Menu

25 nov. 2015

Le loup de Wall street de Martin Scorsese: l'histoire incroyable d'un courtier aux dents longues

En ce mois de novembre, Potzina nous a proposé deux thèmes pour le ciné-club: "films historiques" ou "Martin Scorsese". J'ai opté pour le deuxième et j'ai enrichi ma culture cinématographique avec Taxi Driver et Le loup de Wall Street. Malheureusement, passé la surprise de voir De Niro et Jodie Foster avec 40 ans (!) de moins, je me suis profondément ennuyée devant Taxi Driver, c'est pourquoi je choisis de vous parler plutôt du film qui a valu à Leonardo Di Caprio une nomination aux Oscars.

Le loup de Wall Street raconte l'histoire d'un courtier en bourse qui est tellement bon vendeur qu'il s'est bâti une fortune à l'âge de 26 ans. Sa vie n'est composée que d'alcool, de drogue, de sexe et d'argent. Cependant, le FBI finira par mettre la main sur des transactions douteuses et son monde va s'écrouler.

C'est fou de se dire qu'il s'agit d'une histoire vraie. En effet, Jordan Belfort a bel et bien existé et le film est une adaptation de l'autobiographie qu'il a écrite lors d'un séjour en prison, il fait d'ailleurs une apparition à la fin du film. J'ai vraiment du mal à croire que des gens puissent avoir une vie aussi dépravée. Je suis une enfant du capitalisme et je conçois qu'on puisse vouloir toujours plus d'argent mais je ne comprends pas qu'on puisse se détruire volontairement en consommant de la drogue. Je tiens beaucoup trop à mon self-control.
Martin Scorsese ne lésine sur aucun détail et certaines scènes sont une véritable démonstration de débauche, ce qui est à la fois la force et la faiblesse du film. On peut se sentir gêné devant de tels comportements mais c'est en les regardant sans détour qu'on comprend sa vacuité. Leonardo le dit lui-même lors d'une interview:
Le film pourrait ne pas être compris par certains. J'espère que le public comprend que nous ne tolérons pas ce comportement, que nous le condamnons. Le livre était une mise en garde et si vous restez jusqu'à la fin du film, vous comprendrez ce que nous affirmons à propos de ces gens et de ce monde, car ce dernier est toxique. [...] Je pense que c'est incroyable que quelqu'un comme Martin Scorsese fasse encore des films qui sont vitaux, des films qui font parler, sujet à controverse, et pouvant attirer des gens de ma génération. Nous avons grandi en regardant ses films et il continue à faire des choses punk rock. C'est une incroyable réussite.
Si Jordan Belfort cherche son bonheur dans l'argent, il ne le trouve jamais tout à fait et il se détruit petit à petit. Le film est entièrement tourné vers le personnage, ce que j'ai trouvé un peu dommage parce que j'aurais aimé connaître davantage l'agent du FBI et les autres membres du clan. Après tout, il s'agit d'une autobiographie...

Pour ceux qui auraient peur de se perdre dans la terminologie boursière, aucune inquiétude! Le film n'a pas pour but de faire de vous un coursier, au contraire. D'ailleurs, l'un des scènes présente Leonardo Di Caprio expliquer un système de mise sur le marché assez compliqué avant de finir par: "Vous n'avez rien compris mais ce n'est pas grave, ce qu'il faut savoir, c'est que ce n'est pas légal!"

Seul point négatif, je l'ai trouvé trop long: 2h52, c'est une bonne heure de trop. J'ai clairement décroché à certains passages et j'avais hâte que ça se termine. Certaines scènes auraient largement pu être raccourcies.

Leonardo Di Caprio signe là encore une magnifique prestation mais de toute façon, je vous mets au défi de me citer un film où il n'est pas simplement prodigieux. J'apprécie de plus en plus Jonah Hill que j'ai vu dans plusieurs films récemment et qui incarne toujours son rôle à la perfection.

Une bien belle découverte que je ne regrette pas et que je dois à ma chère Potzina. Merci à toi!


Le loup de Wall street de Martin Scorsese (2013)
avec Leonardo Di Caprio, Jonah Hill, Margot Robbie, Matthew MacConaughey, Kyle Chandler

4 commentaires:

Regarder films streaming a dit…

Super film. Di Caprio excellent comme d'habitude

potzina a dit…

Tu n'as pas aimé Taxi Driver ? C'est un des films de Scorsese que je préfère ;) C'est vrai que le rythme est lent, on peut s'y ennuyer... Sinon je vois qu'on pense la même chose sur Le Loup de Wall Street mis à part que je me suis pas ennuyée une seconde. Ce Jordan Belfort est vraiment étrange. Ce qui m'a le plus surprise c'est que lorsqu'il démarre sa vie professionnelle, c'est un mec rangé et du jour au lendemain, il se met à sniffer de la coke et arnaquer le monde. C'est dingue.
C'est moi qui te remercie pour ta participation ma Cleo, je suis contente que le ciné-club te donne envie de découvrir de nouveaux films :)

Cleophis Deeptizz a dit…

Cet acteur est juste parfait dans tout ce qu'il entreprend... Merci à toi.

Cleophis Deeptizz a dit…

Salut Potzina!
Je crois que je n'ai pas saisi toutes les nuances de Taxi Driver, je n'étais pas dans un très bon jour et du coup j'ai trouvé ça un peu plat, à part la scène finale... Je n'ai pas réussi à sentir de l'empathie envers Travis.
Pour le Loup, c'est un peu pareil, en soirée après le boulot, je suis fatiguée et 2h52 c'était vraiment trop! Au cinéma avec un gros pot de pop corn, c'est peut-être différent.