai jamais réussi à le tenir sur la durée...mais les listes dans les carnets, oui...les relire quelques temps après, j'adore, ça me permet de me replonger dans les souvenirs, de voir mon évolution etc...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...