Menu

26 mai 2015

A la poursuite de demain: Georges Clooney visite le futur pour Disney

Synopsis: Casey, une adolescente brillante et optimiste, douée d’une grande curiosité scientifique et Frank, un homme qui fut autrefois un jeune inventeur de génie avant de perdre ses illusions, s’embarquent pour une périlleuse mission. Leur but : découvrir les secrets d’un lieu mystérieux du nom de Tomorrowland, un endroit situé quelque part dans le temps et l’espace, qui ne semble exister que dans leur mémoire commune... Ce qu’ils y feront changera à jamais la face du monde… et leur propre destin!

Avec une bande-annonce des plus alléchantes, il était hors de question que je passe à côté du dernier film de Disney, Tomorrowland ou A la poursuite de demain en français.

Je dois tout d'abord dire que le film en jette. Côté effets spéciaux, vous en prendrez plein les yeux, tout ce que vous avez pu imaginer prend vie sous vos yeux. C'est d'ailleurs très drôle de voir comme la mode futuriste est toujours aussi colorée, c'est presque une constante dans les films sur le futur. On croise des robots à tous les coins de rue, l'homme se déplace aussi facilement sur terre que dans les airs et tout le monde est heureux, du moins à ce qu'il semble.

Car au-delà de l'aspect visuel et de l'imaginaire qui ravira les enfants, le film est une critique virulente de la société actuelle, gangrenée par les politiques et indifférente au sort de la Terre. Face à une mort annoncée de toute l'espère humaine, notre sort repose sur la nouvelle génération, représentée une Brittany Robertson pleine de fraîcheur.

En ce sens, le film a deux lectures et peut paraître à certains moments très ardu (j'ai zappé quelques explications scientifiques sur la relativité du temps et l'objectivité de l'esprit), je ne le conseillerai donc pas aux enfants trop petits. A partir de 10-12 ans, selon la maturité de votre enfant.
Petit bémol à ajouter tout de même: j'ai trouvé le film bien trop paternaliste. Ni Georges Clooney, ni Britt Robertson n'ont d'image maternelle à leur portée. Au contraire, c'est la relation qu'ils ont avec leur père qui conditionnera leur regard sur le monde et leur investissement dans leurs expériences scientifiques. Pères divorcés ou veufs? On ne le sait pas. De la même façon, les deux forces qui s'affrontent sont des hommes, Hugh Laurie et Georges Clooney discutent de l'avenir de l'humanité et la jeune fille n'est finalement plus qu'un outil. C'est bien de présenter une jeune fille "brillante mais rebelle", reste à lui donner plus de poids dans les discussions des adultes...
En bref: un bon film d'action pour les plus de 10 ans avec un vrai discours écologique et philosophique.


A la poursuite de demain de Brad Bird (2015)
avec Georges Clooney, Hugh Laurie, Brittany Robertson

4 commentaires:

Alexandre a dit…

Merci pour le retour !

La BA nous avait paru un pue kitsch avec Madame mais tu me rassures quant à la maturité du propos. Bon, on a déjà 2 films à aller voir prochainement mais qui sait, celui-là viendra peut-être plus tard :)

Elsa a dit…

J'ai eu très envie d'aller voir ce film dès la première bande-annonce assez mystérieuse.
Ta revue me confirme mon premier ressenti. Je vais voir si j'arrive à faire garder Minimoi ce week-end pour qu'on y aille en amoureux :) (en plus, on fête nos 14 ans lundi ^^)

Cleophis Deeptizz a dit…

J'ai lu certaines critiques qui déploraient les clins d'oeil réguliers au monde de Disney. Ca reste assez féérique, surtout au début. Perso, j'ai bien aimé, j'étais dans mon univers! ;-)

Cleophis Deeptizz a dit…

Joyeux anniversaire alors! Profitez-en bien. :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...