Menu

21 mai 2017

Sense 8: une belle histoire d'amour et de tolérance


S'il y a des séries qui changent la vie, Sense 8 est incontestablement l'une d'entre elles. Je suis tombée sous le charme de ses personnages et le traitement de chaque épisode est une pure merveille. Je trouve qu'elle dégage tellement de bons sentiments qu'il serait vraiment dommage de passer à côté.

Sense 8 est une série originale Netflix dirigée par Lana et Lilly Wachowski, à l'origine de la trilogie culte Matrix. Le synopsis est le suivant: 8 personnes se retrouvent du jour au lendemain avec une sorte de don télépathique qui les unit: elles peuvent communiquer entre elles à des milliers de kilomètres. Elles forment ce qu'on appelle un "cercle" et vont apprendre à leurs dépens que les "sensitifs" sont pourchassés par une organisation pas très très gentille...

Dans la première saison, on suit surtout les 8 personnages et leur environnement, ce qui n'est pas une mince affaire. Séoul, Berlin, Mexico, Londres ou Chicago, vous allez voyager! Mais c'est fait d'une manière assez intelligente pour qu'on ne perde jamais le fil. Du coup, chaque personnage a sa propre intrigue en plus de l'intrigue du "cercle" et cela promet des heures et des heures de rebondissements. 

Dans la saison 2, qui est sortie au début du mois de mai, on en apprend davantage sur les sensitifs et l'organisation secrète qui les traque et leurs liens vont se faire de plus en plus forts. Le dernier épisode se termine sur un cliffhanger et je désespère à l'idée qu'il va falloir attendre encore des mois avant une saison 3, qui n'est d'ailleurs pas encore signée... [Edit du 01/06/2017: la série n'a pas été renouvelée!!]


Si je vous conseille cette série alors qu'elle n'est pas encore terminée, c'est parce qu'elle délivre des messages d'amour et de tolérance pratiquement à chaque épisode et c'est juste... magnifique. Je ne compte plus les boîtes de mouchoirs que j'ai utilisées en écoutant les récits de ces personnes avec qui la vie n'a pas toujours été tendre.

Les soeurs Wachowski n'hésitent pas à aborder les sujets les plus durs et les plus sujets à controverse: le sexisme, le racisme, l'homophobie et la transphobie. Avec des personnages de tous les horizons, de tous les classes sociales, de tous les genres et de toutes les sexualités, la série piétine les clichés et les idées reçues et nous ouvre les yeux sur la beauté de la vie et du monde. Oui, je sais, ça peut paraître tellement niais de le dire comme ça mais c'est ce que j'éprouve.

Dans un monde où on colle une étiquette à tout le monde, où des homosexuels sont moqués ou assassinés sans état d'âme, il est de notre devoir de délivrer des messages de tolérance, aussi sentimentalistes soient-ils.


Certaines critiques disent que l'intrigue est trop longue, que certains épisodes traînent en longueur car les Wachowski usent et abusent des ralentis, des longues scènes de sexe ou de violence, des poses ultra calibrées et quasi photographiques. C'est vrai. Et c'est aussi ce que j'adore dans chaque épisode. Ces moments où on les voit tous ensemble, ces moments où ils sont unis, ces moments où ils fusionnent, ces moments où le temps s'arrête et où l'on entre dans un état contemplatif.

Bref, je suis ultra fan de cette série que j'ai envie de revoir en boucle. Nul doute qu'elle figurera au panthéon de mes séries favorites, en espérant qu'elle reste aussi bonne au fil des saisons.


Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...