Menu

1 sept. 2014

Cet été-là de Véronique Olmi [CBL 4]


Quatrième de couverture: Comme chaque année, trois couples d'amis passent le 14 juillet au bord de la mer, en Normandie. C'est un rite immuable et léger. Une parenthèse joyeuse.
Cet été-là, pourtant, un adolescent inconnu surgit et s'immisce dans leur petit groupe pour raviver, peut-être malgré lui, des culpabilités anciennes, des blessures, des secrets. En quelques jours, le destin de ces êtres va basculer.
Cet été-là est un roman sur la fragilité des existences que l'on voudrait heureuses - mais dont les failles se creusent au rythme des mensonges et des compromis. C'est un roman vrai sur la solitude, lorsque le temps a passé, lorsque la lucidité a remplacé l'insouciance, et les doutes de la jeunesse. Etre un homme. Etre une femme. Sait-on seulement ce que c'est? Et comment l'on y parvient?

L'objectif du club des blogueurs lecteurs est de partager notre point de vue sur une lecture commune. Nous risquons donc de parler, dans l'article et dans les commentaires, des personnages, des situations, des moments clés du livre. Soyez prévenus!

Proposé par Erinael dans le cadre du club des blogueurs lecteurs, j'étais curieuse de découvrir ce livre qui a reçu le prix des Maisons de la Presse 2011. Je n'ai malheureusement pas du tout accroché.
Alors que la quatrième de couverture promet des rebondissements, j'ai trouvé le tout extrêmement plat. L'arrivée de Dimitri, annoncée comme un point culminant du roman, ne sert à rien. D'ailleurs, le personnage ne sert à rien. On ne saura pas d'où il vient, ni où il va, ni ce qu'il pense. Il n'est qu'un prétexte.
Le but est de nous montrer des couples qui se perdent et en ceci, le roman est très pessimiste. J'avais le cafard durant toute ma lecture. Certains divorcent, d'autres se cachent des choses et ne communiquent plus, d'autres se mentent, c'est à croire qu'il n'y a aucun couple heureux. Même si Lola et Samuel discutent ardemment à la fin du livre, rien ne dit qu'ils resteront ensemble, leur relation reste assez vague. J'aurais aimé un peu plus d'optimisme sur les relations humaines.
Une déception.


Les critiques des blogueurs lecteurs:

10 commentaires:

Maman Clémentine a dit…

J'avais vraiment envie de participer mais finalement je n'ai pas eu le temps. :( Le fait que le roman soit très pessimiste me déculpabilise un peu, je pense que je n'aurais pas accroché.

Isa a dit…

Je ne sais pas pourquoi, cet auteur ne m'attire pas pas du tout ... ta critique ne m'engage pas plus à le découvrir !

Cleophis Deeptizz a dit…

C'est le premier livre que je lis d'elle. Son style est bien, c'est vraiment le contenu qui m'a déplu.

Erinael a dit…

Comme tu le sais déjà, ça a été une très grosse déception pour moi aussi :(
Je me demande vraiment comment elle a pu recevoir ce prix avec un tel navet :/
Voici ma participation : http://erinael.blogspot.be/2014/09/chronique-cet-ete-la-de-veronique-olmi.html

Cleophis Deeptizz a dit…

Merci, je vais voir ça de suite!

bbbsmum a dit…

un peu en retard mais me voici bises
https://bbbsmum.wordpress.com/2014/09/12/cet-ete-la-le-club-des-blogeurs-lecteurs-de-cleophis-3/

Cleophis Deeptizz a dit…

Merci, je le rajoute!

le monde de lali a dit…

Un livre que je n'avais pas aimé !
J'ai trouvé que c'était un peu le cafouillage au niveau des personnages :/

crazyprof a dit…

Bonjour, je serai très intéressée pour participer à ce club de lecture! Merci de me dire si je peux. Et pas pour ce livre là mais pour le suivant et ceux qui suivront aussi! Merci d'avance V.

Cleophis Deeptizz a dit…

Bonjour. Il n'y a pas d'inscription particulière à faire, il suffit de lire le livre proposé pour le mois. Sur le côté du blog, tu trouveras un onglet avec tous les articles en rapport avec le club des blogueurs lecteurs. A bientôt!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...