Menu

20 mars 2016

Tu tueras le Père de Sandrone Dazieri: à la frontière de la folie

Synopsis: Le père est là, dehors, quelque part. La cage est désormais aussi vaste que le monde, mais Dante est toujours son prisonnier.
Non loin de Rome, un homme affolé tente d'arrêter les voitures. Son fils de huit ans a disparu et le corps de sa femme gît, décapité, au fond d'une clairière.
Le commissaire Colomba Caselli ne croit pas à l'hypothèse du drame familial et fait appel à un expert en disparitions de personnes : Dante Torre. Kidnappé enfant, il a grandi enfermé dans un silo à grains avant de parvenir à s'échapper. Pendant des années, son seul contact avec l'extérieur a été son mystérieux geôlier, qu'il appelle « le Père ».
Colomba va confronter Dante à son pire cauchemar : dans cette affaire, il reconnaît la signature de ce Père jamais identifié, jamais arrêté...

Ce livre peut faire peur au premier abord car il compte plus de 600 pages, mais ce sont 600 pages de pur bonheur. Pour moi qui aime explorer la psychologie des personnages, j'étais largement servie dans ce thriller à couper le souffle.

Tout commence par un homme qui erre dans les rues suite à la disparition de son fils et de sa femme. Lorsque l'on retrouve le corps de cette dernière, tout accuse le père et la police croit son affaire résolue. Sauf un, Rovere, qui demande à Colomba Caselli, commissaire en arrêt depuis une affaire qui a très mal tournée, de faire équipe avec Dante Torre, un spécialiste des kidnappings, et d'enquêter officieusement. Ce qu'ils vont découvrir ne va pas leur plaire et ce ne sera que le début...

Même si j'ai été happée dès les premières lignes, j'avoue que j'ai été passablement énervée par Colomba Caselli. Le flic qui ressort d'une mauvaise affaire, qui angoisse à la moindre pétarade et qui décide de jeter l'éponge après cette dernière affaire, c'est du vu et du archi-revu. Sauf que ce n'est pas si simple et que Colomba est un personnage autrement plus complexe. Surtout couplée avec Dante Torre, un homme hors du commun et c'est peu de le dire. Il devient d'ailleurs très vite la pierre angulaire du livre: séquestré pendant une dizaine d'années par un homme qu'il appelle "le Père" et dont il a réussi à s'échapper, il découvre rapidement que son geôlier est toujours en vie et continue d'enlever de jeunes garçons.

Une enquête difficile pour les deux protagonistes, d'autant plus que personne ne les croit. Dante est un agoraphobe qui vit cloîtré dans un minuscule appartement, au milieu d'un désordre permanent, avec de multiples manies et des angoisses paralysantes. Des années qu'il clame haut et fort que le Père est toujours vivant alors qu'il s'est suicidé il y a 30 ans quand Torre lui a échappé. Ils devront donc agir seuls puis contre tous, alors que des indices les accusent. De traqueurs, ils vont finir traqués.

Je vous laisse le loisir de découvrir la suite qui ne vous accordera aucun répit. J'ai adoré le lien qui se crée entre Colomba et Dante, ces deux personnages torturés qui trouvent chacun leur échappatoire dans cette enquête bien particulière.

Un excellent roman qui réunit toutes les bonnes recettes du thriller.

Commander le livre

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...