Menu

1 sept. 2016

Rentrée 2016: chacun son école

En ce jour de rentrée des classes, on se fait un petit débrief comme les années précédentes (2013, 2014, 2015). J'avoue que j'adore cette tradition que j'ai instaurée sur le blog!

Une rentrée toute particulière puisqu'après une année dans la même école, Poppy et Teemo se trouvent séparés, la grande prenant le chemin du CP. Je vous raconte tout ça.

Fidèle à elle-même, Poppy était sur les starting-blocks depuis plus d'une semaine. Le CP, le CP, le CP, elle n'avait que ce mot là à la bouche. Son cartable était prêt, les fournitures bien rangées et étiquetées, et Teemo avait eu droit à un inventaire complet dimanche dernier. Autant dire qu'il n'a pas été difficile de la réveiller ce matin.

Pour changer un peu et parce qu'elle devient grande, c'est elle qui a choisi ses vêtements pour la rentrée. T-shirt Disney, jupe et sandales, à 7h50, la miss était prête! Teemo a mis un peu plus de temps mais il était plutôt de bonne humeur, sachant que ça faisait deux jours qu'il pleurait parce qu'il voulait rester dans la classe des petits et refusait d'aller chez les moyens. "Jusqu'ici tout va bien" était mon mantra ce matin...

A 8h15, nous étions devant le portail de l'école primaire avec une foule gigantesque. 18 classes, ça fait du peuple! Les portes ont ouvert à 8h20 et seuls les CP avaient le droit d'être accompagnés, ce qui était bienvenu car Poppy était vraiment intimidée. Nous avons rencontré la maîtresse dans le préau, annoncé que Poppy resterait à la cantine et au centre et je l'ai laissée sur un banc avec ses camarades de classe. Ce qui est bien à cet âge-là, c'est qu'ils se connaissent presque tous. Et puis Poppy s'adapte facilement, comme elle n'a pas d'amis attitrés, elle sympathise avec tout le monde (on se rassure comme on peut).

A 8h30, je suis sortie tant bien que mal de l'école primaire (cette foule!) (et aucune présence policière malgré les messages assénés ces derniers jours, ou alors ils étaient hyper discrets), et Teemo et moi sommes partis gaiement jusqu'à l'école maternelle ("Jusqu'ici tout va bien"). C'était d'ailleurs très drôle de croiser les autres parents qui avaient fait le choix inverse: déposer le(la) petit(e) avant le(la) grand(e).

En montant à l'étage des moyens/grands, Teemo était encore réticent: "Je veux aller au rdc". Devant la classe, il a reconnu tout de suite les lieux. Et oui, il a la même classe et la même maîtresse que Poppy au même âge. Je l'ai accompagné à l'intérieur et il a voulu jouer aux puzzles. Quand je lui ai dit que je partais, il m'a demandé de rester encore un peu pour poser quelques pièces puis il m'a dit: "C'est bon, tu peux t'en aller!" Pas si angoissé que ça, mon petit bonhomme!

J'ai profité de ma journée pour faire un peu de rangement et je suis allée chercher Poppy en premier à 17h30. Elle m'a fait le détail de sa journée, une grande première, c'est génial d'avoir une vraie conversation et de partager ces moments avec elle. Elle a adoré, bien sûr, et on a même fait ses premiers devoirs: apprendre à reconnaître les voyelles dans le monde des alphas. Facile...

Teemo était très content de sa journée aussi et tout ce que l'on a pu en tirer c'est: "Moi j'ai écouté la maîtresse!" Pour combien de temps? Ah ah!

Une bien belle rentrée pour nous, qui ne diffère pas trop des autres années, je mesure la chance que j'ai. Il faut dire que Piwix et moi aimions l'école aussi, notre enthousiasme est sûrement communicatif.

Et vous, votre rentrée? Racontez-moi!

Aucun commentaire: