Menu

19 mai 2014

Un avion sans elle de Michel Bussi [CBL 2]

Pour la seconde édition du club des blogueurs lecteurs, Maman Clémentine nous a proposé la lecture de Un avion sans elle de Michel Bussi.

L'objectif du club des blogueurs lecteurs est de partager notre point de vue sur une lecture commune. Nous risquons donc de parler, dans l'article et dans les commentaires, des personnages, des situations, des moments clés du livre. Soyez prévenus!

Nous entrons tout de suite dans le vif du sujet puisque nous vivons le crash de l'intérieur: un avion en provenance de Turquie s'écrase contre une montagne des Pyrénées et ne fait aucun survivant. Aucun? Pas tout à fait puisqu'on retrouve le corps d'un bébé, une petite fille, et deux familles se déchirent afin d'en obtenir la garde.
La narration est assez originale car il s'agit d'un journal écrit par un narrateur omniscient. Journal parce qu'il indique la date et l'heure à chaque début de chapitre mais on suit le point de vue de plusieurs personnages en même temps, on ne peut donc pas parler de journal intime, ni de quotidien. Un mélange entre les deux. D'autant plus déroutante est l'apparition d'un journal au coeur du journal, celui de Crédule Grand-Duc (et franchement, trouver un nom pareil même s'il est traité avec dérision, c'est assez bizarre), qui nous permet de comprendre le passé, le présent et d'échafauder des hypothèses sur l'avenir.
Pour parler des bons points d'abord, je dirai que le suspense est à son comble. Même si j'ai compris assez vite que le bébé venait d'ailleurs, et il m'a suffit de relire le titre pour savoir que mon hypothèse était la bonne, la succession des événements et les révélations toutes plus incroyables les unes que les autres m'ont transportée. J'ai littéralement dévoré les 100 dernières pages, c'est un roman qu'on ne peut pas lâcher avant d'avoir fini.
Néanmoins, j'ai été assez déçue par le reste. En effet, le narrateur et Crédule ont le même style d'écriture. Crédule Grand-Duc choisit d'écrire un mémoire mais il ne cesse de faire des ellipses et des effets pour ménager son suspense. On a l'impression qu'il s'est mis d'accord avec le narrateur pour accrocher le lecteur, c'est mal agencé. Ceci est d'autant plus flagrant concernant les descriptions de Nicole Vitral. Dans son journal, Crédule explique qu'elle a une poitrine généreuse et qu'elle a un drôle de tic qui consiste à remettre sa veste sur sa gorge, geste qu'il trouve hautement érotique. Si ce détail n'était visible que dans le journal, ce serait logique, sauf que le narrateur appuie sur les mêmes effets lorsque Nicole voyage avec les deux agents de la mairie, qui se trouvent eux aussi subjugués par les atouts de la vieille dame. On pourrait m'opposer qu'il le fait exprès pour mettre en lumière le tic de Nicole Vitral sauf que ça fait trop et qu'au bout d'un moment, quand Crédule et le narrateur ne font que la décrire à travers ses seins, cela devient pesant.
Les personnages sont aussi beaucoup trop caricaturaux: la schizophrène furieuse, la fervente catholique richissime, les pauvres à qui la vie n'épargne rien, la jeune fille belle, mystérieuse, et aimante. Tout est blanc ou noir, aucune nuance, aucune évolution.
Enfin, je peux dire que j'ai détesté la fin. N'ayons pas peur de le dire: la relation entre Marc et Lylie est clairement incestueuse. Ce n'est pas parce qu'ils ne sont pas du même sang que leur relation est saine. Je considère qu'à partir du moment où l'on a été élevé ensemble, on est frère et soeur et l'inceste existe. Ce n'est peut-être pas tabou dans certaines civilisations mais chez moi, oui. Le dénouement heureux est donc pour moi une véritable ignominie.

Les critiques des blogueurs lecteurs:

11 commentaires:

Anne-Laure a dit…

Voilà ma critique : http://www.mamanmaispasque.be/article-cbl-2-un-avion-sans-elle-123505318.html
Et sinon, j'ai cru voir qu'une suite était prévue ? Je me demande bien de quoi elle va traiter, mais je la lirai je pense :)
bises

Cleophis Deeptizz a dit…

Je ne savais pas pour la suite, je me laisserai peut-être tenter, selon le sujet.

bbbsmum a dit…

Coucou j'avais déjà fait un billet sur le sujet ! je luis rajoute un ptit édit !
bises
http://bbbsmum.wordpress.com/2013/12/06/un-avion-sans-elle/

Maman Clémentine a dit…

Ouais je te sens quand même très mi-figue mi raisin. :( Mon billet sera en ligne ce soir.

Vinie a dit…

Oh bah moi, jusqu'au bout je me suis demandé si le bébé était Emilie ou Lyse-Rose. Alors que l'évidence est là quoi ^^

Sinon, j'ai le même avis pour Marc et Lylie... Je suis mitigé quand à leur relation. Ils ont grandi en tant que frère et soeur quand même...

Cleophis Deeptizz a dit…

Merci! Je le rajoute. :)

Cleophis Deeptizz a dit…

Cela me rassure, je me demandais si j'étais la seule à être choquée.

Cleophis Deeptizz a dit…

Ok :)

kayssy13 a dit…

http://airelle-et-son-tralala.over-blog.com/2014/05/critique-de-livre-2.html
voici ma participation tardive( pas mal de soucis cet semaine)

Cleophis Deeptizz a dit…

C'est noté, merci pour ta participation!

Zazimutine a dit…

Bonjour,
Je viens de finir ce livre et j'en ai le même avis, cela me rassure. Comme toi je trouve le suspense génial mais j'ai trouvé l'histoire des deux jeunes très cul cul la praline en plus comme tu le dis de prêter à polémique concernant le caractère incestueux.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...