Menu

14 nov. 2012

M. Popper et ses pingouins de Mark Waters (2011)


Synopsis: Enfant, Tommy Popper attendait impatiemment les occasions de parler par radio à son père, un explorateur toujours parti aux quatre coins du monde. Des années plus tard, Popper est devenu un brillant promoteur immobilier à Manhattan. Sa réussite lui a coûté son couple : divorcé d’Amanda, il ne voit plus ses enfants qu’un week-end sur deux. M. Popper mène une vie solitaire et luxueuse dans son appartement ultramoderne de Park Avenue, et il est sur le point de devenir un des associés de la prestigieuse firme qui l’emploie. Mais lorsqu’un matin, il reçoit l’ultime cadeau de son père décédé, un pingouin vivant, sa vie bascule.

A ma décharge, c'est mon mari qui a souhaité regarder ce film, j'étais plus que dubitative devant la pochette... Je m'attendais à un navet sans nom, surtout que je n'en avais jamais entendu parler, et j'ai finalement été agréablement surprise.
M. Popper et ses pingouins n'est pas le film de l'année, loin s'en faut, mais il remplit assez bien ses fonctions de film familial. Le scénario est simple et compréhensible par les plus jeunes et même sans suivre toute la trame, les situations sont suffisamment cocasses et drôles pour faire rire toute la famille. C'était quelquefois un peu trop mièvre à mon goût (et l'ex-femme de M. Popper me sortait par les yeux) mais l'ensemble reste divertissant. A voir en famille, donc.

1 commentaire:

Sarah a dit…

Je l'ai vu au cinéma, j'ai beaucoup aimé. J'ai rigolé comme une petite gamine de 10 ans. Oui en effet, c'est à voir en famille un dimanche apres-midi d'hiver :)