Menu

16 oct. 2017

Better Call Saul: un spin-off à la hauteur de Breaking Bad

Breaking Bad fait partie de mes séries télévisées préférées car la tension dramatique du scénario est présente dans toutes les saisons et atteint son paroxysme dans la 5ème et dernière saison. La psychologie des personnages principaux est décortiquée et on se prend à les aimer alors qu'il s'agit de dealers de drogue!!

A l'annonce du spin-off Better Call Saul, j'étais très curieuse de voir ce qu'ils pouvaient encore raconter.

Saul Goodman apparaît dans la saison 2 de Breaking Bad. On nous le présente comme un avocat véreux qui gagne sa vie en aidant les criminels à passer à travers les mailles du filet. Il sera d'un grand secours pour Walter White et Jesse Pinkman, les héros de la première série.

Dans le spin-off, on découvre Saul Goodman avant sa rencontre avec les deux dealers, alors qu'il s'appelle encore James McGill (son vrai nom) et qu'il cherche à ouvrir son propre cabinet d'avocat. C'est un homme complexe avec une double personnalité.


Une partie de lui veut faire le bien et désire faire la fierté de son grand frère, Charles McGill, un avocat très respecté dans le métier et associé d'un grand groupe, HHM (Hamlin, Hamlin et McGill). Par exemple, il aide des personnes âgées escroquées par leur maison de retraite.

Mais une autre partie de lui a du mal à cerner le bien et le mal et les méthodes de Jimmy sont quelquefois borderline. Entre dire la vérité et tricher pour gagner un procès, il n'y qu'un pas que Jimmy franchit assez aisément. Il est un adepte du proverbe: "la fin justifie les moyens".

Sauf que lorsqu'on exerce le métier d'avocat, c'est un peu problématique.

En cela, le personnage est vraiment très attachant. On comprend qu'il veut aider les gens mais qu'il s'y prend mal. Sa relation avec Kim Wexler est le parfait parallèle à son comportement: cette jeune avocate droite dans ses bottes a bien du mal à lui faire retrouver le bon chemin.


Mais Better Call Saul ne parle pas uniquement de Saul Goodman. On suit également l'histoire de Mike Ehrmantraut (j'ai regardé sur Wikipédia, j'avoue), un ancien flic qui travaille pour un grand patron de la drogue dans Breaking Bad.

Ici, il n'est pas encore à la solde de Gustavo Fringe et fait juste des petits boulots de garde du corps. Nous suivons donc son évolution dans les affaires douteuses d'Albuquerque.

Les deux personnages sont à mille lieux l'un de l'autre d'un point de vue comportemental et c'est ce qui fait la variété du scénario de la série. Quand Jimmy travaille avec sa verve et son esprit de débrouillardise, Mike reste pragmatique et taciturne.


Alors qu'au début je ne voyais pas trop l'intérêt de suivre Mike alors que la série devrait porter sur Saul Goodman, j'ai compris ensuite que les deux histoires qui se croisent étaient un vrai plus pour la série. Même si Jimmy McGill est un personnage intéressant, la série aurait risqué de s'essouffler.

Les trois premières saisons sont disponibles sur Netflix et la série a été renouvelée pour une quatrième saison en juin 2017.

J'ai hâte de voir la suite parce que...
Spoiler:
- Je suis raide dingue de Nacho Varda, typiquement le bad guy qui me fait craquer. J'espère qu'il va échapper aux griffes des Salamanca.
- D'ailleurs, dans quel état est Salamanca?
- Comment Jimmy a-t-il perdu Kim qu'on ne voit jamais dans Breaking Bad?
- Quand et pourquoi Jimmy va-t-il devenir vraiment Saul Goodman?
- Quand va-t-il rencontrer Gustavo Fringe?

Et vous? Connaissez-vous les deux séries? 
Pensez à prévenir des spoilers en commentaires!

Aucun commentaire: