Menu

28 mai 2014

Gatsby le magnifique de Baz Luhrmann (2013)

Synopsis: Printemps 1922. L'époque est propice au relâchement des mœurs, à l'essor du jazz et à l'enrichissement des contrebandiers d'alcool… Apprenti écrivain, Nick Carraway quitte la région du Middle-West pour s'installer à New York. Voulant sa part du rêve américain, il vit désormais entouré d'un mystérieux millionnaire, Jay Gatsby, qui s'étourdit en fêtes mondaines, et de sa cousine Daisy et de son mari volage, Tom Buchanan, issu de sang noble. C'est ainsi que Nick se retrouve au cœur du monde fascinant des milliardaires, de leurs illusions, de leurs amours et de leurs mensonges. Témoin privilégié de son temps, il se met à écrire une histoire où se mêlent des amours impossibles, des rêves d'absolu et des tragédies ravageuses et, chemin faisant, nous tend un miroir où se reflètent notre époque moderne et ses combats.

Difficile de passer à côté du film qui a fait l'ouverture du festival de Cannes 2013. Un an après, il est apparu sur mon écran pour mon plus grand plaisir.
Je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre et j'ai été très surprise. Le film se déroule en 1922 dans le monde fantastique des milliardaires et le ton est donné dès le départ: tout est excentricité, féérie et illusions fantasmagoriques. Les décors et les costumes sont somptueux et Baz Luhrmann y impose sa marque, j'y ai retrouvé des accents de Roméo+Juliette (ma version préférée) et de Moulin Rouge.
Le scénario est assez tortueux et intriguant et on a du mal à reconnaître le réel de l'imaginaire, c'est assez perturbant. Je n'ai pas lu le livre dont le film est tiré, donc je ne saurais aller plus avant dans l'analyse de l'histoire. Disons qu'elle est spéciale et qu'elle vous prend aux tripes.
Leonardo DiCaprio y est sublime, comme d'habitude, ainsi que Tobey Maguire, qui n'avait pas été aussi en forme depuis Spiderman. Bonne prestation de Carey Mulligan que j'avais trouvé abominablement inexpressive dans Drive et dans Shame. Elle a un peu plus de couleur, même si elle se retrouve vite écrasée par la présence de Leo.
En conclusion: un bon film qui vous émerveillera, vous captivera et qui, à coup sûr, ne vous laissera pas indifférent.

5 commentaires:

Kid Friendly a dit…

On l'a vu l'an dernier en Irlande. J'ai beaucoup aimé la 1ere partie qui mettait vraiment le spectateur dans l'ambiance des fêtes et du faste (peut-on vraiment dire de l'époque parce qu'en même temps c'est ultra moderne). Il y avait par contre quelques longueurs et je crois qu'on avait trouvé la 2e partie moins réussie. Le contexte était installé très longuement et finalement l'essentiel de l'intrigue du livre était déroulé assez rapidement.
Mais j'ai vraiment aimé. Plus que le livre (qui est une nouvelle assez courte) et plus que la version avec Redford beaucoup plus classique (même si Robbie est à tomber !!!)

Isa TS a dit…

J'ai bien aimé sans plus. J'aime bcp Dicaprio et en même temps, je commence à avoir envie de le voir dans des roles un peu plus en nuance et subtilité ...

Cleophis Deeptizz a dit…

Oui, il y a quelques anachronismes ici et là, j'ai l'impression que c'est un jeu, pour accentuer cet effet d'irréel et d'illusion.

Cleophis Deeptizz a dit…

Il y a eu Shutter Island et Inception avant, ses rôles sont variés quand même. :)

Anne-Laure a dit…

Il faut absolument que je le regarde !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...