Menu

20 nov. 2015

Un quatrième tatouage et une âme d'enfant toujours présente

En septembre, j'ai franchi le seuil d'un salon de tatouage pour m'encrer une quatrième fois dans la peau. Quel motif avais-je choisi? Ariel, la petite sirène, mon idole incontestée depuis l'enfance.

J'ai vu le dessin animé au cinéma dès sa sortie en 1989 et je suis immédiatement tombée sous le charme de cette rousse flamboyante. Avec mon amie, nous chantions Sous l'océan et Partir là bas à longueur de journée. Cette dernière est d'ailleurs l'une des deux chansons Disney que je suis capable de réciter sans effort et sans me tromper (l'autre est Je suis ton meilleur ami d'Aladdin).

Avec les années, son image est restée dans mon esprit et je me suis teint les cheveux en rouge pendant très longtemps! Jusqu'à ce que je me vois en photo en 2010 et me dise que ce rouge pétant n'était pas très naturel et, accessoirement, abîmait trop mes cheveux.

En ce début d'année, l'envie de me faire tatouer est revenue en force. Comme on dit dans le milieu, on sait quand on commence à se faire tatouer mais jamais quand on arrête! Après mes trois tatouages dont je suis fière, j'étais prête à sauter le pas et en faire un quatrième. J'avais l'emplacement mais pas le motif. Alors j'ai cherché...

Et un jour, alors que je regardais mes magnifiques tableaux de princesses Disney, j'ai revu le visage merveilleux de ma petite Ariel et je me suis dit: "Et pourquoi pas?"
Je n'ai pas pour autant couru chez le tatoueur. J'avais l'idée, j'avais le dessin mais étais-je prête à sauter le pas? A 35 ans, est-ce vraiment raisonnable de porter Ariel sur le bras? N'allais-je pas le regretter un jour? Il m'a fallu des semaines avant qu'une petite voix s'élève au fond de moi: "On s'en fout! Tu aimes Ariel et tu veux le montrer au monde entier, vas-y! On n'a qu'une vie, qu'un seul corps, nous sommes libres d'en faire ce que nous voulons!"

Cette petite voix a été si convaincante que je n'ai plus cessé d'y penser. J'ai laissé passer l'été et j'ai pris rendez-vous pour un résultat au-delà de mes espérances:


Mes proches le trouvent magnifique et mes enfants l'adorent! Poppy m'a d'ailleurs invitée à faire la reine des neiges sur les jambes. Euh... comment dire...

Une vraie réussite encore une fois et c'est avec un réel plaisir que je le découvre dès que j'ai l'occasion (ce qui veut dire pas souvent en ce moment, brrr). Je ne le regrette pas.

Et vous? Avez-vous des projets de tatouage?

9 commentaires:

potzina a dit…

Il est superbe ! J'adore les couleurs :) Je n'ai pas de tatouage et aucun projet en ce sens. J'aime beaucoup mais je ne le sens pas pour moi. Ce n'est pas à cause des éventuels risques ou de la douleur, c'est seulement que ça ne me tente pas... pour l'instant ;)

Karya a dit…

Chez moi, je suis la seule à ne pas en avoir ! J'en ai toujours eu envie sans jamais sauter le pas ! J'ai une très faible tolérance à la douleur. Kan, par contre, aimerait bien en avoir un autre !

Jo Jeans a dit…

je suis encrée tout le bras gauche mais que des créations perso ou de mon Loup d'amour, d'ailleurs c'est lui qui m'a tatouée et comme je suis tatoueuse je pense souvent à m'encrer moi même (39 ans et toujours une âme d'enfant aussi) mais j'hésite entre l'autre bras ou une cuisse ??
Ta sirène est sympa tu l'as faite où ?
Bisous

Cleophis Deeptizz a dit…

Merci Potzina! Si tu ne le sens pas, rien ne t'y oblige. Ma soeur pense la même chose que toi, elle n'aime pas l'effet de mode du tatouage et préfère rester vierge de tout dessin.

Cleophis Deeptizz a dit…

Salut Karya! C'est vrai que la douleur est présente, plus ou moins importante, mais c'est quand même une aiguille qui pénètre la peau. Un tout petit pour commencer, ça pourrait être la solution.

Cleophis Deeptizz a dit…

Merci pour ton commentaire Jo! C'est génial de se faire tatouer par quelqu'un de proche et ses propres dessins en plus. Se tatouer soi-même, ça doit être étrange à vivre!
Je l'ai faite où? Comme je ne comprends pas bien le sens de la question, je répondrai "sur le bras" et "chez un petit tatoueur de région parisienne, je ne suis pas une adepte des grands noms juste pour le prestige".
Bises

Valentine Pumpkins a dit…

Il est très beau, très doux ! Les couleurs sont superbes. Je n'ai pas de tatouage mais l'envie me hante depuis pas mal d'années (j'ai le motif, l'endroit en tête) mais je n'ose pas sauter le pas ^^

Cleophis Deeptizz a dit…

Merci Valentine. Tu as le temps: tout vient à point à qui sait attendre. ;-)

Valentine Pumpkins a dit…

C'est sûr mais bon, à 27 ans, il faudrait tout de même que je finisse par sauter le pas ;)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...