27 octobre 2011

Mascottes #150 et 151

Enfin ! Après des semaines de dur travail acharné (j'exagère à peine), j'ai enfin pu récolter ma 150ème mascotte et obtenir le haut-fait. Pour les néophytes, les hauts-faits sont des sortes de défis dans WOW, ils n'apportent rien de particulier si ce n'est la fierté de l'accomplissement. C'est comme de finir un jeu vidéo à 100% ou le système de trophées sur Playstation.

Il existe 7 hauts-faits relatifs aux mascottes.
- 1 mascotte, obtenu le 15 octobre 2008 (le système de HF est apparu à cette date donc tous les HF obtenus avant sont comptés au 15 octobre 2008)
- 15 mascottes, obtenu le 15 octobre 2008
- 25 mascottes, obtenu le 15 octobre 2008
- 50 mascottes, obtenu le 1er novembre 2008
- 75 mascottes, obtenu le 26 février 2009
- 100 mascottes, obtenu le 29 juin 2011 (j'ai fait une pause WOW de juillet 2009 à novembre 2010)
- 125 mascottes, obtenu le 1er juillet 2011
- 150 mascottes, obtenu le 26 octobre 2011
Le haut-fait à 150 mascottes est le maximum, dans un jeu qui en comporte un peu moins de 200.

J'ai donc obtenu le jeune pterreurdactyle grâce à l'archéologie:


et le haut-fait m'a débloqué le dragon céleste:

22 octobre 2011

Mists of Pandaria

En ce moment se tient la Blizzcon en Californie, c'est une convention de 3 jours sur les jeux Blizzard. C'est toujours un moment très attendu par les fans car c'est le lieu des grandes annonces sur les nouveautés et prochains jeux de Blizzard. Cette année n'a pas dérogé à la règle, nous avons découvert la nouvelle extension de World of Warcraft dénommée Mists of Pandaria:

Les pandarens, personnages très connus des joueurs de Warcraft III, font enfin leur apparition dans le monde de WOW alors qu'ils étaient jusque là encore totalement inconnus. Ils pourront intégrer la Horde ou l'Alliance, à leur guise, c'est la première fois qu'une race peut intégrer les deux factions.

Cette extension donne bien envie, de toute façon, j'aime tout ce qui touche à WOW et Blizzard ne m'a jamais déçue, je leur fais entièrement confiance. On ne connaît pas encore la date de sortie de l'extension, je penche personnellement pour le 2ème semestre 2012.

Par contre, il y a quelque chose qui m'a choquée et qui me désole au plus haut point. Vous connaissez mon goût pour les mascottes et ma collection, figurez-vous que ces mascottes qui n'avaient qu'un but esthétique vont pouvoir se battre et prendre des niveaux.
Cliquez sur l'image
"Attrapez-les tous !", comme dirait l'autre...

20 octobre 2011

Mascottes #148 et 149

En ce moment, c'est la Sainssaint sur World of Warcraft, une version made in Blizzard des festivités d'Halloween. C'est une de mes fêtes préférées, même si je ne fête pas Halloween moi-même, un peu comme pour Noël, c'est amusant de voir des décorations un peu partout.


Pour l'occasion, il y avait deux nouvelles mascottes à obtenir: le familier félin et la caisse flippante (vidéo de MMO-Champion).


Et pour le fun, je vous présente le Sprotchelin sinistre, une mascotte spécial Sainssaint qui était déjà disponible les années précédentes.

19 octobre 2011

Kill Bill - volumes 1 et 2 de Quentin Tarantino (2003 et 2004)

Vous ne rêvez pas, je n'avais encore jamais vu Kill Bill. La faute à Uma Thurman car il est avéré que j'exècre cette actrice. Ne me demandez pas pourquoi, c'est viscéral, je la trouve hideuse et inexpressive. Je zappe à chaque pub Schweepes au risque de vomir.
Sauf que mon mari a vu Kill Bill et qu'il me tanne depuis des années pour que je le regarde. J'ai finalement cédé, par goût pour Tarantino que j'adore, et parce qu'il est passé dans la catégorie des films cultes.
Histoire: Une ancienne tueuse professionnelle est laissée pour morte par ses collègues, dirigés par Bill. 4 ans plus tard, elle sort du coma, bien déterminée à se venger.

Ce qui me faisait peur avant même de voir Kill Bill, mis à part me taper Uma Thurman pendant 4 heures, c'était de ne pas comprendre les multiples clins d'oeil de Tarantino aux films japonais et d'arts martiaux. Je n'y connais absolument rien et si on ne m'avait pas dit que sa tenue jaune et noire était une référence à Bruce Lee, je ne l'aurais jamais su.
Mais ça ne m'a pas empêché de suivre le film et de l'apprécier. Il est composé en plusieurs petites histoires qui se croisent, à la manière de Pulp Fiction, et j'ai beaucoup aimé cette manière d'avancer dans l'histoire et d'intégrer des flash-back de temps en temps. Surtout l'histoire d'O-Ren, expliquée sous forme de BD, qui m'a fortement impressionnée (et puis j'aime beaucoup Lucy Liu). Les combats sont impressionnants et assez soft, j'avais peur de voir du sang partout et des morceaux dispersés mais ça reste regardable en famille, plus de 12 ans en tout cas. Par contre, je suis un peu triste pour la fin, j'aurais aimé une fin plus joyeuse, c'est mon petit côté fleur bleue qui veut ça.
Conclusion: merci à mon mari de ne pas avoir lâché le morceau, il mérite sa popularité. D'autant plus que des suites sont annoncées...

04 octobre 2011

Black Swan de Darren Aronofsky (2010)

Qui n'a pas entendu parler de ce film, sorti au début de l'année en France, et plusieurs fois primé pour la remarquable prestation de Nathalie Portman ? Il n'en fallait pas plus pour que je le choisisse.
L'histoire: Pour son nouveau ballet, Thomas Leroy (Vincent Cassel) se choisit une nouvelle égérie parmi sa troupe de danseuses, Nina (Natalie Portman). Il lui demande de relever un défi: jouer à la fois le cygne blanc et le cygne noir du Lac des Cygnes. La jeune femme va alors lutter contre elle-même et sa "perfection" afin d'incarner le cygne noir plus sombre et aggressif.

Je ne connais strictement rien à la danse classique et j'en avais l'image de jeunes filles aux pieds ensanglantés à force de faire des pointes. On ne peut donc pas dire que j'étais dans de bonne conditions pour voir ce film. Je me suis davantage focalisée sur l'ambiance, l'histoire, la descente aux enfers de cette fragile petite danseuse. Et j'ai été époustouflée. Quand je lis que Natalie Portman ne mérite pas son oscar parce qu'elle n'a pas réalisé elle-même tous les pas de danse, j'ai envie de hurler que c'est complètement anecdotique ! Je veux bien croire que les scènes de danse soient spectaculaires mais son jeu durant tout le reste du film est tout simplement incroyable. Je n'ai pas pu décrocher les yeux de mon écran (sauf quand elle se coupe les ongles, je sentais le truc arriver, j'ai mis mes mains devant les yeux, mon mari s'est moqué de moi, j'ai dis: "elle va se couper un doigt", il a répondu: "mais non, elle se coupe juste les ongles... Aaahh ! Ah si, elle s'est coupé le doigt." Gloups...) J'ai aimé cette jeune femme fragile, j'ai croisé les doigts pour elle, j'ai angoissé pour elle, j'ai eu peur pour elle, j'ai pleuré pour elle, c'était magnifique. Franchement, n'hésitez pas à le voir !!