Menu

11 sept. 2011

Sans identité de Jaume Collet-Serra

Le cinéma est une seconde passion pour moi, tout comme la littérature (dont je parlerai dans un autre billet). Tout cela se rejoint: j'aime me promener dans d'autres mondes, vivre d'autres vies, résoudre les énigmes policières ou réfléchir à ce que j'aurais fait dans la même situation que le personnage.

Mon mari et moi allions au cinéma toutes les semaines avant d'avoir notre petite fille. Comme il nous est impossible de payer une baby-sitter chaque semaine, nous avons donc opté pour le service de location à domicile de Vidéo Futur.

Les films que je vais vous présenter ne seront donc plus à l'affiche mais je pense qu'il est toujours bon de les faire découvrir, ne serait-ce que pour ceux qui ont du retard dans l'actualité cinématographique comme nous. Aujourd'hui, il s'agit de Sans identité (Unknown en version originale).



L'histoire: Martin Harris débarque à Berlin avec sa femme pour assister à une conférence scientifique. Sur le chemin, il est victime d'un accident de voiture et se réveille quelques jours après à l'hôpital sans aucun papier d'identité. Alors qu'il retourne à l'hôtel retrouver sa femme, celle-ci affirme ne pas le connaître et un homme se présente à lui sous le nom de Martin Harris. Une course démarre alors pour prouver qui il est et échapper à des tueurs qui veulent sa peau.

Je n'étais pas convaincue par l'accroche sur l'affiche du film "Quand Taken rencontre Jason Bourne" et je ne me suis pas trompée. Il s'agit vraiment d'une accroche marketing parce que ça n'a rien à voir. Ou si peu... Le début du film est plutôt bien mené, on le voit perdre pied à mesure qu'il se rend compte qu'un autre homme lui a volé sa vie. Sauf que la fin est tellement évidente que j'avais tout compris au milieu du film. C'est frustrant. Un scénario type des studios américains sans aucune surprise.

Je salue tout de même la prestation de Liam Neeson et Diane Kruger qui montrent encore une fois leur talent d'interprétation.

1 commentaire:

potzina a dit…

Quand il est sorti, ça ne me disait trop rien et ta critique ne fais que confirmer mes mauvais a priori. Dommage parce que j'aime beaucoup Liam Neeson.