Menu

4 nov. 2012

Contagion de Steven Soderbergh (2011)


Synopsis: Une pandémie dévastatrice explose à l’échelle du globe… Au Centre de Prévention et de Contrôle des Maladies, des équipes se mobilisent pour tenter de décrypter le génome du mystérieux virus, qui ne cesse de muter. Le Sous-Directeur Cheever, confronté à un vent de panique collective, est obligé d’exposer la vie d’une jeune et courageuse doctoresse. Tandis que les grands groupes pharmaceutiques se livrent une bataille acharnée pour la mise au point d’un vaccin, le Dr. Leonora Orantes, de l’OMS, s’efforce de remonter aux sources du fléau. Les cas mortels se multiplient, jusqu’à mettre en péril les fondements de la société, et un blogueur militant suscite une panique aussi dangereuse que le virus en déclarant qu’on "cache la vérité" à la population…

J'étais assez sceptique de prime abord, j'avais trop peur d'avoir affaire à un remake d'Alerte, qui est une référence du genre. C'est le casting qui m'a donné envie de voir ce film, je me suis dit que tant d'acteurs talentueux n'avaient pas pu tous signer pour un navet.


Bien m'en a pris, j'étais scotchée d'un bout à l'autre. Soderbergh ne se limite pas à filmer la panique qui gagne la population mais il nous montre le travail des organisations médicales internationales: recherche de la source, du type de virus, du remède, gestion des zones à risques, etc... A aucun moment nous ne sommes perdus dans les méandres des différentes histoires, tout est toujours très clair et méticuleusement scénarisé.


Un point bonus pour Jude Law que je redécouvre depuis quelques temps. Je ne l'aimais pas trop à ses débuts (j'avais en horreur son visage de jeune premier) et je trouve qu'il se bonifie en vieillissant, tant  mieux !

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...