Menu

8 juil. 2015

Chasseurs de dragons: un univers poétique et envoûtant

Synopsis: Zoé est une petite fille qui croit aux légendes, pas parce qu’elle est naïve mais parce les légendes, elle aime ça. Afin d’aider son oncle, le Seigneur Arnold, à se débarrasser d’un terrible dragon, Zoé se met en tête de trouver des héros. Et quand elle tombe sur Gwizdo et Lian-Chu – deux chasseurs de dragon à la petite semaine – et bien tant pis, Zoé décide d’y croire quand même !

Une fois n'est pas coutume, je vais vous parler d'un film d'animation que j'ai vu il y a quelques années de cela et qui est l'un de mes préférés. Je me suis dit qu'il fallait absolument que je vous partage cette petite merveille qui est malheureusement peu connue du grand public.

Chasseurs de dragons est sorti dans les salles en 2008, à l'époque où Piwix et moi pouvions encore faire notre sortie ciné hebdomadaire. Le pitch nous avait bien plu et nous étions curieux de découvrir ce film d'animation français, ça changeait des productions américaines! A la sortie de la salle, j'étais autant envoûtée que Piwix blasé, j'y avais vu un univers profondément poétique et merveilleux quand il n'y avais vu qu'incohérences et délires psychédéliques. A sa sortie en DVD, je n'ai pas hésité à l'acheter car j'avais le sentiment qu'il s'agissait d'un chef d'oeuvre à ne pas oublier.

Il figurait donc dans la vidéothèque des enfants mais n'a jamais piqué la curiosité de Poppy, alors que je le lui proposais régulièrement. Jusqu'au mois de juin 2015 où Teemo a sorti la boîte et m'a demandé de le regarder. Je crois que c'est la première fois que je l'ai vu rester collé les fesses sur le canapé pendant 1h22 sans broncher, complètement hypnotisé par ce qui se déroulait devant ses yeux. Depuis, il me le demande souvent et il fait incontestablement partie de ses DVD préférés.

Car Chasseurs de dragons, c'est avant tout la découverte du merveilleux. Un monde comme on n'en a jamais vu: des bestioles extraordinaires, des paysages sauvages et uniques, des personnages émouvants et drôles qui luttent pour sauver le monde. On pourrait dire que la plupart des scènes n'ont ni queue, ni tête, moi j'ai choisi de le voir comme un univers différent et de laisser parler mon imagination. A la manière de Zoé condamnée à aller chez les soeurs Vieilles-Dents parce que "la chevalerie, ce n'est pas pour les filles" et qui pense avoir trouvé en Lian-Chu un combattant aussi valeureux que le Chevalier Gothique de ses livres. Peur, courage, fatalité, espoir, les personnages traverseront des épreuves qui les rendront plus forts.

En plus de raconter une histoire captivante, ce film d'animation est un bijou visuel. Comme si l'imagination n'avait plus aucune limite, les paysages sont tous plus fantasmagoriques les uns que les autres et réservent des surprises hallucinantes. Les plans sont dignes d'oeuvre d'art et on est sans cesse surpris.

Vous l'aurez compris, j'adore Chasseurs de dragons et je pense qu'il faut l'avoir vu au moins une fois dans sa vie. Je vous laisse regarder la bande-annonce suivi de mon passage préféré qui me donne des frissons à chaque fois.

Chasseurs de dragons de Arthur Qwak (2008)
avec Vincent Lindon, Patrick Timsit, Amanda Lear


Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...