Menu

12 juil. 2012

Les blogs et les commentaires

On voit très souvent cette petite affiche sur les blogs:


J'avoue avoir été tentée d'en poser une mais je me suis ravisée. En effet, je ne veux pas que les gens se sentent forcés de commenter mes messages, j'aime quand le commentaire est spontané.

Evidemment, lorsqu'on ouvre un blog, on désire avant tout être lu, sinon on se contenterait d'un petit carnet de notes sur son bureau. Il serait présomptueux de dire qu'on ne cherche pas de commentaires et qu'on se fiche de savoir si son article a un impact ou pas. Néanmoins, je ne suis pas une fanatique des commentaires et j'en profite pour m'excuser auprès de mes lecteurs mais aussi de mes auteurs de blogs préférés.
Si je ne commente pas votre article, ce n'est pas parce qu'il ne m'intéresse pas, c'est parce que je ne vois pas quoi dire d'intelligent. J'ai toujours pris le temps de réfléchir à ce que j'allais dire et c'est encore plus flagrant sur le Net puisque le simple fait de devoir cliquer sur le lien "Répondre" pose immédiatement la question de savoir si le commentaire sera pertinent ou non. Lorsque je n'ai rien à dire de plus que: "Bien d'accord !" ou "Mdr !", je préfère m'abstenir. Et j'aime particulièrement de pouvoir "liker" l'article sur Hellocoton, c'est au moins un moyen de signaler que j'ai lu l'article et que je l'ai apprécié.
Sur mon blog, c'est la même chose. J'adorerais avoir une vingtaine de commentaires sous chacun de mes articles mais je conçois que certains n'intéressent personne. Mon blog est assez éclectique, il est normal que tout le monde ne réponde pas à tous mes articles. J'aime toujours autant vos commentaires épars et ça me donne envie de continuer sur cette voie, à parler de tout pour parler au plus grand nombre. Et si je ne réponds pas à vos commentaires, ce n'est pas parce que je vous ignore. De la même façon que pour un article de blog, si ma réponse se résume à un: "Oui, tu as raison", je ne vois pas l'intérêt. Cela arrive souvent sur mes critiques de films où certains n'ont pas le même avis que moi. Je ne vais pas leur répondre qu'ils n'ont rien compris et que j'ai raison, je laisse leur commentaire parce qu'il est important pour moi de partager nos avis, qu'on soit d'accord ou non. Et dans ces cas-là, je ne vois pas trop quoi leur répondre...
Conclusion: continuez à venir discuter avec moi, j'aime toujours autant ça et j'adore vous lire, c'est ma petite parenthèse quotidienne !

15 commentaires:

unicks a dit…

je crois que j'en ai sur mon blog, je l'ai mis parce que je le trouve mignon par contre je ne vais pas pleurer sur hellocoton comme certaines parce que certains de mes billets sont peu ou pas commentés.

Cleophis a dit…

C'est vrai qu'on peut tenir à quelques articles parce qu'on a mis du temps dessus mais ce n'est pas parce qu'on n'a pas de commentaires que personne ne l'a lu. Tu sais, y a des râleurs partout, pas seulement sur HC ;)

Noomi a dit…

B'soir :)
Je commente (trop) rarement car la plupart du temps soit je ne trouve rien d'intéressant à apporter soit quelqu'un d'autre l'a déjà dit (dur dur de ne pas être originale) alors que je suis ton blog depuis quelques mois (je l'ai découvert via Sogeekette) et que les articles sont loin d'être inintéressants.

Cleophis a dit…

Merci. C'est gentil de te faire connaître :)

CamilleG a dit…

Je suis comme toi. Je ne fais pas à la course aux commentaires. Je sais que les lecteurs sont discrets et ne veulent pas forcément papoter :D

Hortense a dit…

Les commentaires, parfois pertinents ou non, sont un moyen de montrer l'accord ou le désaccord avec l'auteur du blog, même si je ne fais pas la course aux commentaires sur mon blog, j'aime voir que ce que j'écris touche les gens et ça passe par un commentaire ou un "like" dans les deux cas je suis ravie...
De même que quand je ne suis pas auteure mais lectrice, j'aime faire savoir que je suis passée par là, que j'ai aimé ou bien que l'article m'a interpellé donc sans dire que je me sens forcée d'écrire un commentaire, ça me fait plaisir de le faire parce que je sais que j'aimerai tout autant qu'on m'écrive.

Très bon article en tout cas :)

EmmaJune a dit…

Comme Hortense, tout est dit!
Un commentaire, c'est doux comme un rayon de soleil et quand y en a pas, ben ça manque ;-)

Morgane a dit…

Moi aussi j'ai hésité à mettre une petite étiquette "mon blog se nourrit de vos commentaires". Je trouvais qu'elles étaient jolies et puis que c'était une façon polie de réclamer des commentaires, plus polie et moins rentre-dedans que "laissez-moi des commentaires !!!! :D" et puis finalement je l'ai pas fait parce que je vois pas l'intérêt d'avoir des commentaires pour avoir des commentaires. C'est mieux quand ils sont "vrais", que la personne ne s'est pas forcée. Mais je comprend les gens qui les mettent, après tout c'est normal de vouloir des avis et des commentaires quand on fait un blog... pourtant je trouve ça pas très sympa de réclamer...

Blonde paresseuse a dit…

Un chouette article, merci. En tout, cas j'aime bien quand tu passez chez moi !
Ce commentaire formidable n'appelle évidemment pas de réponse ;-)

Cleophis a dit…

C'est exactement ça ! J'aurais l'impression de réclamer.

Cleophis a dit…

Si, si, tu me fais toujours autant rire, même en deux lignes :)

Tiphanya a dit…

J'en parle justement sur mon blog, même si je risque de me retrouver du côté des râleurs. En effet, je pense (pensais ???) que le commentaire est souvent un moyen de savoir si quelqu'un vient lire ce qu'on écrit. C'est pourquoi moi un excellent moyen de dire aux autres blogueurs "je suis d'accord", "je ne suis pas du tout d'accord". Pour la grande bavarde que je suis, c'est un moyen de créer un dialogue. Car je conçoit mon blog comme une façon de dialoguer avec d'autres amateurs de littérature jeunesse.
Bon suite à mon billet et aux nombreux avis reçu, mon propre avis a beaucoup évolué, tout d'abord en découvrant que je suis lue (et on a beau jouer les modestes, on écrit tous pour être lu) et ensuite en prenant conscience de certains de mes défauts.
En tout cas bonne continuation (hellocoton m'a conduite ici)

Onee-Chan a dit…

Je suis comme toi : quand j'ai commencé à bloguer toute nouvelle née dans mon coin j'avais mis une image aussi (pas celle là), mais très vite je l'ai enlevée. En fait je l'avais plutôt mise parce que j'étais novice dans la blogo et que moi par exemple il ne me serait pas venu à l'esprit de laisser un commentaire avant d'avoir mon blog : je n'y aurais pas pensé, et je n'aurais jamais pensé non plus que ça faisait plaisir au blogueur. Donc je l'avais mis pour les gens comme moi. Mais petit à petit, je me suis fait la même réflexion et je l'ai enlevé, surtout parce que je n'aime pas réclamer :)
Bisous

Etincelle a dit…

Moui et non...

Et ceux qui ne sont pas sur HC alors ? Comment prend-on connaissance de leur existence et de leur vision des choses à propos d'un article ?

Dans ta conclusion, tu écris "continuez à venir discuter avec moi", mais comment y a t il discussion s'il n'y a pas de commentaire ?

Bien sûr qu'il ne s'agit pas de forcer un lecteur à laisser des commentaires. D'ailleurs une image, aussi jolie soit-elle, ne forcera personne à écrire un commentaire, le lecteur garde son libre arbitre...

Et s'il a envie de me laisser un simple ":)", j'en serais heureuse. S'il a envie de lancer un débat, j'en serais heureuse. Un commentaire dans le respect, me rend heureuse. Et je suis fort contente d'en recevoir.

Je comprends les blogueuses faisant le choix d'exploiter cette image. Et pourtant je ne l'ai pas utilisée moi-même. A côté de ça, je me fais un devoir de répondre à tous les commentaires reçues, une façon de montrer que je l'ai bien lu.

Un commentaire de plus par ici, qui appelle une réponse ou pas ? A toi de voir ! :)

Cleophis a dit…

Je précise à la fin de mon article "continuez à venir discuter" parce que j'explique que je ne réponds pas systématiquement à tous les commentaires mais que je les lis et les apprécie. Que mes lecteurs n'aient donc pas peur de donner leur avis, même s'ils ne sont pas d'accord avec moi :)