Menu

2 nov. 2013

Nana de Valérie Massadian (2011)

Synopsis: Nana a quatre ans et vit dans une maison de pierres par delà la forêt. De retour de l’école, une fin d'après-midi, elle ne trouve plus dans la maison que le silence. Un voyage dans la nuit de son enfance. Le monde à sa hauteur.

Nouvelle découverte grâce à DVDTrafic, cette fois-ci dans la sélection film à voir. Il s'agit du premier long métrage de Valérie Massadian et s'il y a une chose dont je suis sûre, c'est que ce film ne vous laissera pas indifférent.
On suit l'histoire d'une petite fille de 4 ans, Nana, interprétée par la petite Kelyna Lecomte, qui se retrouve seule du jour au lendemain et qui apprend à vivre, et à reproduire les codes des adultes. Les scènes sont majoritairement silencieuses et lorsqu'il y a dialogue, il s'agit très souvent de murmures, quasi inaudibles, car là n'est pas le plus important. L'accent est mis sur l'atmosphère, sur le visuel, sur les sensations.
C'est là que j'ai été le plus troublée. Dès la première scène, quand j'ai vu le cochon se faire égorger sous les yeux de l'enfant et que j'ai compris que la scène n'était pas bourrée d'effets spéciaux mais bien réelle, j'étais prête à devenir végétarienne. Je suis assez étonnée que le film ne soit soumis à aucune censure et qu'on impose une telle violence sans aucune préparation. Et ce n'est malheureusement pas le seul moment dérangeant. Que penser de la scène du bain où l'on voit la petite fille nue, de face, se faire frictionner le dos en tremblant de froid? Qu'on veuille montrer une réalité sans fard, passe encore, mais subir la nudité d'une enfant de 4 ans alors que la mère n'ôte même pas le soutien-gorge me pose question.
Valérie Massadian insiste sur le fait que rien n'était préparé à l'avance: "A aucun moment, je n'ai donné d'ordre à Kelyna, lui ai demandé de dire une phrase ou imposé un geste. Il était impératif que le film naisse chaque jour, à chaque moment, de notre dialogue." Cet aspect de la mise en scène est clairement visible à l'écran où j'ai finalement eu l'impression de regarder la vidéo d'une petite fille qui joue, comme on en trouve des millions sur Internet et comme j'aurais pu le faire avec ma propre fille. Certains jeunes acteurs se révèlent par leur incroyable talent d'interprétation et autant je reconnais que Kelyna Lecomte a un joli minois et capte bien l'écran, autant je ne comprend pas pourquoi on fait un aussi grand cas de son jeu d'actrice. Car il est inexistant, soyons francs.
Vous l'aurez compris, je n'ai pas été charmée par ce film et comme le dit la réalisatrice: "Il y a ceux qui entrent et se laissent porter par le film, et les autres qui restent à la porte." Je ne sais pas où elle a voulu me mener mais je n'y suis pas parvenue.
Vous trouverez ce film dans la sélection film 2014 de Cinetrafic et si vous voulez vous faire votre propre avis, sachez que le DVD, distribué par Epicentre Films, est disponible à la vente depuis le 24 septembre.
Merci à Cinetrafic et Epicentre films pour ce DVD reçu dans le cadre du DVDTrafic.

2 commentaires:

potzina a dit…

Je n'ai pas envie de me faire mon propre avis, ça ira comme ça ! ;)

Cleophis Deeptizz a dit…

:p

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...