Menu

10 nov. 2011

Paul de Greg Mottola (2011)

Je suis totalement fan de Simon Pegg et Nick Frost depuis le génialissime Shaun of the Dead sorti en 2005. Même chose avec Hot Fuzz, en 2007, il me tardait de voir leur dernier opus.
Histoire: Graeme et Clive sont deux nerds anglais de voyage en Californie pour assister à une Comic Con. Ils en profitent pour faire le tour des lieux insolites comme la zone 51 à bord d'un camping-car. Quelle n'est pas leur surprise lorsqu'ils croisent la route de Paul, un extra-terrestre échoué sur Terre il y a 60 ans et qui vient de quitter la base secrète où il était caché pour rejoindre les siens. Poursuivis par le FBI, ils vont se trouver dans des situations plus catastrophiques les unes que les autres.

Tous deux fans des deux acolytes, mon mari et moi nous attendions à passer une bonne soirée. Au milieu du film, mon mari s'est tourné vers moi en disant: "On regarde jusqu'au bout ?" Aucun de nous n'avait esquissé le moindre sourire... J'ai voulu regarder jusqu'à la fin, je laisse toujours une chance à un film mais franchement, ça n'a rien changé à l'idée que j'en avais: c'est très très nul. Je reconnais qu'il est bourré de situations comiques, de clins d'oeil à la communauté geek et à tous les films de science-fiction mais pas au point de nous faire hurler de rire. Quand à la voix de Philippe Manoeuvre pour le personnage de Paul, j'ai fini par ne plus la supporter. C'est peut-être la clé, je n'ai absolument pas été touchée par Paul, trop nonchalant et vulgaire. Les autres personnages sont insipides, mis à part l'agent du FBI qui arrive tant bien que mal à tirer son épingle du jeu. Vraiment déçue...

3 commentaires:

potzina a dit…

+1 à 2000% ! Je n'ai pas ri une fois et je me suis gravement ennuyée. Paul et la fille sont hyper vulgaires, on se fiche complétement de ce qui va leur arriver et la fin débile, pitié !!!

Amity a dit…

Alors ben déjà à voir en VO, ça n'a absolument rien à voir, je l'ai vu en VO et en VF et c'est sans commune mesure.. De plus, pour l'apprécier, je pense qu'il faut être un geek, puisque le film est blindé de référence à cet univers. D'ailleurs, ils ne le cachent pas, c'est un film fait par et pour des geeks. Personnellement, je l'ai adoré. Je me suis pas pissé de rire dessus, mais quand même de là à me barrer, il me faut bien un Australia, un Mélancholia ou un Maître de l'air pour que j'en arrive là :p

Eugénie a dit…

C'est vrai qu'il est moins bien que "Shaun" ou "Hot Fuzz" (pas le même réalisateur) mais j'ai quand même bien ri.
Faut dire que je l'ai vu en VO.