Menu

21 déc. 2012

Le prénom d'Alexandre de la Patellière et Matthieu Delaporte (2012)


Synopsis: Vincent, la quarantaine triomphante, va être père pour la première fois. Invité à dîner chez Élisabeth et Pierre, sa sœur et son beau-frère, il y retrouve Claude, un ami d’enfance.
En attendant l’arrivée d’Anna, sa jeune épouse éternellement en retard, on le presse de questions sur sa future paternité dans la bonne humeur générale... Mais quand on demande à Vincent s’il a déjà choisi un prénom pour l’enfant à naître, sa réponse plonge la famille dans le chaos.

Nous avons vu ce film un peu avant la naissance de Teemo et ça nous a fait bien rire parce que nous aussi nous cachions son prénom, pas pour les mêmes raisons évidemment. Tout parent a vécu ce moment, à l'annonce de l'arrivée d'un bébé, où tout le monde veut savoir et surtout avant les autres et où il faut constamment se justifier.


La première partie du film est à mourir de rire. Les arguments des uns et des autres sont imparables et on en vient même à se dire: "Après tout, pourquoi pas ?" J'ai découvert un Patrick Bruel hilarant, je ne le connaissais pas en tant qu'acteur et j'avoue qu'il m'a fait forte impression. La seconde partie, par contre, est beaucoup plus dramatique, on comprend que le prénom n'est qu'un prétexte pour nous dresser le portrait d'une famille.


J'ai aimé cette manière de garder la mise en scène d'une pièce de théâtre, mis à part quelques scènes succinctes dans la cuisine, on ne voit jamais les personnages qui quittent le salon, tout est centré sur le lieu du dîner, l'endroit où "ça cause". Cela m'a fait repenser à Un air de famille de Klapisch, c'est le genre de film que j'aime beaucoup.

3 commentaires:

Mes Petits Tableaux a dit…

Personnellement je m'attendais un film où je puisse rire, un peu comme le diner de cons.
Malheureusement, je l'ai trouvé un peu colérique et pas si drôle que cela...
Beaucoup de déception pour ma part. Et finalement, le prénom n'est pas le sujet majeur du film alors que la promo en faisait le sujet!

potzina a dit…

J'ai adoré aussi ce film, j'aime beaucoup les comédies dramatiques. J'avais de mauvais a priori et, en fin de compte, j'ai passé un excellent moment. Un de mes films français préférés de l'année.

Cleophis a dit…

Oui, c'est vrai que le titre n'est finalement qu'un prétexte et la deuxième partie est très spéciale, ça n'a rien à voir et ça peut perturber :)