Menu

17 juin 2014

Fleur de tonnerre de Jean Teulé

Quatrième de couverture: Ce fut une enfant adorable, une jeune fille charmante, une femme compatissante et dévouée. Elle a traversé la Bretagne de part en part, tuant avec détermination tous ceux qui croisèrent son chemin: les hommes, les femmes, les vieillards, les enfants et même les nourrissons.
Elle s'appelait Hélène Jégado, et le bourreau qui lui trancha la tête le 26 février 1852 sur la place du Champs-de-Mars de Rennes ne sut jamais qu'il venait d'exécuter la plus terrifiante meurtrière de tous les temps.

Sur le blog Wonderful Breizh, Marjolaine a eu l'idée de lancer un club de lecture entièrement dédié à la culture bretonne. Ce mois-ci, elle nous a proposé de lire Fleur de Tonnerre de Jean Teulé.
Je dois dire que l'histoire de cette femme est complètement hallucinante. J'ai plusieurs fois eu un doute sur la véracité des propos et vérifié s'il s'agissait d'un roman ou d'une histoire vraie et ma surprise fut énorme lorsque j'ai découvert que tout était authentique. Hélène Jégado est devenue un personnage mythique de la culture bretonne.
Toute la trame se déroule en Bretagne et l'auteur nous emmène au coeur des traditions celtiques, de sa langue, de ses mythes et de ses mystères. J'ai beaucoup aimé en apprendre davantage sur ces superstitions dont voici un exemple:
Jean s'arrache un cheveu et le lance au vent. Cet acte vaut signature de contrat car s'ôter et jeter un cheveu - symbole de la propriété - c'est déclarer qu'on ne reviendra pas sur l'accord puisqu'il sera impossible au vendeur de récupérer le long poil que la brise a emporté.
J'ai adoré retrouver le style lyrique de Jean Teulé, que j'avais tant apprécié dans Le magasin des suicides. Tout est parfaitement mélodique et poétique et c'est un vrai régal. Une mention spéciale pour le duo de perruquiers normands qui constituent un fil rouge dans le récit et permet de mettre à distance la longue liste des victimes de l'Ankou, la semeuse de mort.

6 commentaires:

Lylou a dit…

Autant Le magasin des Suicides reste un des mes livres préférés, autant je n'ai jamais réussi à terminer Fleur de tonnerre. J'ai pourtant lu Darling qui est plus que trash mais je ne sais pas ce qui se passe avec ce livre je ne rentre pas dedans. Il faudra que je réessaye !

Marjolaine a dit…

C'est marrant, les perruquiers m'ont vraiment énervé, encore plus quand l'un perd des dents et se met à chochoter. Sinon, je vais tenter le magasin des suicides je pense.

Cleophis Deeptizz a dit…

Je n'ai pas lu "Darling", je ne peux pas comparer. Mais j'ai vraiment bien aimé celui-là, je crois que c'est plus le côté incroyable, de me dire que c'est une histoire vraie.

Cleophis Deeptizz a dit…

Je les ai trouvé drôle, même si la fin m'a parue un peu spéciale... Je te conseille vraiment le magasin des suicides, c'est très caustique, très drôle.

Mymie-chan a dit…

J'avais bien aimé le "Magasin des suicides" mais je n'avais encore jamais entendu parlé de "Fleur de tonnerre". Je vais me faire une joie de le lire :)

La vie en Tisanie a dit…

Pour ma part, les perruquiers m'ont terriblement agacée! j'ai trouvé leurs aventures totalement inutiles!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...