Menu

15 sept. 2014

Le plus bel endroit du monde est ici de Francesc Miralles et Care Santos

Quatrième de couverture: Iris a trente-six ans et des idées noires plein la tête. Ses deux parents viennent de mourir dans un tragique accident et, en une seconde, toute sa vie a basculé. Par un après-midi froid et gris, elle songe même à en finir. Son regard se pose alors sur la devanture d'un café auquel elle n'avait jamais prêté attention auparavant. Son nom étrange, Le plus bel endroit du monde est ici, éveille sa curiosité. A l'intérieur, il ne reste qu'une table libre, l'homme derrière le comptoir l'invite à s'y asseoir. Sans trop savoir pourquoi, Iris se laisse guider et fait bientôt une rencontre touchante, inoubliable, magique... Il s'appelle Luca, il est italien et, pendant six jours d'affilée, ils vont se retrouver dans cet endroit hors du temps, loin des soucis du quotidien. Petit à petit, Iris retrouve le sourire. Mais l'après-midi du septième jour, Luca ne réapparaît pas. Iris comprend qu'il ne reviendra plus mais, surtout, qu'il lui a ouvert une porte dont elle ne soupçonnait pas l'existence: celle du bonheur.
Le plus bel endroit du monde est ici, huit petits mots qui vont tout changer, sa vision du monde, sa vie et peut-être la vôtre...

Petit livre qui semble prometteur mais qui m'a énormément déçue.
Dans une première partie, on suit Iris dans ce café au côté fantastique. Grâce à Luca, elle va réapprendre à aimer la vie. Sauf que tout est superficiel, rien n'est approfondi, il semble qu'Iris se laisse porter par les événements sans jamais se poser de question, alors qu'il y a de quoi! La magie du café est vraiment sous-exploitée.
Dans la seconde partie, les enseignements de Luca (acquis en une semaine donc) vont lui permettre de remettre sa vie sur les rails et de réaliser tous ses rêves. Rien que ça. La fin est bien trop prévisible et bien trop mielleuse à mon goût. Tout est trop facile pour Iris, cela frise l'incohérence.
Petite critique pour un livre qui m'a paru trop léger. Il aurait mérité plus de pages, d'autant plus qu'il a été écrit à quatre mains (j'imagine qu'à deux on a plus d'inspiration que seul).

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...