Menu

7 oct. 2014

Poirot joue le jeu d'Agatha Christie

Quatrième de couverture: Tout a été prévu dans les moindres détails. Oh! bien sûr, le choix des protagonistes n'a rien de follement original. On n'échappera ni à la somptueuse idiote aux décolletés vertigineux ni au maître d'hôtel sinistre et compassé. Mais après tout, les vieilles recettes ont fait leur preuves. Munis d'un premier élément de solution, les concurrents devront se débrouiller pour trouver victime, arme du crime, assassin et mobile. Et le gagnant se verra remettre un prix des mains mêmes de l'illustre Hercule Poirot. Joli programme, non?
Pourvu que les talents du meilleur détective du monde ne soient pas requis pour une tâche moins anodine...

Prêté par ma blogo-copine Maman Clémentine dans le but de me faire connaître Agatha Christie, j'ai plongé avec plaisir dans cette première lecture des aventures d'Hercule Poirot. J'étais un peu perdue au départ et j'ai fait quelques recherches sur le net pour avoir un petit peu plus d'infos sur le personnage mais cela ne m'a pas empêché d'accrocher à l'intrigue.
Hercule Poirot est contacté par Ariadne Oliver, une auteure de romans policiers (tiens, tiens) qu'il avait déjà rencontré à plusieurs reprises, pour assister à une kermesse organisée par un riche propriétaire car elle a la vague impression que quelque chose va se passer. L'élément déclencheur est une Course à l'Assassin, une sorte de Cluedo avant l'heure, imaginé par Mrs Oliver pour pimenter la kermesse et qui sera le fil rouge de l'intrigue. Car il y aura bien un cadavre, mais un vrai! Et trouver le coupable ne sera pas une mince affaire.
J'ai vraiment bien aimé la façon dont Agatha Christie dépeint ses personnages et je me suis prise d'amitié pour Hercule Poirot, même s'il semble avoir un sacré caractère. J'ai adoré le personnage de Mrs Oliver qui m'a vraiment faire rire quelquefois. Extrait d'une de ses conversations avec Hercule Poirot:
Car après tout, que peut-on bien trouver à dire sur la façon dont on écrit les livres? Enfin quoi, il faut d'abord chercher une idée, et puis quand on l'a trouvée, il faut s'obliger à s'asseoir à sa table et à l'écrire. C'est tout! Il ne m'aurait pas fallu trois minutes pour expliquer ça, la conférence ce serait achevée là, et toute l'assistance m'aurait regardée de travers. Je ne comprends pas pourquoi tout le monde exige à tout propos que les écrivains parlent d'écriture. J'ai toujours eu plutôt tendance à estimer que le métier d'écrivain consistait non pas à parler mais à écrire!
La résolution de l'énigme est vraiment bien menée et je ne m'attendais pas à ça. Je crois que de toute façon, personne ne pouvait s'attendre à ça, il ne faut pas chercher le coupable à tout prix, il faut juste se laisser porter par les mots d'Agatha Christie. Et cela marche plutôt bien parce que je me suis lancée le défi de lire tous ses romans!

4 commentaires:

potzina a dit…

C'est vrai qu'il est bien celui-là. J'aime l'ambiance du roman et Ariadne Oliver est un de mes personnages préférés crée par Agatha Christie !

Maman Clémentine a dit…

Ohhhh, je suis trop super contente que tu ais aimé. Désormais tu as des dizaines de titres qui t'attendent avec tout ce qu'à écrit Dame Agatha Christie. :) Si tu veux que je t'en envoie dis le moi, je les ai presque tous.

Cleophis Deeptizz a dit…

Pourquoi pas... J'aimerais bien les lire dans l'ordre, tant qu'à faire, je ne sais pas si tu as les premiers? J'ai trois livres à toi qui devraient partir dans la semaine, je t'en prêterais bien moi aussi mais souvent je les emprunte à la bibliothèque ou je les prends en numérique...

Maman Clémentine a dit…

Si si, j'ai. Je te prépare ça. :)