Menu

18 déc. 2017

Où es-tu 2017 ?



Difficile de croire qu'on touche à la fin de 2017. Que de changements ! Trouver deux boulots en quelques mois, c'était un sacré challenge. On commence tout juste à nous faire à notre environnement, personnellement j'ai du mal à croire que ça fait 6 mois que j'ai mon nouveau job.

Pour les enfants, tout s'est fait assez facilement mis à part que maintenant ils vont à la garderie le matin. Et en fait, ils sont prêts à l'heure alors qu'avant on courait toujours pour arriver avant la fermeture des portes !

Je sais qu'il ne faut pas mettre d'étiquette sur les enfants mais force est de constater que Teemo est un sacré phénomène. Monsieur a un caractère de cochon, voilà c'est dit. Je me rappelle quand il était en petite section et que l'animatrice du centre de loisirs m'avait dit: "Il sait ce qu'il veut... enfin, surtout ce qu'il ne veut pas!" En ce moment, c'est un peu l'empoigne quotidienne. Il ne veut plus aller au club de foot, il ne veut pas faire d'attraction ni voir de spectacle à Disneyland Paris, il ne veut pas aller au cinéma, il ne veut pas faire de patin à glace, et la liste est encore longue.

Alors quand il m'a annoncé il y a une dizaine de jours qu'il voulait faire la cuisine avec moi, lui qui est très difficile à contenter et qui fait la taille et le poids d'un enfant de 3 ans alors qu'il en a 5, j'ai sauté sur l'occasion et j'ai acheté un tas de légumes. Il était super content d'éplucher les champignons avec moi et il en a même croqué un petit bout. Bizarrement, il était beaucoup moins emballé par les poireaux.


Il ne mange pas tout ce qu'on prépare, loin s'en faut, mais au moins il voit comment ça se passe et il y prend du plaisir. Je culpabilise pas mal de ne pas pouvoir en faire plus avec lui parce que la cuisine est microscopique (les photos montrent l'intégralité de mon plan de travail, il n'y a aucun recadrage) et on se contente souvent de "faire chauffer" ce qui est déjà en conserve. Il est prévu qu'on déménage en 2018 (annonce officielle !) et j'ai hâte de pouvoir pâtisser avec lui.

Quant à Poppy, elle fait son bonhomme de chemin à l'école. Elle est encore très distraite et perturbe la classe parce qu'elle gigote sur sa chaise, donc nous avons de nouveau été convoqués par la maîtresse. Elle a toujours été très bout-en-train, les maîtresses nous le disent tous les ans, on y travaille mais bon... je pense qu'il y a de l'ennui derrière tout ça. Mettez-la devant un rubikcube, un livre ou un jeu vidéo et elle ne va pas broncher (enfin presque, elle peut lire dans des positions plutôt bizarres).

Elle est toujours aussi fan de roller et elle a très bien compris le principe. Son professeur l'a d'ailleurs reconnu lui-même: "En à peine 2 mois, elle a compris la glisse". Elle serait intéressée pour le patinage artistique l'année prochaine, nous allons lui faire suivre les JO début 2018 et voir si ça lui plaît vraiment (et puis mettre des sous de côté parce que ce n'est pas donné).


En tout cas, nous attendons tous les fêtes de fin d'année avec impatience, être en vacances un 22 décembre, c'est inhumain (vive le lobby des stations de ski)!


Aucun commentaire: