Menu

14 juin 2017

La mémoire de Babel de Christelle Dabos: un troisième tome très dense

Le 1er juin est sorti le troisième tome de la saga de La Passe-Miroir de Christelle Dabos, une auteure française (cocorico!)(même si elle vit en Belgique, on ne lui en voudra pas) et je l'ai acheté et ouvert tout de suite parce que je suis une grande fan de cette série. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que je me suis régalée.

Je vous ai raconté brièvement ma lecture des deux premiers tomes dans des bilans lecture alors je me permets de revenir un peu dessus.

Dans le tome 1, Les fiancés de l'hiver, on découvre Ophélie, une jeune animiste, promise au mariage à Thorn, un homme qu'elle n'a jamais vu et qui vit sur le Pôle. Obligée de le suivre à la Citacielle, elle va apprendre à connaître les différentes familles et règles de la cour et la raison pour laquelle on désire tant ses services au Pôle: la lecture du Livre de Farouk, l'Esprit de Famille.

Là, vous vous dites: quoi, qui, où, hein?? 

Alors je reprends. Ophélie est une animiste, c'est-à-dire qu'elle donne vie aux objets qu'elle côtoie, inconsciemment. Les chaises, les meubles, les vêtements ont une conscience et expriment leurs propres émotions. Le vêtement le plus proche d'Ophélie est son écharpe qui ne la quitte jamais. C'est d'ailleurs devenu un symbole de ralliement des fans de la saga. Au début du roman, elle vit sur Anima, une des multiples arches du monde, sortes d'îles qui flottent dans l'espace.

Elle est promise à Thorn, un homme qui vit sur le Pôle, une autre arche. Ici, se concentrent les nobles de la cour dont la capitale s'appelle la Citacielle et tous ont des pouvoirs un peu magiques selon la famille à laquelle ils appartiennent.

On comprend assez vite qu'Ophélie est venue sur le Pôle pour une raison bien précise: lire le Livre de famille de Farouk. Car Ophélie est une liseuse (toujours en italique dans le texte): en touchant un objet, elle ressent toutes les émotions des personnes qui l'ont touché avant elle jusqu'à sa création. Une sorte de flash-back antéchronologique. Et les objets les plus précieux au monde sont les Livres des Esprits de Famille qui dirigent chaque arche et ils ont très difficile à déchiffrer. Ophélie pourra peut-être percer ses secrets?

Et puis elle sait passer à travers les miroirs... d'où le titre.

Une histoire déjà bien dense et passionnante. J'ai été happée par l'univers et j'ai adoré suivre les rencontres plus ou moins amicales d'Ophélie. Il y a beaucoup de personnages mais je trouve que Christelle Dabos arrive parfaitement à nous faire naviguer dans ces eaux tumultueuses et on ne perd jamais le fil (enfin le courant pour rester dans la métaphore).

Dans le tome 2, Les disparus du Clairdelune, Ophélie, Thorn et leurs proches, vont tenter d'éclaircir un mystère au sein de la Citacielle: la disparition de personnes éminentes de la cour. Je ne peux pas m'étendre sur le sujet pour ne rien vous spoiler mais on en apprendra davantage sur les différentes familles et les différents personnages et des liens très forts vont se créer. Jusqu'à une découverte incroyable.

Dans le tome 3, La mémoire de Babel (dont la chronique est sensé traiter mais je me suis un peu laisser prendre par mon enthousiasme), Ophélie part seule sur l'arche de Babel à la recherche d'informations sur l'Origine du monde. En effet, Babel possède un mémorial, une immense bibliothèque où sont consignées toutes les connaissances du monde. Seuls les universitaires peuvent accéder à cette formidable base de données et Ophélie devra passer ses classes pour y parvenir. On découvre donc un nouvel univers, de nouvelles règles, de nouvelles familles et de nouveaux pouvoirs pour notre plus grand bonheur.

L'histoire reste intense et le cheminement se fait à merveille néanmoins j'ai trouvé que la trame de fond commençait à devenir un poil compliqué. En bref, j'avais un peu oublié les grands événements hyper importants de la fin du 2ème tome et j'ai eu du mal à recoller les morceaux dans ce troisième tome. Et comme j'ai revendu les tomes précédents (grosse boulette à laquelle je compte bien remédier rapidement en les rachetant...), je ne pouvais pas revenir sur ma lecture pour éclaircir les choses. Du coup, je vous conseille de lire les trois tomes à la suite si vous voulez le vivre à fond.

La plume de Christelle Dabos est vraiment passionnante et facile à suivre donc franchement si vous avez envie d'une belle histoire de fantasy, je vous le recommande chaudement. Et comme il est prévu quatre tomes au total, vous aurez le plaisir de relire les trois tomes avant le point final de l'histoire!

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...