Menu

8 avr. 2013

La semaine de Cleophis (2013, s14)

LUNDI
Ouverture officielle du vide-dressing de Lulu et Teemo! J'en avais un peu marre du système du Bon Coin et je trouve ça plus simple pour moi. C'est sûr que mon blog génère moins de visite mais en même temps, j'avais très peu d'acheteurs (quasiment rien ou des gens qui veulent que je me déplace pour un t-shirt à 3€) donc si ce sont les visiteurs de mon blog qui se rendent sur mon vide-dressing et commandent, ce n'est pas plus mal, au moins je les connais un peu! Pour l'instant, j'ai mis le 9 mois fille et le 0-1 mois fille/garçon, il faut que je trouve du temps pour repasser et photographier le reste.
J'ai commencé la diversification de Teemo avec une valeur sûre: la carotte. Il a fait une drôle de tête, il ne comprenait pas ce que je lui mettais dans la bouche, c'était très drôle. C'est une première pour moi car à l'époque, c'est la nounou qui s'était chargé de la diversification de Lulu (ça m'avait d'ailleurs fichu le bourdon...). Une semaine plus tard, il a très bien compris le système, il finit son pot et en redemande!

MARDI
Deuxième événement tragique sur le tournage de Koh Lanta, l'avenir de l'émission est plus qu'incertain. Vous connaissez mon amour pour cette émission et j'ai été très choquée par le premier accident, et très déçue aussi, je l'avoue, parce que je me disais que ça allait retarder le tournage. Aujourd'hui, on peut effectivement se poser la question de la suite à donner et je suis mitigée. D'un côté, je conçois que le tournage de 2013 est terminé, on ne peut décemment pas continuer l'émission dans ces conditions, l'équipe et les participants doivent être beaucoup trop affectés, il leur faut le temps de digérer tout ça. D'un autre côté, ça me ferait bizarre de me dire qu'on ne verra plus jamais Koh Lanta sur nos écrans. Toute chose a une fin, mais là, ça serait vraiment brutal. Qu'on attende un ou deux ans, je suis d'accord mais s'il vous plaît, ne vous arrêtez pas sur un accident, c'est une émission tellement enrichissante (sur le plan humain, même si ça ne saute pas aux yeux de tout le monde).

MERCREDI
Soirée DVD devant La cabane dans les bois, un film purement génial, ma chronique bientôt.

JEUDI
Point info sur la propreté de Lulu: en début de semaine, j'ai eu l'idée d'enlever ses couches et de la mettre en culotte. J'ai lu sur le net que certaines avaient fait ça et que leur enfant avait été propre du jour au lendemain, sans accident. Ca valait le coup d'essayer! Raté, elle a fait dans sa culotte. Et pire, elle allait chercher une autre culotte pour se changer, comme on change une couche, ça ne la perturbait pas plus que ça. Sauf que le fait de se sentir mouillée, plus qu'avec les couches actuelles ultra-absorbantes, lui a permis de se rendre compte de sa production et aujourd'hui, elle prévient chaque fois que sa couche est souillée et demande à en changer (en baissant son pantalon dans la seconde, il faut être rapide). C'est un début!

VENDREDI
Surprise en ouvrant les volets:
Vous vous souvenez que j'étais toute contente en janvier quand il y avait de la neige partout chez nous. Même mi-mars, j'étais encore un peu émerveillée de voir cette jolie couche blanche et je me demandais pourquoi les gens faisaient les rabats-joie. Mais le 5 avril... C'est le 5 avril, quoi! Surtout que le reste ne suit pas car j'ai voulu racheter un manteau pour Lulu car il devenait petit mais je n'ai trouvé que des coupe-vents, collection printemps-été oblige! Flûte, alors. Il serait temps que l'hiver fasse ses valises.

SAMEDI
Petite sortie achat, j'en ai profité pour ajouter deux exemplaires à la collection des Juliette. Il y avait beaucoup de livres que je n'avais pas alors je les ai feuilleté pour me décider et j'ai tiqué sur Juliette fait des bêtises. En effet, on y voit Juliette faire les 400 coups: elle jette ses jouets par terre et refuse de les ranger, elle vide les tubes de crème et les flacons de shampooing, si bien que sa mère vient lui mettre une fessée (qu'on ne voit pas) et la punit en lui demandant de tout nettoyer. Dernière page: on voit Juliette donner la fessée à son nounours en lui disant de ne pas faire de bêtises. Euh... oui mais non, elle ne l'aura pas celui-là.


Images trouvées ici
DIMANCHE
Qu'on pourrait intituler "le jour le plus long".
Samedi, je commence à avoir la goutte au nez et à être fatiguée, Lulu aussi éternue régulièrement, c'est mauvais signe... Nous avons la visite de ma mère et de ma soeur le dimanche et Piwix me promet de me laisser me reposer de 10h à 12h si  je fais la matinée avec les enfants et vais lui chercher une brioche à la boulangerie.
Réveil à 6h30 de Teemo qui réclame à manger et sa soeur qui suit. Je vois qu'elle est crevée et alors que je recouche Teemo à 9h pour la sieste du matin, j'essaye de la coucher elle aussi. Rien à faire, elle hurle, se débat, je laisse tomber et nous allons à la boulangerie. En revenant, je vais réveiller Piwix qui m'annonce qu'il est malade et qu'il ne peut pas sortir du lit. C'est le genre de choses qui me fâche beaucoup et je ne peux m'empêcher de lui en vouloir à chaque fois alors que finalement, il a bien le droit d'être malade...
Je continue donc la matinée avec Lulu en attendant nos visiteurs et la journée se passe ainsi, mon mari toujours au lit, et Lulu qui ne fait  pas de sieste (elle ne fait jamais de sieste quand il y a du monde). Le fait qu'il y ait ma mère et ma soeur m'a tout de même un peu soulagée car elles pouvaient s'occuper des enfants pendant que je me mouchais et baillais à m'en décrocher la mâchoire. Le soir venu, une fois ma mère et ma soeur partie, j'ai mis Teemo à la sieste du soir et je suis allée prendre une douche avec Lulu. Vu son état de fatigue, c'était la meilleure solution car elle ne se serait pas laissé faire. Puis dîner, biberon pour Teemo et au lit tous les deux. Enfin, prise de catch dans le lit pour Lulu qui m'a fait une jolie crise d'hystérie de fatigue...
A 20h, c'est à moi de manger sur le pouce, d'étendre le linge (qui a attendu toute la journée) et de m'écrouler sur le lit. Encore fâchée contre mon mari. Je veux bien qu'il soit malade, mais au point de ne pas pouvoir mettre un pied à terre? Ca m'énerve. Et si je réagissais comme lui, qui s'occuperait des enfants?
(Point santé: il va beaucoup mieux aujourd'hui, sûrement un gros coup de fatigue et une indigestion... de bonbons...)

2 commentaires:

Maman Clémentine a dit…

J'ai été faire un tour sur ton vide dressing (même que Lulu elle avait la même turbulette Kitchoune). Bravo à Teemo, la carotte c'est bon, et à Lulu pour son premier pas vers la propreté. Koh Lanta je partage complètement ton avis, j'aime beaucoup cette émission et c'est dommage si tout s'arrête comme ça. C'est clair que ce temps c'est usant à force, on a l'impression qu'on en verra jamais le bout. Et si ça peut te rassurer les mecs sont presque tous comme ça, dès qu'ils ont 37,3 ou un tout petit bobo c'est la panique. ^^

working mom a dit…

c'est vrai que les mecs ont une facilité à ne plus s'occuper de rien quand ils sont malades, alors que nous, on arrive à se forcer pour gérer le(s) enfant(s)... Et puis bizarrement les enfants aiment bien profiter de la situation!