9 avr. 2014

Comment l'environnement influe sur notre humeur

S'il fallait résumer ma première semaine de vie parisienne en un seul mot, je choisirais celui-ci: HEUREUSE.

Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas sentie aussi bien. Je peux dire que je frôlais la dépression en Normandie, mon mari aussi d'ailleurs et un soir, après des litres de larmes versées des deux côtés, nous nous sommes remotivés et avons accéléré notre déménagement. Après une semaine, nous sommes heureux de notre choix.

Lundi matin, c'est le coeur léger que nous avons accompagné Poppy à son premier jour d'école. Manque de chance, la maîtresse était malade et les élèves étaient répartis dans les autres classes, ils nous ont donc conseillé de revenir le jeudi. Tant pis, nous avons profité de ces trois jours pour faire le tour de la ville et repérer tous les squares du coin.
Je me suis de nouveau retrouvée dans la ferveur urbaine: les voitures, les bus, le monde, la place du marché, les rues où se succèdent les magasins à perte de vue. Et j'aime ça. J'adoooore ça. Comme une impression de me sentir vivante, de me sentir exister au milieu de ce microcosme alors que je ne suis finalement qu'une parmi tant d'autres. J'ai été surprise de croiser autant de regards discrets (enfin presque) se glisser vers moi et j'ai vraiment cru que quelque chose clochait avant que je réalise que les gens regardaient mes tatouages. C'est rigolo. Le temps printanier y a fait beaucoup, c'est sûr, si j'étais arrivée en pleine grisaille, j'aurais peut-être été moins enthousiaste.
Du coup, j'essaye un nouveau boulanger chaque jour, je teste aussi les supérettes du coin et j'avoue que c'est l'une des choses qui me perturbe le plus. Je m'étais habituée à un magasin en particulier, avec des rayons rangés d'une certaine façon et des produits réguliers, et me voilà à butiner à droite et à gauche pour trouver tout ce que j'aime. Il va falloir que je m'adapte.

Jeudi matin, Poppy a fait sa rentrée et tout s'est très bien passé. Elle est très heureuse de sa nouvelle école et "la maîtresse est gentille". Par contre, elle n'a pas encore retenu les prénoms de ses camarades et je la sens un peu seule mais ça viendra. J'ai la chance d'avoir vue sur la cour de l'école et j'ai déjà pu la repérer plusieurs fois, si elle n'est pas entourée d'une dizaine d'enfants, elle ne reste pas non plus toute seule dans un coin et vadrouille un peu partout. Ca me rassure.
(blouson orange et noir)
Samedi, j'ai profité de ma bonne humeur pour faire les magasins. Il fallait absolument renouveler ma garde-robe et le solde de tout compte de Piwix me permettait cette petite folie. Je n'exagère pas en disant que mes vêtements faisaient vraiment pitié: certains troués, d'autres sans aucune forme. Nouvelle ville, nouvelle vie, je voulais faire bonne impression dans le quartier. C'est important pour moi.

C'est d'ailleurs par pur hasard que j'ai croisé une copine de fac au square! 8 ans qu'on s'était perdu de vue, après la pendaison de crémaillère de notre premier appartement (on en est au 5ème, pfiou!). Elle a un petit garçon de 2 ans et demie, ça fiche un coup de vieux d'un coup. Se quitter jeunes femmes et se retrouver mamans... J'ai pris son numéro de téléphone, un truc que je n'aurais jamais fait auparavant! Je ne sais pas ce que je vais en faire mais sur le moment, je me suis dit que c'était une bonne idée et qu'il était temps que je m'ouvre aux autres.

Tout ceci n'augure que du bon. Piwix se plaît au travail et je me plais à la maison, je crois qu'on est en bonne voie.

19 commentaires:

aurélie Emmaman a dit…

Ton bonheur fait plaisir à voir! Moi je suis une fille de la campagne, tout ça ne me plairait pas...Comme quoi il faut de tout pour faire un monde (de gens heureux ^^).
Bisous
Aurélie

Bien-être à Barcelone a dit…

À la lecture de ce post, ce changement s'annonce vraiment positif. Vous avez pris une bonne décision. Bonne continuation !

Pat a dit…

c'est super ! j'aime ce sentiment qu'on ressent quand on se promene dans les rues de son nouveau chez soi ... :)
rappelle la ta copine, quand on s'installe dans une nouvelle vie, on doit se raccrocher à la moindre rencontre et c'est comme ca que le cercle s’agrandit vite finalement !

Kid Friendly a dit…

Super :-) Je crois que j'aurais franchement du mal aussi à vivre à la campagne :-D Trop citadine dans l'âme. Ca me pèserait. Bon emménagement ! Pour la copine, appelle-là, c'est chouette d'avoir un petit réseau de proximité. On fait des goûters, les nains jouent ensemble, on se rejoint au square et on papote (ce qui évite de penser au sketch de Florence Foresti et de monter un plan pour s'évader :-p )...

ElsaNeverland a dit…

Quel plaisir de te lire avec cette bonne humeur! :)

Cleophis Deeptizz a dit…

Je savais avant de quitter Paris que je n'aimerais pas me retrouver en rase campagne. J'ai choisi une petite ville pas trop perdue mais finalement ce n'était pas assez pour moi. C'est sûrement lié à l'enfance, j'ai toujours vécu en ville.

Cleophis Deeptizz a dit…

Merci :)

Cleophis Deeptizz a dit…

Il faut que je trouve le courage...

Cleophis Deeptizz a dit…

Ce sont les vacances la semaine prochaine et elle est professeur des écoles, je vais tenter une approche.

Cleophis Deeptizz a dit…

Merci :)

Mayan a dit…

Contente de voir que tout se passe au mieux. Le changement à parfois du bon et tu en es l'illustration parfaite.

potzina a dit…

Que des bonnes nouvelles, ça fait très plaisir ! Je suis bien contente pour vous :)

eclectik girl a dit…

je suis contente que tout se passe bien dans ce nouvel environnement !
Et etre aussi près de l'école, c'est super pratique ^^

Elodie Freya a dit…

Je suis sincèrement heureuse pour toi que tu te plaises dans ton nouveau quartier! Ton enthousiasme est palpable dans tes écrits, c'est super! Je te souhaite que cela continue de plus belle!

Cleophis Deeptizz a dit…

Merci beaucoup les filles :)

Cli a dit…

Tu as raison l'environnement joue beaucoup sur notre humeur....mais pas seulement l'adresse, le logement en lui même joue énormément! Je sature de notre appart trop sombre, sans rangements, où les murs prennent l'humidité trop vite,...du coup même si j'adore le quartier je suis vite ronchon et pas bien, surtout quand je suis à la maison! On espère déménager d'ici pas trop longtemps....j'ai hâte qu'on trouve!

Ceci dit cela fait du bien de te lire si apaisée et heureuse!

Maman Clémentine a dit…

Contente de voir que votre nouvelle vie vous plaît à tous. C'est sûr que l'environnement joue grandement sur l'humeur et c'est super de te voir en si grande forme. :)

Cleophis Deeptizz a dit…

L'humidité, mon pire cauchemar. J'ai eu des soucis dans mes anciens appartements et il y a même eu des poursuites pour l'un (le proprio ne voulait pas me rendre la caution à cause des moisissures alors que c'était l'étanchéité des murs qui était en cause). Maintenant, c'est le premier truc que je vérifie.

Cleophis Deeptizz a dit…

Merci :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...