Menu

12 mai 2014

Et toi, zizi ou louloute?

Il y a quelques années, alors que nous discutions sur un forum entre mamans, l'une d'entre nous posa la question suivante: "Mon fils m'a vue changer la couche de sa petite soeur et m'a demandé pourquoi elle n'avait pas de zizi comme lui. J'ai été prise au dépourvu, qu'auriez-vous répondu?" S'en est suivi une longue discussion sur la manière d'aborder la différence sexuelle avec les enfants et le mot "vulve" est apparu.

J'avais 30 ans et j'entendais pour la première fois de ma vie le mot "vulve". Cela m'a profondément choquée. Choquée par mon ignorance, alors que j'avais passé un bac scientifique, que j'adorais les cours de biologie et que l'anatomie humaine me fascinait. Je connaissais tout le reste: vagin, lèvres, clitoris, mais vulve, jamais. Et cela m'a scandalisée.

Du coup, j'ai très vite su que je n'emploierai jamais de noms tarabiscotés pour désigner la vulve et le pénis. Tous les parents s'amusent à désigner les parties du corps à l'enfant et l'encourage très tôt à les reconnaître: nez, yeux, bras, jambes, pieds, tout est prétexte à en apprendre davantage sur soi. Pourquoi donc utiliser des termes farfelus pour désigner les parties génitales? Parce que c'est "sale"? Parce que cela ne "se dit pas"? C'est ridicule.

D'autant plus ridicule que tout le monde n'a pas le même vocabulaire. Le zizi est assez universel mais pour les petites filles, j'ai pu entendre "nenette", "foufoune" ou autre "louloute". Et quand d'autres vous disent ensuite: "Je suis allée à la piscine avec ma louloute, ça nous a fait du bien", je ne peux m'empêcher de me marrer.

Franchement, ce n'est pas un cadeau que d'éviter le sujet. Pour que des enfants se ridiculisent à l'école primaire parce qu'ils ne connaissent pas le mot exact? Pour qu'à 30 ans, je réalise qu'il existe un mot à la place de "chatte" et "minou"? Arrêtons l'hypocrisie.

12 commentaires:

Elodie Freya a dit…

Je suis d'accord avec toi même si je ne sais pas encore très bien comment nous allons appeler les parties intimes. Je pense que cela viendra naturellement en temps voulu.

Papa Hérisson a dit…

Question intéressante... chez nous ça s'est plutôt posé dans l'autre sens, car notre princesse guerrière s'interrogeait sur la nature de cet appendice qui pendait entre les jambes de son frère, et qu'elle n'avait pas. L'appendice en question a donc été désigné/qualifié "petit tuyau" (plus aux fins d'expliquer sa fonction simplement que pour édulcorer le propos). Pour autant, le garçon nous a demandé après si celui de sa soeur allait pousser par la suite vu qu'elle n'en avait pas... comme les dents. Crise de rire parentale.

Cleophis Deeptizz a dit…

Il n'y a rien de plus naturel en même temps! ;)

Cleophis Deeptizz a dit…

J'imagine. :) Il est important à ce moment-là de bien préciser que les garçons et les filles sont différents et non pas en terme de manque. L'angoisse du petit garçon qui perd son pénis est, d'après ce que j'ai lu, à ne pas prendre à la légère.

working mom a dit…

Ton article me fait réfléchir. C'est vrai que pour la Chose je parle de mimi, sans avoir réfléchi plus loin. Parce que le mot "vulve" ne fait pas partie de mon vocabulaire, que je ne l'utilise pas moi-même. Mais maintenant que la miss ne met plus de couche (yeaaaaaaaaaaaah), c'est elle qui doit maintenant s'approprier son corps, peut-être devrais-je donc utiliser un mot moins infantlilisant que "mimi"?

Cleophis Deeptizz a dit…

C'est étrange au début d'entendre une petite fille de 3 ans dire "vulve" mais on s'y fait vite et je me dis que c'est toujours ça d'appris pour plus tard. ;)

S-Mummy a dit…

Alala ton histoire de piscine m'a beaucoup fait rire aussi...:) pour être plus sérieuse, j'utilise des petits noms .. Pourquoi je ne sais pas, mais je pense pas que j'arriverais à mes qualifier autrement pour le moment.. #bizarre :)

Cleophis Deeptizz a dit…

J'avoue que ça fait bizarre dans la bouche d'un enfant, mais je crois qu'un mot inventé me ferait le même effet. C'est le fait d'entendre un enfant parler de cette partie intime. ^^

Maman Clémentine a dit…

Ici c'est zizi pour les garçons et lune pour les filles. J'avoue que c'est important de ne pas faire passer les enfants pour des imbéciles mais par contre je trouve ça un peu tôt pour utiliser des termes plus précis. On attendra encore quelques années. :)

Cleophis Deeptizz a dit…

Tiens, chez nous quand on dit: "J'ai vu la lune", c'est qu'on a vu les fesses de quelqu'un. ;)

lacasademamachronique a dit…

Billet très intéressant. Le sujet est venu sur table quand Saucisse nous a demandé comment on fait les bébés. Hors de question de parler de chou et de rose mais elle voulu tout savoir et tout simplement. On a beaucoup ri quand il a fallu parler des bouses comme des sacs à graines :)

Cleophis Deeptizz a dit…

J'imagine! Je n'en suis pas encore là mais je sais que je n'édulcorerai pas non plus, même si je ne sais pas du tout comment je ferai. Ce sera la surprise!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...