Menu

1 août 2016

[Bilan lecture] Juillet 2016


Voici venu le temps, du petit bilan...
Et quel bilan, largement aidé par le challenge du French read a thon, j'ai parcouru 8 belles histoires en ce mois de juillet. Laissez-moi vous les présenter.

Au-delà du mal de Shane Stevens: Lu en lecture commune avec Tootwix, une chronique plus complète est prévue à une date ultérieure. Je peux déjà vous dire que j'ai adoré ce thriller psychologique qui nous fait entrer dans la tête d'un serial killer complètement fou mais tellement fascinant. On suit l'enquête policière et surtout celle d'un journaliste d'investigation pour mettre la main sur le plus grand meurtrier du siècle. Si vous aimez les gros pavés et n'avez pas peur de l'hémoglobine, ce livre est pour vous!
Emprunté à la médiathèque.

Cinder de Marissa Meyer: J'ai voulu découvrir ce roman jeunesse plébiscité par la blogosphère. Je ne suis pas très friande des romances et j'avais peur devant ce conte revisité et j'ai été très agréablement surprise. Cinder est une cyborg à Neo-Beijing, une version futuriste de notre monde, et doit travailler sous la coupe de sa belle-mère lorsqu'un bal est annoncé pour l'arrivée au pouvoir du jeune empereur. Va-t-elle y aller? Voilà pour la version conte parce qu'à côté, il y a tout un monde de science-fiction avec de la robotique mais aussi de la magie, du suspense et de l'espoir, de l'amour et de la tristesse, bref, un roman qui bouleverse. Je suis curieuse de lire les suites.
Emprunté à la médiathèque.
Challenge mille vies en une: un livre dont tu as entendu parler sur la blogosphère.

Le temps est assassin de Michel Bussi: Mon gardien de but du challenge Coupe d'Europe des livres, celui que je voulais absolument lire! J'ai retrouvé le style de mon auteur de polar préféré et j'ai adoré cette histoire qui se déroule en Corse. Clothilde a perdu ses parents et son frère lors d'un tragique accident de la route alors qu'elle avait 16 ans et c'est 27 ans plus tard qu'elle revient sur les lieux du drame. Ce qu'elle va découvrir changera sa vie pour toujours. Michel Bussi sait jouer avec nos nerfs et s'amuse encore à nous laisser sur plusieurs pistes avant la révélation finale. Du très bon, comme toujours.

La mystérieuse affaire de Styles de Agatha Christie: Premier livre du French read a thon et offert par Maman Clémentine, il y a plusieurs vies de ça (!). J'ai aimé découvrir la personnalité d'Hercule Poirot et je comprends à quel point la plume d'Agatha Christie a pu plaire à l'époque... et encore aujourd'hui! Elle distille les indices au fur et à mesure et pourtant on ne voit rien! Que ferions-nous sans la perspicacité de notre cher Poirot? Une très belle découverte pour ma part.
Challenge mille vies en une: un livre d'un auteur qui en a écrit plus de vingt.

Docteur Sleep de Stephen King: Deuxième livre du French read a thon. Un livre que j'avais envie de lire depuis bien longtemps et j'avais même fait l'effort de lire Shining avant pour me mettre dans l'ambiance. Sauf que j'ai fini Shining en janvier 2015 et que j'ai un peu laissé de côté cette suite. Je ne regrette pas de l'avoir ressorti à l'occasion du challenge, ni d'avoir lu le premier volet, car il y a plein de choses qui se retrouvent et j'ai pu entrer pleinement dans le livre. On y suit Danny Torrance, le petit garçon de Shining, qui apprend à maîtriser son don et à combattre les fantômes qui le poursuivent. Il rencontre Abra, une jeune fille avec un pouvoir psychique très puissant, et ils s'allieront pour contrer les gens-fantômes qui se nourrissent du Don de jeunes enfants. Dire que j'ai adoré est encore loin de la vérité car je suis archi-fan des histoires de télépathie et de télékinésie et j'ai vraiment pris mon pied! Par moment, j'ai retrouvé le plaisir que j'avais eu en lisant Charlie ou Carrie. Du bon Stephen King, comme dans les débuts.
Emprunté à ma mère.

Les décharnés de Paul Clement: Troisième livre du French read a thon. Il s'agit d'un roman sur les zombies, comme son titre peut le faire deviner, et fait assez important pour être souligné, il est écrit et autoédité par un jeune auteur français. Je ne savais vraiment pas où je mettais les pieds et j'ai été agréablement surprise. Paul Clement sait jouer avec les mots et nous entraîne avec Patrick et Emma au milieu de l'apocalypse. J'ai aimé suivre des personnages somme toute assez banals et proches de moi-même, contrairement aux survivants de Walking Dead qui paraissent si détachés de la réalité, qui sont loin d'être des pros de la survie et sont essoufflés après un sprint de 100 mètres. L'auteur nous décrit aussi particulièrement bien les scènes et je voyais le film se dérouler sous mes yeux, ce qui est loin d'être facile. Si vous aimez le genre, je vous invite à vous procurer son livre, uniquement disponible sur Amazon, ne serait-ce que pour lui donner un coup de pouce, il le mérite!

Beyond the lipstick de Muriel Douru: Quatrième livre du French read a thon. C'est un roman graphique écrit par une blogueuse que je suis depuis un petit moment déjà. Elle est lesbienne et après le vote du mariage pour tous, elle a eu envie de raconter son histoire et celle des autres qui doivent faire face à l'homophobie dans leur vie de tous les jours et même dans leur famille. Elle parle de la découverte de sa sexualité, de l'annonce à ses parents, du parcours pour avoir un enfant avec sa compagne, le tout avec un ton parfois drôle, parfois triste, mais toujours emprunt d'empathie. Une vraie leçon de vie.

Nous les menteurs de E. Lockhart: Cinquième et dernière lecture du French read a thon. Ce roman jeunesse a eu beaucoup de succès sur la blogosphère et beaucoup d'auteurs l'ont encensé à sa sortie. J'étais donc très curieuse de le découvrir et ce fut malheureusement une déception pour moi. On suit l'histoire de Cadence, qui revient sur l'île familiale deux ans après un grave accident qui l'a rendue amnésique. Elle va tenter de recomposer le puzzle et c'est toute l'histoire de sa famille qui va voler en éclat. J'avoue que j'ai eu énormément de mal à entrer dans le livre à cause de son style bien trop épuré à mon goût. J'aime les longues descriptions, j'aime les longues introspections psychologiques et là, j'étais confrontée à un récit à la première personne assez haché à cause des pertes de mémoire. Le retournement final est assez bien vu, même si je l'ai trouvé plutôt téléphoné, rien de vraiment nouveau. Dommage.

Lectures en cours:

- Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie: très en retard pour le Club Faites le tour du monde mais mieux vaut tard que jamais. J'ai lu les premières pages et j'accroche pas mal, je l'emmène dans ma valise.
- Les disparus du Clairdelune (La passe-miroir tome 2) de Christelle Dabos: et oui encore! Toujours un chapitre tous les 15 jours, on va dire que je le savoure!!

Avancée des challenges:

- Mille vies en une: 16/50
- Emprunts de livres: 7/30
- PAL: au 30 décembre: 45 livres, au 3 juillet: 59 livres, au 1er août: 63 livres. Ouch! Moi qui pensais avoir été raisonnable en juillet...

Acquisitions du mois:

Trois thrillers recommandés par un ami et que je brûle de découvrir.

Un roman graphique acheté et lu dans la foulée, Duong Thu Huong pour le club Faites le tour du monde du mois de juillet, Daphné du Maurier pour une lecture commune avec Bulledop (titre choisi pour les Moldus de lecture) et le livre de Jonathan Safran Foer que tous les végéta*iens doivent avoir lu (paraît-il).

J'ai aussi emprunté un des quatre U4 à la médiathèque, Jules de Carole Trebor.

Aucun commentaire: