Menu

7 sept. 2017

Mourir sur Seine de Michel Bussi [CBL 17]


Résumé: Un meurtre... huit millions de témoins.
Sixième jour de l'Armada. Un mari est retrouvé poignardé au beau milieu des quais de Rouen! Quel tueur invisible a pu commettre ce crime impossible? Quel étrange pacte semble lier des matelots du monde entier? De quels trésors enfouis dans les méandres de la Seine sont-ils à la recherche? Quel scandale dissimulent les autorités?
Une implacable machination... qui prend en otage huit millions de touristes. Commence alors une course effrénée contre la montre jusqu'à la Parade en Seine.
L'histoire de la navigation en Seine, stupéfiante et pourtant bien réelle, livre la clé de l'énigme. Les quais de Rouen, le cimetière de Villequier, les rues médiévales de Rouen, le marais Vernier... deviennent autant de scènes de cette enquête défiant l'imagination.

Le thème du Club des Blogueurs Lecteurs, édition 17, était: "Le plus vieux livre de ma PAL". Des années que je me gardais ce roman de Michel Bussi alors que je suis une grande inconditionnelle de cette auteur. J'ai adoré tous ses romans et j'avais très envie de me plonger dans celui-ci mais je me trouvais toujours autre chose à lire.

Grâce au CBL, j'ai enfin pu le sortir de ma bibliothèque et je ne le regrette pas. Encore une fois, Michel Bussi m'a époustouflée.

L'action se déroule pendant l'Armada de Rouen 2008. Pour ceux qui ne connaissent pas, l'Armada est un grand rassemblement de voiliers du monde entier qui viennent accoster à Rouen pour quelques jours, tous les 5 ans. Les voiliers sont ouverts au public et beaucoup se pressent pour pouvoir les visiter (vécu personnel puisque je suis montée dans un de ces bateaux pendant l'Armada... 2008!).

Dans ce roman, tout commence par la mort d'un mari sur les quai de Rouen. Panique dans les rangs du commissaire Paturel parce qu'en plus d'avoir un cadavre sur les bras, ils n'ont rien à se mettre sous la dent: pas de témoin, pas de tueur, pas d'alibi. L'affaire s'annonce corsée. C'est alors qu'entre en scène Maline Abruzze, jeune journaliste dans un magazine local, qui est bien déterminée à découvrir toute l'histoire derrière ce meurtre. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle a l'art de se mettre dans des situations périlleuses...

Aux côtés de ces deux personnages, nous allons évoluer à travers les rues de Rouen et de la région et c'est extrêmement plaisant. Pour moi qui ai vécu en région rouennaise, c'était très amusant de retrouver des noms de villes et de rues bien connues. Et bien pratique pour la visualisation des décors! Si vous connaissez bien la Normandie, je vous le conseille vivement.

Et si vous n'avez jamais mis les pieds à Rouen, ce n'est pas grave car Michel Bussi nous entraîne encore une fois dans une intrigue exaltante et quasiment inextricable. Le livre est un pavé, 473 pages pour mon édition, en petits caractères, mais on ne voit pas les pages défiler tellement chaque détail est signifiant. Chaque personnage, chaque action, chaque décor est étudié et on chemine en même temps que les personnages sur le sentier de la découverte finale.

Encore une fois Michel Bussi nous tend un piège et il est (quasi) impossible de deviner l'identité du tueur avant la fin. En tout cas, moi, je n'ai rien vu venir et j'étais même à 10 000 km de là.

Je ne regrette pas ma lecture et j'attends avec impatience la sortie de son prochain roman, On la trouvait plutôt jolie, prévu pour le 12 octobre!

Les articles des blogueurs lecteurs:

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...