Menu

31 déc. 2011

Le chaperon rouge de Catherine Hardwicke (2011)


Histoire: Dans un petit village isolé, les habitants sont la proie d'un loup-garou depuis des générations. Après 20 ans de sacrifices d'animaux, le loup recommence à attaquer les villageois, ceux-ci décident de partir à sa recherche et de le tuer, aidés par un prêtre un peu spécial.

Pour commencer par les points positifs, j'ai apprécié cette version moderne du Petit Chaperon Rouge. Les détails du conte sont préservés tout en restant discrets, ce qui en fait davantage des clins d'oeil que la vraie trame du film. Malheureusement, le reste est tellement insipide qu'on s'ennuie très vite.
Tout d'abord, j'ai eu l'impression que le film n'était qu'un prétexte pour montrer deux beaux gosses se partager une fille. En effet, le Chaperon Rouge est promise au riche forgeron du village alors qu'elle-meme est amoureuse du bucheron. Quand le forgeron est un vieux bedonnant, je veux bien, mais pas quand c'est un jeune homme classe, super bien taillé et qui en plus, accepte que la jeune fille se marie à un autre par amour pour elle !!! La demoiselle devient vite antipathique à refuser ses avances...
Ensuite, les décors sont minimalistes, ils ont dû réutiliser ceux de Van Helsing:  vieilles maisons en bois, neige, forêt. C'est tout. C'est triste.
Enfin, la fin est des plus stupide, aucun intéret. N'hésitez pas à passer votre chemin.

1 commentaire:

potzina a dit…

Ça ne me disait trop rien, je crois que je vais continuer à passer mon chemin !

J'aime bien ta nouvelle template, c'est joli :)

Bonne fin d'année Cleophis et à l'année prochaine !