mercredi 22 février 2012

Des nouvelles de SWTOR

Je n'ai pas trop avancé depuis la dernière fois... Je suis arrivée niveau 23 avec Cleophis, la sorcière sith, et je suis en pause forcée car mon mari et moi jouons nos persos ensemble et en ce moment il est accaparé par League of Legends (auquel je joue aussi mais beaucoup moins souvent).

Du coup, j'ai créé un agent secret que j'ai monté niveau 11... jusqu'à ce que je mette les pieds à Dromund Kaas et que je retrouve les mêmes quêtes. Ca ne m'amuse vraiment pas... Alors advienne que pourra, j'ai créé un personnage côté république, un soldat commando, spé heal bien sûr, tout juste niveau 10.

Et j'en viens à aborder le sujet des groupes. Sur les zones de départ de mon agent impérial et de mon soldat, je n'ai fait aucune quête héroïque, faute de trouver des compagnons pour le faire. J'ai lancé des tonnes d'appel sur le général qui sont restés sans réponse. Lorsque je suis arrivée sur la Flotte avec mon soldat,  j'ai tout de suite proposé une sortie à l'Eseless. En vain. Même avec une annonce alléchante du type: "Heal dispo pour l'Eseless" (puisqu'il est commun que les heals et tanks sont monnaie rare dans les MMO). Rien de rien.
Je me pose vraiment la question de l'avenir d'un MMO où les bas niveau ne groupent plus, alors que le jeu n'est sorti que depuis 2 mois. Je veux bien qu'il y ait davantage de niveau 50 mais tout de même, personne ne commence le jeu aujourd'hui ? Aucun niveau 50 ne fait de reroll ? Pourtant, on les reconnaît facilement puisqu'ils ont un nom d'héritage. Alors pourquoi ne groupent-ils pas ? En passant devant la porte de l'Eseless j'ai aussi constaté le fait suivant: les rerolls se font rusher les instances par leurs amis guildeux. Pourquoi se fermer autant aux autres ? N'est-ce donc pas la base d'un MMO de rencontrer des gens de tous les horizons et de découvrir le jeu ensemble ?
Je suis vraiment déçue par ce comportement et j'ose espérer que cela va s'arranger avec le temps (mais je n'y crois pas trop étant donné la desertion des zones bas niveau de WOW). Ca m'ennuierait beaucoup de ne pas pouvoir grouper avant d'être haut niveau. D'autant plus que le jeu nous pousse à grouper avec les points de sociabilité, cela veut-il donc dire qu'ils ne servent à rien ? Les rerolls savent que sociabilité ou non, ils auront la même chose une fois niveau 50 ? C'est triste.

lundi 20 février 2012

Omar m'a tuer de Roschdy Zem (2011)

Synopsis: Le 24 juin 1991, Ghislaine Marchal est retrouvée morte dans la cave de sa villa de Mougins. Des lettres de sang accusent : « Omar m’a tuer ». Quelques jours plus tard, Omar Raddad, son jardinier, est écroué à la prison de Grasse. Il parle peu, comprend mal le français, a la réputation d’être calme et sérieux. Dès lors, il est le coupable évident. Il n’en sortira que 7 ans plus tard, gracié, mais toujours coupable aux yeux de la justice. En 1994, révolté par le verdict, Pierre-Emmanuel Vaugrenard, écrivain convaincu de l’innocence d’Omar Raddad, s’installe à Nice pour mener sa propre enquête et rédiger un ouvrage sur l’affaire…

Cette affaire m'avait fortement marquée au moment du procès en 1994, surtout le questionnement autour de cette inscription et de la faute magistrale qu'elle contenait. J'avais envie d'en savoir plus.
Du point de vue de la mise en scène, le film est plutôt bien construit. Les bonds dans le temps sont un peu abruptes au début, surtout qu'ils ne sont pas toujours clairs, mais on finit vite par savoir si l'on est en 1991 ou en 1994. Les acteurs sont criants de vérité, les scènes reproduisent bien l'horreur qu'a due etre l'incarcération d'Omar Raddad.
Néanmoins, j'ai trouvé qu'il manquait d'objectivité. C'est le problème quand le réalisateur veut prouver quelque chose. Je suis d'accord qu'il y a d'énormes erreurs dans l'enquete menée par les gendarmes, comme la destruction de certaines preuves (les photos prises par la victime peu avant le meurtre), l'incinération rapide du corps, et autres témoignages qu'on n'a pas jugé utile de vérifier. L'inscription désigne le coupable sans ambiguité, il a un motif, il était facile pour les gendarmes de boucler l'affaire. Mais il y a aussi beaucoup d'éléments contre Omar: sa dépendance aux jeux et ses problèmes d'argent (très peu vu dans le film), son emploi du temps qui n'a pas été corroboré par d'autres personnes. Le film insiste sur le fait que Mme Marshal n'aurait pas pu écrire "Omar m'a tuer" dans le noir de manière parfaitement rectiligne mais il apparait dans certains articles que j'ai pu lire qu'il y avait un mince filet de lumière dans la cave, permettant ainsi à la victime d'écrire correctement. Certaines zones d'ombre sont volontairement ignorées.
Les questions restent donc, surtout qu'on a aucun autre coupable possible sous la manche. La force de ce film réside dans la dénonciation d'une enquete faite à la va-vite, d'une accusation facile contre un maghrébien qui ne parle pas français et ne sait ni lire ni écrire. Une enquete pour meurtre se doit d'etre complète et détaillée, non baclée comme elle a pu l'etre. Un bon point de départ pour ceux qui souhaitent connaitre l'affaire Omar Raddad mais qui mérite d'etre approfondie.

samedi 18 février 2012

Mascotte #162

Il ne me manquait qu'une seule mascotte disponible avec l'archéologie, c'est maintenant chose faite. Il m'a fallu beaucoup de temps et de patience pour l'avoir, moi qui ne suis pas une farmeuse dans l'âme, et le plus drôle, c'est que je ne m'y attendais pas. Dans mon onglet d'archéologie, j'avais vu que je pouvais obtenir une patte de singe fossilisée mais je n'avais pas fait le lien avec la mascotte parce qu'elle ne ressemble pas à une patte de singe... et c'était bien elle ! J'en ai enfin fini avec l'archéologie, ce n'est pas le métier le plus passionnant de WOW !

jeudi 16 février 2012

Le tag des 11 questions (encore !)

Le souci quand un tag à du succès, c'est de le voir revenir vers soi comme un boomerang. Le tag des 11 questions fait le tour de la toile en ce moment et cette fois, c'est Mary Juana qui me met au défi de répondre à ses questions. Comme j'adore ça, je m'y prête de bon coeur.

1. Quels sont les pays que tu rêverais de visiter?
Les pays qui sont très loin et qu'on ne voit qu'à la télé: Australie, Etats-Unis, Inde, les pays d'Asie.

2. Question cochonne ? La chose la plus dégoutante pour toi lors d'une relation sexuelle?
Le mot "dégoutant" me gêne un peu dans le sens où rien ne me choque vraiment. C'est toujours amusant de tester de nouveaux trucs, si c'est fait avec l'accord des deux partenaires.

3. La chose la plus gore dont tu as été temoin ?
Rien, j'y ai échappé jusqu'à présent.

4. Ton plus beau projet pour 2012 ?
C'est un secret :D

5. Ton plus beau projet pour les années à venir ?
Etre entourée de ma famille, c'est le plus important ! Leur montrer encore et toujours à quel point je les aime.

6. Ta devise dans la vie
Quand on veut très fort quelque chose, on finit toujours par y arriver. "Retour vers le futur" 

7. La chose que tu es (ou vas être) obligée de faire mais qui te fait flipper au plus haut point ?
Trouver du boulot. Ce n'est pas que j'ai peur de travailler, c'est que je ne trouve rien depuis des mois et j'ai peur de devoir prendre le premier boulot qui passe :s

8. Ce qui te manque le plus dans ta vie
Rien, je suis comblée.

9. Le rêve de ta vie ?
Etre une super star, marcher sur le tapis rouge, voyager et rencontrer des tas de personnalités. Mais on ne peut pas tout avoir...

10. Une chose que tu n'as plus envie de vivre
Une période de ma vie particulièrement désagréable dont je n'ai pas envie de parler ici.

11. Un petit mot pour les gens en général qui passeront par là
Bienvenue sur mon blog et merci pour les fidèles !! Je vous embrasse bien fort


Par contre, je ne vais pas l'envoyer à d'autres personnes, je pense que ce tag a déjà fait le tour de mes amies, et plusieurs fois. Il s'arrêtera là :)

mardi 14 février 2012

Le tag des 11 questions

J'ai reçu récemment un nouveau tag envoyé cette fois par Maty. Comme j'ai bien les faire, je me plie de nouveau à l'exercice:

1. Quel est l’endroit où tu rêves de vivre ?
J'ai toujours rêvé d'aller vivre en Angleterre, deux de mes tantes y vivent et j'allais très souvent en vacances chez elles. J'ai commencé mes études en ce sens puis j'ai rencontré mon mari et il s'est avéré qu'il ne désirait pas quitter la France. J'ai modifié mes plans et j'ai laissé l'Angleterre dans un coin de ma tete.

2. Que fais-tu quand tu es déprimé ?
Contrairement à d'autres, je ne mange pas lorsque je suis déprimée parce que j'ai justement un noeud dans la gorge, rien ne passe. Je dirais que je dors en attendant que ça passe. Mon lit est mon refuge.

3. Le moment le plus honteux de ta vie ?
Lorsque j'étais au primaire, il me fallait traverser toute la ville pour aller à l'école. En effet, ma mère m'avait inscrite à l'école proche de chez ma grand-mère pour qu'elle puisse me récupérer mais du coup, c'était assez loin de chez nous. Un matin, je pars avec mon cartable sur le dos, je fais mon trajet habituel, je croise meme quelques copines de classe puis arrivée à la porte d'entrée de l'école, une fille vient me taper sur l'épaule et elle me dit: "Ta jupe est coincée dans ton cartable". J'ai cru que j'allais mourir de honte. Maintenant, je vérifie tout le temps que ma jupe est bien mise.

4. Si tu devais défiler devant au moins 300 personnes, que porterais tu ?
Ma robe de mariée ! C'est dommage de ne la porter qu'une fois et puis, on n'était pas 300.

5. Quel était ton rêve quand tu étais petite ?
Etre une actrice célèbre. C'était pour moi la meilleure manière de faire tous les métiers du monde et d'avoir plusieurs vies. J'ai fait pas mal de théâtre.

6. C’est quoi pour toi le repas idéal ?
Une bonne raclette en famille !

7. Quel est le prénom que tu as donné à ton animal ? Si tu en as pas, tu l’appellerai comment ?
Je n'ai pas d'animaux en ce moment et je ne compte pas en avoir. J'ai tout eu: chien, chat, souris, tortue, poisson, hamster. Mais c'est trop de travail et ça fait trop de peine quand on doit s'en séparer.

8. Si tu étais un homme, à quoi aimerais tu ressembler ?
A quoi ou à qui ? A personne en particulier, je me sens bien dans ma peau de femme.

9. Quel personnage de film/série voudrais tu incarner au moins une fois dans ta vie ?
J'ai d'abord pensé à Buffy puis à Gabrielle Solis mais je me rends compte que leurs vies ne sont pas toujours facile alors je ne sais vraiment pas. Peut-être Lisa Simpson.

10. Qui est ton idole ? Pourquoi ?
Personne en particulier. J'aime beaucoup d'acteurs/actrices, chanteurs/chanteuses, groupes de musique, etc..., aucun au point de parler "d'idole".

11. Et pour finir, quel est le déguisement de tes rêves pour une soirée déguisée ?
Pour le fun, je me déguiserais bien en Lamu. Sauf que je ne suis pas aussi bien foutue qu'elle !
A mon tour de poser 11 questions et je vais viser mes copines geekettes, en espérant qu'elles se prennent au jeu: so geeketteLupiotte et Domi !

1. Quelle fut ta première console vidéo ?
2. A quel âge as-tu eu ton premier ordinateur (offert ou acheté) ?
3. Combien de fois en as-tu changé ?
4. Quel est ton personnage de jeu vidéo préféré ?
5. Ton mec t'a-t-il déjà engueulé parce que tu jouais trop ?
6. As-tu déjà utilisé ta position de femme pour obtenir quelque chose sur un jeu ?
7. T'a-t-on déjà viré d'un jeu/groupe parce que tu étais une femme ?
8. Joues-tu à un MMO ? Si oui, lequel et pourquoi ?
9. Que penses-tu des jeux vidéos et ordinateurs pour les touts-petits ?
10. As-tu déjà pleuré parce que tu avais perdu ta connexion internet ?
11. Pour la fin, raconte-moi ton plus gros FAIL en jeu.

Merci d'avance !! :)

dimanche 12 février 2012

Le choc des Titans de Louis Leterrier (2010)



Synopsis: La dernière bataille pour le pouvoir met en scène des hommes contre des rois et des rois contre des dieux. Mais la guerre entre les dieux eux-mêmes peut détruire le monde. Né d'un dieu mais élevé comme un homme, Persée ne peut sauver sa famille des griffes de Hadès, dieu vengeur du monde des Enfers. N'ayant plus rien à perdre, Persée se porte volontaire pour conduire une mission dangereuse et porter un coup fatal à Hadès avant que celui-ci ne s'empare du pouvoir de Zeus et fasse régner l'enfer sur terre. A la tête d'une troupe de guerriers courageux, Persée entreprend un périlleux voyage dans les profondeurs des mondes interdits. Luttant contre des démons impies et des bêtes redoutables, il ne survivra que s'il accepte son pouvoir en tant que dieu, qu'il défie son destin et crée sa propre destinée.

J'avais entendu tout un tas de critiques négatives à la sortie de ce film mais je voulais tout de même me faire mon idée parce que j'aime beaucoup la mythologie grecque. J'aurais dû les écouter... Le scénario n'a rien d'original, c'est l'histoire revisitée de Persée, et manque totalement de rebondissements, de suspense, ou encore d'émerveillement. Seules les scènes d'action sont intéressantes, les effets spéciaux sont assez impressionnants, mais ce n'est pas suffisant pour le classer dans les bons films.

vendredi 10 février 2012

Mascotte #161

Le Gaspi toxique n'est disponible que durant les fêtes de la Saint-Valentin, dans le paquet en forme de coeur obtenu en récompense de la quête journalière. Je ne sais pas s'il y a une anecdote américaine là dessous mais on a vu plus romantique comme mascotte... :)

mercredi 8 février 2012

Le dernier maître de l'air de M. Night Shyamalan (2010)


Synopsis: Air, Eau, Terre, Feu : l'équilibre du monde bascule par une guerre sauvage engagée depuis un siècle déjà par la Nation du Feu contre les trois autres nations. Mettant au défi son courage et son aptitude au combat, Aang découvre qu’il est le nouvel Avatar, seul être capable de maîtriser les quatre éléments. Il s’allie à Katara, un Maître de l’Eau, et à son frère aîné Sokka, afin de stopper la Nation du Feu avant qu'il ne soit trop tard...

Avant de voir le film, je savais qu'il n'était pas dans la veine des films de Shyamalan. J'avais lu qu'il lui avait été commandé suite à l'échec cuisant de La jeune fille de l'eau et de ces derniers films. L'histoire est tirée d'un animé très en vogue aux Etats-Unis dont le titre est d'ailleurs Avatar, titre malheureusement déposé par James Cameron à l'époque. Shyamalan devait redresser la barre et montrer qu'il savait faire de bons films qui marchent. Bande de crétins ignares qui ne voient que les dollars !! Shyamalan est un génie, le stopper dans son élan est une hérésie ! J'execre l'industrie du cinéma américain.
Il fallait quand meme que je le voie pour me faire une idée. Et j'ai adoré. Le dernier maitre de l'air est une fable où l'on se trouve plongé dans un univers fantastique peuplé de créatures imaginaires et d'un mythe propre à une nouvelle civilisation. N'en déplaise aux critiques, Shyamalan nous montre encore qu'il maitrise la palette cinématographique à merveille et sait nous émerveiller à chaque scène. Il faut dire que je suis un public facile, j'ai toujours aimé ces mondes à L'histoire sans fin ou plus récemment Narnia et la Boussole D'or. J'ai particulièrement aimé le détail du code couleur, très discret mais néanmoins aisé à reconnaitre: les maitres de l'eau sont en bleu, les maîtres de la terre en vert, les maîtres du feu en noir et rouge et Ang en beige clair.
Petit bémol: j'ai trouvé les scènes de combat beaucoup trop chorégraphiées. Ca donne un style mais ça frise quelque fois le ridicule.
Un très bon film fantastique donc, dans un registre nouveau pour Shyamalan (n'espérez pas avoir une surprise à la fin comme la plupart de ses films). J'ai hâte de voir la suite.

lundi 6 février 2012

Mascotte #160

Ouverture de la Foire de Sombrelune le 5 février pour une durée d'une semaine ! Cette fois, mon coeur a craqué pour le Lionceau de Sombrelune.

C'est aussi les fêtes de la Saint-Valentin avec une mascotte à obtenir en tuant le boss de la saison, ce qui signifie une chance par jour jusqu'au 20 février. Je croise les doigts !
Des nouvelles de mes rerolls: Elanne est passée niveau 40, ça fonctionne très bien de monter via les instances ! Je ne joue qu'elle en ce moment et le week-end parce que la semaine,  j'ai trop de choses à faire avec Cleo. Lierd et Piamy attendront un peu.

jeudi 2 février 2012

Prince of Persia: les sables du temps de Mike Newell (2010)


Synopsis: Un prince rebelle est contraint d'unir ses forces avec une mystérieuse princesse pour affronter ensemble les forces du mal et protéger une dague antique capable de libérer les Sables du temps, un don de dieu qui peut inverser le cours du temps et permettre à son possesseur de régner en maître absolu sur le monde.

Une plongée dans le monde de Disney et surtout celui des jeux vidéos. Mon mari et moi n'avons jamais joué à Prince of Persia, notre regard était donc neuf. Je savais juste qu'il sautait de toit en toit et pouvait remonter le temps.
Dès les premières images, j'ai été émerveillée par les décors, on se serait cru dans Aladdin, les costumes sont superbes et recherchés, j'ai apprécié cette finesse du détail. Puis, on se retrouve dans le jeu: le héros fait des cabrioles improbables et déjoue les mécanismes du palais qu'il est en train d'attaquer. Plus de doute, nous sommes dans un univers fantastique, dans l'univers du conte.
J'ai beaucoup aimé le scénario qui est complexe tout en étant simple. N'oublions pas que le public visé est jeune et qu'il ne faut pas le perdre en cours de route. J'avais identifié le méchant dès le départ mais j'ai quelque fois douté tellement les hypothèses du héros sont logiques. L'ensemble reste cohérent, c'est aussi un point important dans ce genre de film !
Les scènes melent action et humour, à la manière de Prince des Caraïbes, j'ai d'ailleurs trouvé que le Prince avait quelque fois des faux airs de Jack Sparrow.
Par contre, j'ai très vite pris la princesse en grippe. On nous la montre comme investie dans sa mission et quelquefois rebelle, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et prend très à coeur son rôle de régence. Mais cela ne l'empêche pas de se promener à moitié nue pendant tout le film et de hurler le nom du héros quand le danger est imminent au lieu d'essayer de s'en sortir toute seule. Le féminisme a encore du chemin à faire chez Disney...