Menu

21 mai 2014

My senior year de Sylvine Hugé

Quatrième de couverture: "Salut, c'est Manu. Je ne peux pas vous répondre pour le moment, laissez un message et je vous rappellerai."
Comment se reconstruire lorsqu'à l'âge de l'insouciance, du sentiment d'immortalité, la mort frappe l'un de vos proches? Qui plus est, votre petit ami? Que se passe-t-il lorsqu'un simple séjour linguistique se transforme finalement en voyage initiatique? Lorsqu'Eloïse perd son petit ami à 16 ans, sa vie s'effondre. Mais grâce à l'amour de sa famille elle surmonte peu à peu son chagrin. Un an plus tard, son bac en poche, elle concrétise son rêve : étudier dans un lycée américain. En partant, elle espère découvrir une autre culture et rencontrer d'autres personnes, mais aussi retrouver l'insouciance d'avant le drame, voler de ses propres ailes et se tourner vers le futur. Mais est-elle prête à aimer de nouveau? Et trouvera-t-elle ce qu'elle est venue chercher?
Finaliste du concours "Nos lecteur ont du talent 2013" Les lecteurs ont aimé : retrouver leur adolescence, projeter leur relation avec leurs enfants, se sentir en empathie avec le personnage principal, les thèmes : deuil, amour..., le ton "juste", le côté vécu, l'épilogue réussi, la leçon de vie.

J'ai eu l'honneur de recevoir ce livre numérique par le biais des masse critique de Babelio. La littérature pour ado, ou Young Adult, ne fait pas partie de mes lectures habituelles mais j'avoue que j'ai été transportée par ce roman.

Le ton et le style m'ont immédiatement ramenée 18 ans en arrière (ouch, déjà), à l'adolescence, où l'on découvre la vie et où on se fait des films de tout et de rien. Les tournures de phrases, les dialogues, la façon d'aborder les choses me rappellent les textes que j'écrivais à l'époque, quand je m'imaginais devenir écrivain (finalement, je tiens un blog). Eloïse est victime d'un drame dès le début du roman: son petit ami est mort dans un accident de voiture. On la retrouve 18 mois plus tard, en partance pour les Etats-Unis dans le cadre d'un programme d'échange et ce sera l'occasion pour elle de reprendre confiance en elle et en la vie.

La première partie du livre est une découverte de la vie américaine dans tout ce qu'elle a de plus typique. On se croirait dans les séries qui abreuvent nos télés depuis des décennies, avec les casiers dans les couloirs, les pom-pom girls, le journal du lycée, les populaires et les moins populaires. Eloïse vit tout ce que j'ai toujours voulu vivre à son âge (je ne vous raconte pas ma déception le premier jour du collège quand j'ai réalisé qu'on n'avait pas de casiers en France), et le ton est véritablement enjoué.

Mais alors que le roman pourrait paraître assez superficiel, à base de flirts et de chamailleries, il aborde aussi les sujets plus sensibles comme le deuil, la peur de la mort, la confiance en soi et en les autres, l'importance de l'amitié sincère et du soutien familial. Certains passages sont véritablement poignants, j'en ai eu des frissons, et invitent à une réflexion plus poussée sur la vie et l'importance de nos choix et de nos actes. Dans un roman pour adolescent, j'ai trouvé ça particulièrement pertinent.
La fin est géniale et conclut parfaitement ce roman que j'ai savouré du début à la fin. Je vous le recommande chaudement.

Merci à Babelio et aux éditions Chemin Vert pour cette belle découverte, E-book reçu dans le cadre des Masse Critique.

Aucun commentaire: