Menu

23 nov. 2013

Morsures de Ha Yu (2012)

Synopsis: Détective vétéran, Sang-kill est chargé d’enquêter sur un banal suicide. Lorsque d’autres morts similaires sont découvertes, ce qui devait être une enquête de routine s’oriente vers un tueur en série…

Vous vous demandez sûrement où j'ai déniché ce film coréen et pourquoi je me suis aventurée à le voir. Il s'avère que c'était une erreur car je voulais regarder Thirst, ceci est mon sang qui traite de vampires et dont j'ai entendu beaucoup de bien. Vampires, morsures... il n'y avait qu'un pas et l'acteur principal, Song Kang-Ho, est le même dans les deux films, j'ai une excuse! Il n'empêche que j'ai attendu l'apparition du vampire pendant toute la première moitié du film et qu'il a bien fallu que je me fasse à l'idée que je ne le verrais pas...
Une fois la confusion passée, je me suis intéressée au film en lui-même et j'ai été agréablement surprise. Je ne connais pas bien le cinéma coréen et ce thriller policier est rondement bien mené. Une enquête intrigante, des indices mystérieux, des scènes d'action haletantes, tout y est et on se laisse prendre au jeu avec plaisir. Sauf peut-être sur la fin qui reste assez spéciale mais je n'en dirai pas plus!
J'ai particulièrement apprécié la dénonciation du machisme qui sévit durant tout le film. La jeune policière, nouvelle arrivée dans le service, subit la mysoginie de ses collègues sans arriver à se rebeller: violences verbales et physiques, harcèlement, rien ne lui sera épargné.
Gros point négatif: le doublage français. Je ne parle pas couramment coréen, j'ai donc dû me contenter de la version française qui m'a souvent fait sortir de mes gonds. C'est nul à chier. Absolument aucun professionnalisme. Je veux bien qu'on ne contacte pas les grosses sociétés de doublage pour de petits films mais tout de même, on se serait cru dans le pire épisode de l'émission Le jour où tout a basculé. Un minimum d'intonation dans les dialogues, ce n'est pourtant pas compliqué. C'est dommage parce que le film mérite vraiment un meilleur traitement.
Bon... il me reste toujours à voir Thirst.

1 commentaire:

potzina a dit…

Comme quoi certaines erreurs peuvent avoir du bon :) J'ai remarqué que le doublage pour les "petits" films étaient souvent catastrophiques. C'est scandaleux aussi bien pour le film que pour les spectateurs :/

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...