Menu

8 févr. 2012

Le dernier maître de l'air de M. Night Shyamalan (2010)

Synopsis: Air, Eau, Terre, Feu : l'équilibre du monde bascule par une guerre sauvage engagée depuis un siècle déjà par la Nation du Feu contre les trois autres nations. Mettant au défi son courage et son aptitude au combat, Aang découvre qu’il est le nouvel Avatar, seul être capable de maîtriser les quatre éléments. Il s’allie à Katara, un Maître de l’Eau, et à son frère aîné Sokka, afin de stopper la Nation du Feu avant qu'il ne soit trop tard...

Avant de voir le film, je savais qu'il n'était pas dans la veine des films de Shyamalan. J'avais lu qu'il lui avait été commandé suite à l'échec cuisant de La jeune fille de l'eau et de ces derniers films. L'histoire est tirée d'un animé très en vogue aux Etats-Unis dont le titre est d'ailleurs Avatar, titre malheureusement déposé par James Cameron à l'époque. Shyamalan devait redresser la barre et montrer qu'il savait faire de bons films qui marchent. Bande de crétins ignares qui ne voient que les dollars !! Shyamalan est un génie, le stopper dans son élan est une hérésie ! J'execre l'industrie du cinéma américain.
Il fallait quand meme que je le voie pour me faire une idée. Et j'ai adoré. Le dernier maitre de l'air est une fable où l'on se trouve plongé dans un univers fantastique peuplé de créatures imaginaires et d'un mythe propre à une nouvelle civilisation. N'en déplaise aux critiques, Shyamalan nous montre encore qu'il maitrise la palette cinématographique à merveille et sait nous émerveiller à chaque scène. Il faut dire que je suis un public facile, j'ai toujours aimé ces mondes à L'histoire sans fin ou plus récemment Narnia et la Boussole D'or. J'ai particulièrement aimé le détail du code couleur, très discret mais néanmoins aisé à reconnaitre: les maitres de l'eau sont en bleu, les maîtres de la terre en vert, les maîtres du feu en noir et rouge et Ang en beige clair.
Petit bémol: j'ai trouvé les scènes de combat beaucoup trop chorégraphiées. Ca donne un style mais ça frise quelque fois le ridicule.
Un très bon film fantastique donc, dans un registre nouveau pour Shyamalan (n'espérez pas avoir une surprise à la fin comme la plupart de ses films). J'ai hâte de voir la suite.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...