Menu

14 avr. 2017

[Bilan lecture] Février & Mars 2017

Un petit bilan comme on les aime, surtout que je n'ai pas chômé niveau lecture: 7 livres lus en février et 6 livres lus en mars, dans lesquels je ne compte pas les abandons. C'est sûr que lorsqu'on ne blogue plus, on a le temps de lire, ah ah!

FEVRIER:

Le dompteur de lions de Camilla Läckberg: Neuvième tome de la saga, déjà! Quand j'ai découvert cette série, il n'existait que 4 tomes, je ne pensais pas que je me lançais dans une telle aventure. Mais je ne regrette pas parce que pour moi, Camilla Läckberg est une reine du polar. Elle sait m'embarquer dans des situations extraordinaires en partant de petits riens et distille ses indices avec minutie et discrétion de telle sorte que je suis toujours époustouflée par la fin... Dans ce tome, Ericka et Patrick deviennent plus soudés que jamais car Mme n'a de cesse d'apporter sa touche aux enquêtes de Mr. Je sens que dans les tomes suivants, elle aura une vraie place auprès de lui.
Mille vies en une: un roman d'un auteur scandinave

Agatha Raisin enquête: la quiche fatale de M.C. Beaton: J'ai découvert cette saga littéraire anglaise pour le prix Livraddict et j'avoue avoir été agréablement surprise. C'est une sorte de polar chick-lit et si l'héroïne paraît antipathique au premier abord, elle devient très vite attachante. Je vous recommande largement cette lecture!
Retrouvez ma chronique complète.

L'écorchée de Donato Carrisi: Second tome de la saga du Chuchoteur et mon Dieu que c'était bien! Je suis archi fan du style de Donato Carrisi qui décrit tous les événements de son enquête dans les moindres détails, on a l'impression de travailler avec les inspecteurs. On y retrouve le personnage de Mila, tourmentée par la vie, de nouveau sur la piste de personnes disparues qui deviennent meurtrières. Même si je l'avais déjà lu, j'ai aimé le relire en sachant ce qui s'était déroulé dans le premier tome et je rêve d'avoir la suite dans les mains. Sauf qu'il s'est passé 4 ans entre le premier et second tome et que le troisième n'est toujours pas annoncé...

Sang blanc de Noemy Krynen: Petite lecture très rapide mais qui ne m'aura pas convaincue. Au contraire, le héros m'était tellement antipathique que j'étais presque contente qu'il lui arrive des tuiles, c'est dire...
Mille vies en une: un roman dont le titre ne comprend pas la lettre "e"

Joyland de Stephen King: Le Stephen King du mois et j'ai été plutôt ravie de le découvrir. Malheureusement, la quatrième de couverture le dessert énormément. En effet, on nous annonce des clowns meurtriers (genre Ca) et des orages terrifiants (genre Revival ou The Mist) alors que... pas du tout. Aucun clown et juste une grosse bourrasque... Non, Joyland fait partie des récits initiatiques à la King à la Stand by me. On suit Devin Jones, un jeune homme de 18 ans qui part travailler dans un parc d'attraction sur la côte de Caroline du Nord et qui va apprendre à devenir un homme. Avec les forains, les habitants de la petite ville ou les autres jeunes qui travaillent avec lui, Devin va vivre des expériences enrichissantes. J'aime ces récits de vie qui font voyager. Si vous cherchez de l'horreur, passez votre chemin, si vous aimez King, foncez.


Culottées, tome I, de Penelope Bagieu: J'avais très envie de ce livre depuis sa sortie et pourtant il m'a fallu attendre la sortie du tome II pour me décider à le prendre et je ne le regrette pas. Penelope Bagieu nous présente les destins de femmes dont on n'entend jamais parler et qui ont pourtant changé le monde, leur monde, et mis à mal tous les clichés qu'on peut entendre sur la "nature" féminine. Chaque histoire est accompagnée de planches juste magnifiques, rendant le livre non seulement instructif mais aussi très esthétique.
Mille vies en une: un livre que tu as offert en 2017 (à l'occasion d'un concours pour fêter mes 1000 abonnés Twitter)

Nous sommes tous des féministes de Chimamanda Ngozi Adichie: Un petit essai vite lu pour la journée des droits des femmes que j'ai trouvé bien fait pour ceux qui cheminent vers le féminisme. En effet, elle montre à quel point notre société qui prétend ne plus être sexiste depuis qu'elle a donné le droit de vote aux femmes véhicule encore des tonnes de préjugés et de discriminations liés au genre. A mettre entre toutes les mains.
Mille vies en une: un livre qui évoque le droit des femmes


MARS:

U4. Stéphane de Vincent Villeminot: Dernier tome de la série, je l'ai trouvé un peu plus long que les autres, peut-être parce que je commençais à me lasser de l'histoire. J'ai aimé le personnage de Stéphane mais pas autant que je l'aurais cru après l'avoir rencontrée à trois reprises. Pour moi, l'ordre de lecture idéal est Jules, Yannis, Stéphane et Koridwen. J'ai le nouveau tome Contagion dans ma PAL et je ne veux pas attendre trop longtemps avant de terminer définitivement cette saga.
Mille vies en une: un livre dont l'auteur a la même nationalité que toi

Comme convenu, tome I, de Laurel: Si vous ne la connaissez pas, Laurel est une auteure de BD française qui a suivi son mari sur la Silicone Valley pour monter une start-up de jeux vidéos. Elle raconte ses déboires depuis sur un blog qui a donné naissance au premier tome de son récit, Comme Convenu. Elle l'a édité par le biais du site de crowdfunding Ulule et a cartonné. Même si j'ai eu beaucoup de mal à avoir mon exemplaire (16 mois et une tonne de mails et de messages sur les réseaux sociaux), je suis contente d'avoir enfin l'objet livre dans les mains. Le second tome vient tout juste de sortir et je l'attends avec impatience (désolée de publier cet article après la campagne, pour le coup, mais si vous avez bien suivi j'en ai parlé sur les réseaux sociaux).
Mille vies en une: Un livre avec un animal sur la couverture

Songe à la douceur de Clémentine Beauvais: Lu dans le cadre du Prix des libraires en Seine, j'ai eu un véritable coup de coeur pour ce roman poétique. Clémentine reprend l'histoire d'Eugène Onéguine de Pouchkine en vers libre. Ici, l'amour n'est plus mièvre, il est fascination et adoration, douleur et peine, joie et bonheur. La typographie peut faire peur mais franchement on s'y fait très vite et elle devient un élément important du récit. C'était une lecture merveilleuse et je tombe rarement aussi amoureuse d'un livre, surtout de la poésie, alors je vous engage vivement à franchir le pas.


Harry Potter à l'école des sorciers, version illustrée par Jim Kay, de JK Rowling: Je ne suis pas une fan inconditionnelle de Harry Potter comme bon nombre de booktubeurs et blogueurs littéraires pour la simple et bonne raison que j'avais 21 ans et non 11 quand la saga a fait fureur. Je l'ai lu pour un exposé en cours de littérature jeunesse à l'université, je trouvais le titre sympa! Bref, tout ça pour dire que je n'ai lu les livres qu'une fois et que je n'avais pas 50 versions de la saga chez moi. Pourtant, j'avais très envie d'en commencer une car ce sont vraiment de bons livres et je veux les lire avec mes enfants plus tard alors mon choix s'est porté sur la version illustrée. Je ne regrette absolument pas car l'objet livre est magnifique et les images accompagnent parfaitement bien le texte et l'enrichissent. Par contre, les derniers tomes risquent d'être des masses!!

Le miroir d'ambre, A la croisée des mondes tome III, de Philip Pullman: Troisième et dernier tome de la trilogie et j'avoue avec un peu de déception que... j'ai abandonné. Le premier livre était intéressant avec ses histoires de daemons et d'ours parlant, le deuxième aussi avec ses voyages entre les mondes mais le troisième était beaucoup trop ésotérique pour moi. Je me suis ennuyée au plus haut point et je n'ai pas dépassé la page 270. Du coup, l'annonce d'une suite me fait ni chaud, ni froid. Dommage.
Mille vies en une: un livre dont le personnage principal est un enfant

Carrie de Stephen King: On termine sur une perle avec l'un des tous premiers livres de Stephen King. En tournant les pages, j'ai très vite compris pourquoi il avait autant fait fureur à l'époque. Dès le départ, l'auteur annonce une énorme catastrophe et la lecture se pare d'une angoisse lancinante jusqu'à la scène du bal, c'est génial. Par contre, j'ai trouvé les dernières pages moins captivantes: une fois que le drame commence, l'angoisse retombe et j'étais un peu moins prise par l'histoire. Il reste néanmoins dans le top des romans de Stephen King et cela m'a donné envie d'en relire d'autres!


En cours de lecture:

- La bibliothèque des âmes, tome 3 de Miss Peregrine et les enfants particuliers, de Ransom Riggs: Troisième et dernier tome de la saga, je prends un véritable plaisir à retrouver Jacob et les enfants particuliers. Je le lis par petites touches parce que le temps me manque et je me plais à dire que je le savoure.

Avancée des challenges:

- Mille vies en une: 9/50
- PAL: au 1er janvier, 74 livres; au 14 avril, 74 livres! Ah ah, j'avais peur qu'elle ait augmenté car j'ai acheté 2 livres entre temps mais non, j'ai bien fait mon travail de lecture et j'ai résorbé les achats. Bon, on est encore loin des 40 mais c'est positif.

Pile à lire d'avril:

Aucun commentaire: