Menu

8 mai 2013

La journée des petits aux éditions Fleurus

J'aime beaucoup les imagiers parce qu'ils permettent de mettre les mots sur les choses et l'apprentissage de la langue se fait tout en s'amusant. Je voulais acheter un imagier sur l'école maternelle pour préparer Lulu à ce qui l'attend en septembre et je sais qu'il en existe un aux éditions Fleurus mais j'ai préféré celui de la Journée des petits car beaucoup plus complet.


On suit la journée d'une petite fille, du réveil au coucher en passant par l'école maternelle. Cet imagier est idéal pour Lulu car il dépeint complètement son univers: la petite fille, la maman et le petit frère !



Il prépare aussi à l'école maternelle: la classe, la cantine, la récréation et les toilettes (très important les toilettes!)



L'imagier parfait pour préparer ma petite puce. Sauf que...

Sauf que Fleurus plonge encore une fois dans le sexisme et c'est loin d'être la première fois. Il n'aura échappé à personne qu'on ne voit que la maman dans le quotidien de la petite fille. Le père est complètement absent: ni le matin, ni en fin de journée (télé (!) et dînette bien sûr), ni bain, il fait une apparition au dîner et se contente de faire le bisou du soir avant de disparaître à nouveau.







Et ce n'est pas le pire. L'image masculine est occultée dans tout le livre, on ne voit aucun personnage masculin: ni devant l'école (entrée et sortie), ni dans l'enceinte de l'école (professeur féminin, personnel de cantine féminin), ni même à la boulangerie et au supermarché:


Le père est uniquement préposé aux sorties le week-end et pendant les vacances, une double-page en toute fin de livre, comme quelque chose qu'on expédie vite fait (et jamais de face):
Finalement, pourquoi je vous parle de ce livre? Parce que je le trouve super bien fait, que chaque page reproduit bien ce que pourrait être le quotidien d'un enfant de 3 à 6 ans, et que pour le coup, ça représente bien ce qui attend Lulu en septembre puisque son père travaillera et que je serai chargée de "l'intendance". Mais tout de même, une figure masculine à l'entrée de l'école, à la cantine ou à la boulangerie, c'est vraiment trop demander?

Ceci est ma participation à Chut, les enfants lisent chez Yolina.

10 commentaires:

Maman Tourbillon a dit…

En fait c'est l'étape n°2 après l'inscription à la maternelle ;-). Par contre pas cool pour la place du papa...

Soma a dit…

Ah oui, moi j'ai encore les basiques : la nature, etc...
J'ai "attendre bébé" qui m'est bien utile, même si complexe pour les 2.5 ans de ma fille... ms elle intègre déjà qq éléments !
J'aime bcp cette collection également...

Maman Clémentine a dit…

Merci pour cette belle découverte, j'aime beaucoup.

Joséphine Ose a dit…

Ma fille est concernée par la rentrée de maternelle en septembre. Et je me disais bien qu'il fallait la préparer en lui expliquant les choses. Et en plus, il est sous forme d'imagier, tout comme on les aime à la maison. Cette découverte tombe à point nommé.

mini cracra a dit…

J'aime beaucoup ce livre, mais oui c'est dommage parce qu'il n'y a aucune image masculine..

BBB's mum a dit…

un classique tout doux par ses illustrations et textes ! <3

LaFeeDuLac a dit…

On l'a aussi à la maison, mais c'est un livre ancien je crois ce qui explique la façon de penser un peu à l'ancienne... Ca reste une très bonne collection pour les enfants : la naissance, le corps humain, etc...

Cleophis a dit…

Il est noté édition de 1998, il y avait quand même des papas qui donnaient le bain à l'époque? Et ça n'empêche pas de dessiner un boulanger à la place d'une boulangère :)

Cleophis a dit…

J'ai reçu un mail, visite le 3 juin, ça se précise!

Cleophis a dit…

Oui, il me parait adapté à cette periode

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...