Menu

19 févr. 2013

Projet X de Nima Nourizadeh (2012)


Synopsis: Alors qu'ils semblaient jusque-là se fondre dans la masse, trois lycéens décident de sortir de l'anonymat. En apparence, leur projet est plutôt inoffensif puisqu'ils ont l'intention d'organiser une fête des plus mémorables. Mais rien n'aurait pu les préparer à la soirée qu'ils s'apprêtent à vivre...

Nous ne connaissions pas ce film avant d'entendre parler des répercussions désastreuses qu'il a eu. En effet, certains jeunes ont voulu recréer la fête gigantesque du film, au point de saccager les lieux qu'ils avaient investis, aux Etats-Unis mais aussi en France ou au Québec. Le film est présenté comme véridique, tourné par une caméra amateur et je pense que beaucoup se sont laissés prendre au jeu, preuve en est que sur la version DVD que nous avons visionné, il y a un autre avertissement, juste avant le film, qui précise que les personnages sont des acteurs et qu'il ne faut pas reproduire les évènements décrits... Comme quoi le buzz autour des films dits "réalistes", inauguré avec le Projet Blair Witch, a encore de beau jour devant lui.
Personnellement, j'ai adoré l'histoire et la mise en scène. Contrairement à Chronicle, la caméra embarquée a tout à fait sa place: les jeunes veulent organiser une méga fête et garder un souvenir de l'évènement, il est donc logique que l'un d'eux s'occupe de filmer tout ça. La plupart des scènes sont captées par Dax, le cameraman, et d'autres par le biais d'un téléphone portable, ce qui est là encore tout à fait plausible dans un évènement de cet ampleur.
Evidemment, le film ne donne pas une bonne image de la jeunesse: alcool, drogue et sexe se superposent et se mélangent jusqu'à la perte de contrôle totale. Par ailleurs, les personnages sont acclamés à leur retour au lycée, ce qui pose le problème de la morale. Cependant, j'y ai surtout vu l'envie de créer un délire, de mettre sur écran le rêve de tout adolescent mal dans sa peau et surtout le cauchemar de tout parent. On peut difficilement avoir envie de reproduire un tel chaos.
Et si certains l'ont fait, ce n'est pas la faute de Projet X.
NB: Depuis le visionnage, j'écoute en boucle la BO dont Pursuit of Happiness de Kid Cudi et Steve Aoki, typiquement le genre de musique qui me donne la pêche.
Pursuit of happiness by kid cudi & steve aoki on Grooveshark

Aucun commentaire: