Menu

1 déc. 2011

Sucker Punch de Zack Snyder (2011)

ATTENTION SPOILER

Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre lorsque j'ai choisi ce film, j'ai suivi l'avis de mes amis gamers qui en faisaient l'éloge.

Histoire: Suite à la mort de sa mère et au tragique accident qui a couté la vie à sa soeur, Baby Doll est conduite dans un hôpital psychiatrique par son beau-père. Pour oublier cette vie cauchemardesque, Baby Doll va se plonger dans un monde imaginaire.

C'est la première fois que je suis nuancée devant un film. Soit j'aime, soit je n'aime pas. Sauf que Sucker Punch est tellement atypique que j'ai du mal à me positionner.
Commençons par ce que je n'ai pas aimé: le scénario tordu. En l'espace de 10 minutes, on se retrouve dans 3 univers différents: un hôpital psychiatrique, un théâtre-dancing et un temple japonais. On comprend très bien au fil du temps que ces univers sont issus de l'imaginaire de l'héroïne, Baby Doll, et qu'il ne faut rien prendre au pied de la lettre, que tout n'est que transposition. Sauf que du coup, ça fait une histoire un peu décousue, et les scènettes n'ont d'autre intérêt que de montrer des nanas combattre en porte-jarretelles. J'aurais aimé en savoir plus sur sa vie dans l'hôpital psychiatrique, savoir ce qui était réel/transposé, de ce qui était purement imaginaire (Roquette s'est-elle vraiment fait planter par le cuisinier ?)
Par contre, si l'on étudie chaque univers en lui-même, je suis totalement conquise par les personnages, la mise en scène, les couleurs, ce parti pris d'osciller entre BD et jeu vidéo. J'avais l'impression d'être dans Sin City et Final Fantasy à la fois. Ca ne me dérange pas de voir des filles en petites tenues dans la mesure où c'est vraiment un univers fantastique, il n'y a aucune volonté de réalisme. Et j'ai eu le bonheur d'entendre le superbe Army of me de Björk qui m'a renvoyée 15 ans en arrière.


Conclusion: à film à voir comme un Alice au pays des merveilles moderne.

3 commentaires:

annick a dit…

j'ai bien aimé ce film, ça change de l'ordinaire!

potzina a dit…

Bon, mon avis est plus direct : j'ai détesté. Pourtant, je n'ai rien contre les univers fantasques et voir des filles à moitié à poil ne m'offusque pas non plus mais j'ai trouvé que ça n'avait pas beaucoup de sens et à la fin je me suis dit : tout ça pour ça ? Et puis tous ces ralentis, non merci ! J'ai été très déçue surtout que j'avais lu tout un tas de critiques excellentes quand il est sorti.

Cleophis a dit…

Je crois qu'il ne faut pas chercher de sens finalement, c'est juste pour le plaisir des yeux :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...