Menu

9 déc. 2011

Rien à déclarer de Dany Boon (2011)

Une nouvelle comédie de Dany Boon au programme:
Histoire: En 1993, en pleine ouverture économique européenne, l'avenir est sombre pour les douaniers qui doivent quitter leurs postes frontières. Ruben Vandevoorde, belge zélé et francophobe, se voit contraint d'inaugurer une douane volante avec Matthias Ducatel, son homologue français, qui voit en secret la soeur de ce dernier depuis plus d'un an et souhaite l'épouser.

Une nouvelle fois séduite par l'humour décapant de Dany Boon. J'ai vu les 3 films qu'il a réalisé (La maison du bonheur, Bienvenue chez les Ch'tis, Rien à déclarer) et je peux dire que je suis fan. J'étais inquiète quand à la prestation de Poelvoorde après avoir vu quelques bétisiers et autres reportages sur le tournage du film mais il est parfait dans le rôle du belge raciste jusqu'à l'os. Il est étonnant de voir des français et des belges se haïr autant et on comprend vite que ce n'est qu'une allégorie du racisme au sens large. Les stéréotypes véhiculés nous font prendre conscience que toute généralisation est stupide. Faire passer le message de la tolérance par la comédie, c'était une très bonne idée.

Aucun commentaire: