Menu

18 déc. 2012

Le tailleur de pierre de Camilla Läckberg

4ème de couverture: "La dernière nasse était particulièrement lourde et il cala son pied sur le plat-bord pour la dégager sans se désiquilibrer. Lentement il la sentit céder et il espérait ne pas l'avoir esquintée. Il jeta un coup d'oeil par-dessus bord mais ce qu'il vit n'était pas le casier. C'était une main blanche qui fendit la surface agitée de l'eau et sembla montrer le ciel l'espace d'un instant.
Son premier réflexe fut de lâcher la corde et de laisser cette chose disparaître dans les profondeurs..."
Un pêcheur de Fjällbacka trouve une petite fille noyée. Bientôt, on constate que Sara, sept ans, a de l'eau douce savonneuse dans les poumons. Quelqu'un l'a donc tuée avant de la jeter à la mer. Mais qui peut vouloir du mal à une petite fille ?
Alors qu'Ericka vient de mettre leur bébé au monde et qu'il est bouleversé d'être papa, Patrick Hedström mène l'enquête sur cette horrible affaire. Car sous les apparences tranquilles, Fjällbacka dissimule de sordides relations humaines - querelles de voisinage,  conflits familiaux, pratiques pédophiles - dont les origines peuvent remonter jusqu'aux années 1920. Quant aux coupables, ils pourraient même avoir quitté la ville depuis longtemps. Mais lui vouer une haine éternelle.

3ème roman de Camilla Läckberg que je lis et toujours autant de plaisir en arrivant à la dernière page. Cette auteure est tout simplement géniale.
Dans cet opus, nous retrouvons Ericka et Patrick qui apprennent la dure vie de parents. Encore une fois, les situations sont criantes de vérité, l'identification est facile avec ces personnages qui sont un peu "Mr et Mme Toutlemonde". Les nuits trop courtes, le bébé demandeur, toujours accroché au sein de sa maman, les parents qui craquent... Sauf que le mari est inspecteur de police et que ce qu'il vit au quotidien est loin d'être anodin (peut-être pas pour quelqu'un travaillant à la brigade criminelle, remarque).
J'avoue que cette fois-ci, je me suis complètement laissée prendre au piège, je n'avais vraiment aucune idée de qui était le coupable et même à la fin, j'ai eu du mal à y croire. Camilla Läckberg joue avec nos nerfs et sait très bien s'y prendre.
Une seule chose m'a turlupinée. A deux reprises, le narrateur nous raconte que des mamans laissent leur bébé en poussette à l'extérieur, la première pour entrer rapidement dans un magasin, la seconde pour éviter de réveiller son bébé. J'ai même relu plusieurs fois le passage tellement j'étais abasourdie: "Elle dit qu'elle a laissé la poussette devant la porte, mais quelle porte ? Celle du salon, j'espère, pas celle de la maison ?? [relecture] Ah bah si, celle de la maison." WTF, j'ai envie de dire. C'est une habitude suédoise ou c'est une trouvaille de l'auteure pour les besoins narratifs ? Je me pose franchement la question !

2 commentaires:

Maman Clémentine a dit…

Je viens de le terminer et wahou, quel choc. Je n'aurais jamais deviné qui était le coupable, je suis sans voix. Tant d'horreurs et de cruauté ça me dépasse, particulièrement ce soir où un horrible fait divers de ma région a été mis en lumière. La fin avec Ana laisse également sur sa faim, j'ai hâte de connaître la suite. Je partage également ton opinion sur les poussettes qui restent devant la porte (WTF) et sur la description que fait Camilla Lackberg des gens. Ca sonne tellement vrai, ils sont accessibles. Mention spéciale également au fait que pour une fois, on ne nous parle pas d'une grossesse idyllique avec les petits oiseaux qui chantent.... Franchement j'aurais aimé savoir tout ça avant d'être enceinte. Bref, je commande tout de suite le suivant et en attendant je m'attaque au tien. Bises.

Cleophis Deeptizz a dit…

C'est vrai qu'à la lumière des derniers événements, on se rend compte que la réalité dépasse parfois la fiction, c'est triste.
La vision de la grossesse et des premiers mois de bébé, c'est criant de vérité, on sent bien que c'est une femme qui l'a écrit!
Pour la fin, figures-toi que je viens de terminer "La sirène" et c'est encore pire. A base de: "Mais non, aaaaaahhhhh, c'est pas possible de finir un livre comme ça!!!" LOL

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...