Menu

21 mars 2018

La collection Ratus aux éditions Hatier Jeunesse


Il est temps pour moi de renouer avec le rendez-vous hebdomadaire de Yolina du blog Devine qui vient bloguer. En effet, la blogueuse, fan de littérature jeunesse, a lancé en 2013 le rendez-vous "Chut les enfants lisent" pour que nous partagions ensemble les lectures de nos petits bouts (ou les nôtres d'ailleurs!). J'y avais participé les premiers mois avec enthousiasme et puis j'ai un peu lâché, probablement parce que je n'étais pas plus attachée que ça à la littérature jeunesse.

L'année dernière, je vous annonçais en grande pompe que j'allais reprendre les chroniques jeunesse et... c'était l'année dernière, hein...

Bref.

Devant l'attrait sans faille de mes deux enfants pour la lecture, je me suis dit qu'il serait quand même dommage que je ne vous partage pas nos découvertes, à 90% en bibliothèque scolaire et municipale. Parce qu'elles recèlent parfois de véritables bijoux.


Cette semaine, je vous présente la nouvelle collection favorite de ma fille de 7 ans et demi: Ratus.

Ratus est un petit rat vert (en référence à la comptine populaire?) a qui il arrive toutes sortes d'aventures. L'intérêt de la collection se trouve dans l'évolution des histoires parallèle à l'apprentissage de la lecture chez l'enfant.

Il existe 3 niveaux:
  • niveau 1: 6-7 ans pour les lecteurs débutants
  • niveau 2: 7-9 ans pour les bons lecteurs
  • niveau 3: 9-12 ans pour les grands lecteurs

Poppy lit du niveau 1 et du niveau 2. Disons surtout qu'elle emprunte tous les livres dispos à la bibliothèque...

Ce que j'aime particulièrement, ce sont les pages qui interrogent l'enfant sur l'histoire. En effet, je vois Poppy lire beaucoup mais quand je lui demande de me raconter l'histoire, elle ne sait plus, elle perd ses moyens, à se demander si elle a vraiment compris ce qu'elle a lu. Dans chaque chapitre de Ratus, un dessin illustre le récit et pose une question à choix multiple:


Poppy a répondu bon à toutes les questions, j'en déduis donc qu'elle ne lit pas bêtement sans comprendre (ouf). Cela peut rassurer les parents un peu suspicieux comme moi.

Des personnages sympathiques, un format passe-partout (il entre facilement dans le cartable) et une collection qui évolue avec l'enfant, moi je dis "oui!" (et Poppy de me relancer: "Bon, Maman, quand est-ce qu'on va à la bibliothèque, faut que je prenne d'autres Ratus!").

Ceci est ma participation au rendez-vous Chut, les enfants lisent de Yolina


Aucun commentaire: