Menu

3 sept. 2017

J'ai testé les livres audio


Les livres audio existent depuis très longtemps, je me souviens que mon cousin écoutait les romans de Roald Dahl en cassette pendant qu'il prenait son bain. Alors aujourd'hui, quand on me dit que c'est l'avenir du livre, cela me fait doucement rire.

Mais bon, comme il a le vent en poupe et que beaucoup de grands lecteurs de la blogosphère s'y mettent, j'ai voulu tester moi aussi, histoire de ne pas mourir bête.

Le grand argument en faveur du livre audio est qu'on peut écouter un livre en faisant autre chose en même temps. Symptomatique de notre société actuelle où il faut être utile et performant en permanence. Franchement, où est le mal de se poser quelques minutes par jour et de lire un livre. Pourquoi toujours vouloir faire du multitâches? Je pense qu'on fonce dans le mur à vouloir faire tout en même temps, c'est le meilleur moyen de ne rien faire correctement... 

Bref.

J'ai réfléchi aux moments adéquats pour écouter un livre audio et le seul qui est ressorti est le temps passé dans les transports en commun, soit à peu près 1h30 par jour. Je me suis inscrite sur Audible et j'ai téléchargé le premier tome de l'Assassin Royal de Robin Hobb, une éternité que je voulais commencer cette saga.

Les premiers jours, c'était génial, j'avoue. Grisée par la découverte d'un nouveau roman qui commençait plutôt bien et par un système qui, ma foi, était bien pratique. Vous imaginez, pouvoir lire le double de livres en un temps imparti grâce au livre audio! Mais j'ai vite déchanté.

Parce qu'en fait, j'ai fini par décrocher de l'histoire et par me rendre compte que je n'avais pas compris ce qui venait de se passer dans le roman. Et oui, ce que j'aime bien dans les transports en commun, c'est faire divaguer mon esprit et penser à plein d'autres choses: le menu du soir, les prochaines vacances, comment la jeune femme en face de moi fait pour avoir d'aussi beaux cheveux... Du coup, je perdais le fil et cela me désolait de me dire que j'avais peut-être loupé un détail important.

Et je ne me sentais pas de revenir en arrière dans la lecture, pas pratique en l'état, et même cet aspect est devenu un inconvénient. Quand je lis un livre, j'aime bien m'arrêter sur un paragraphe, une tournure de phrase, revenir quelques pages avant pour me souvenir d'un détail, ne serait-ce que faire une pause pour assimiler ce que je viens de lire. Absolument impossible avec un livre audio.

J'ai encore essayé quelques jours mais j'ai vite senti que ce n'était pas pour moi. La lecture est un acte qui demande à être fait en pleine conscience, qui doit se savourer. Il y a des moments où j'ai envie de me concentrer à fond dans une histoire et d'autres où j'ai juste envie de laisser mon esprit divaguer. Parce que ces moments sont importants et qu'il faut arrêter de vouloir à tout prix combler chaque moment d'inaction.

Et vous, avez-vous testé les livres audio? Avez-vous été convaincus?

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...