Menu

28 mars 2016

Batman vs Superman de Zack Snyder: quand DC veut concurrencer Marvel


Les sorties ciné de la semaine dernière ont été marquées par l'événement Batman vs Superman: l'Aube de la Justice que je me suis empressée d'aller voir. J'en suis ressortie comblée, en totale contradiction avec les critiques négatives de la presse. Je suis peut-être un bon public mais j'ai trouvé que ce premier film mettait bien en place toutes les pièces du puzzle et nous offrait beaucoup de pistes à suivre dans les prochains films. Il est indéniable que DC Comics entre en concurrence avec Marvel et cherche à attirer le grand public dans les salles obscures. Que du bon pour nous.

Le film commence au moment où se termine Man of Steel du même Zack Snyder, le dernier reboot de Superman avec Henry Cavill dans le rôle principal, alors que Metropolis est à feu et à sang. On se souvient de la polémique qui a suivi cet opus où l'on s'amusait à comptabiliser les pertes financières et humaines dues à l'inconscience de Superman. C'est exactement le parti que prendra Batman devant cet être venu de l'espace: quand on a de tels pouvoirs, peut-on les utiliser sans tenir compte de la morale? Alors que Clark Kent lutte entre son désir de sauver les hommes et les dommages collatéraux inéluctables, Bruce Wayne estime qu'un tel monstre ne peut rester sur Terre et qu'il est le seul à pouvoir mettre fin à une menace certaine.

J'ai adoré le traitement des deux personnages et la façon dont Zack Snyder divise son film: certaines scènes sont typiques du côté sombre de Batman quand d'autres reflètent davantage l'esprit chevaleresque de Superman. On retrouve constamment cette dualité ombre et lumière sans jamais être niaise et poussive.

Il faut dire que Batman est mon super héros préféré. Je n'ai jamais lu de comics mais j'étais une fidèle de la série animée qui passait à la télévision durant les années 90. Son côté mystérieux et intouchable, cet homme blessé qui ne cherche qu'à réparer le drame de ses parents perdus... Pour le coup, j'ai trouvé que Ben Affleck était un Bruce Wayne très convaincant, à mille lieux de Daredevil, et plus dans la veine de Val Kilmer dans Batman Forever (MON Batman préféré, j'aurais tué pour être à la place de Nicole Kidman). Bien plus mature et plus réfléchi, qui se focalise sur un seul objectif et met toute son intelligence, et celle d'Alfred, dans son entreprise. On sent d'ailleurs que Zack Snyder lui accorde beaucoup d'importance puisque les scènes autour de la mythologie du personnage sont nombreuses. Face à lui Superman a davantage un rôle de catalyseur: toute la haine de Batman est dirigée contre lui.


Les critiques ont surtout reproché au scénario de partir un peu trop dans le n'importe quoi. A trop vouloir en dire, on ne comprenait plus rien. C'est justement là que je ne les suis pas. Si le film s'intitule "L'Aube de la Justice", ce n'est pas pour rien. Ce premier film est une introduction à la Ligue des Justiciers dont on voit quelques apparitions, toutes très pertinentes, et en premier lieu le personnage de Wonder Woman. Alors qu'elle paraît assez anecdotique dans la bande-annonce, elle a une place bien plus importante dans le film et on brûle d'envie d'en connaître davantage. Le scénario est plein de promesses et on voit que DC Comics mise sur une série de films, à la manière des Avengers, ce qui me convient tout à fait!


Non, s'il fallait supprimer un personnage, c'est bien celui de Lois Lane. A mon Nième visionnage de film avec Superman, je suis forcée de constater que je déteste ce personnage: la nana qui est toujours au mauvais endroit au mauvais moment et qui fait tout le contraire d'une personne sensée, juste parce qu'elle sait que son mec va venir la sauver... elle me sort littéralement par les yeux. Bref...

Un petit bémol également pour le Lex Luthor de Jesse Eisenberg. Non pas qu'il soit mauvais acteur mais j'ai trouvé que le personnage était un alibi: il fallait un méchant, ce sera lui. Il aurait mérité qu'on s'attarde un peu plus sur lui.

En résumé, un très bon premier film qui augure du bon pour la série de la Ligue des Justiciers par DC Comics. Alors que les critiques le descendent en flèche, il fait un carton au box-office américain et ça me rassure. J'espère que ce n'est qu'un début.

Vous avez aimé cet article? Partagez-le:

Aucun commentaire: