Menu

26 avr. 2015

Gone girl: du livre au film

Résumé: Amy et Nick forment en apparence un couple modèle. Victimes de la crise financière, ils ont quitté Manhattan pour s'installer dans le Missouri. Un jour, Amy disparaît et leur maison est saccagée. L'enquête policière prend vite une tournure inattendue: petits secrets entre époux et trahisons sans importance de la vie conjugale font de Nick le suspect idéal. Alors qu'il essaie lui aussi de retrouver Amy, il découvre qu'elle dissimulait beaucoup de choses, certaines sans gravité, d'autres plus inquiétantes.

En voyant la bande-annonce du film à sa sortie en salles, j'ai eu très envie de le voir mais également de lire le livre. A l'occasion d'un passage à la librairie, je n'ai pas pu résister et puisque le thème du ciné-club de Potzina était "policier/thriller", je me suis dit que c'était le moment de me lancer!

Le livre est un pavé: 700 pages. Pourtant, je n'ai pas vu le temps passer et j'ai passé mes soirées dessus avec délectation. C'est un thriller psychologique absolument formidable, mené d'une main de maître par Gillian Flynn.

Tout commence par la disparition d'Amy. Nous suivons le point de vue de Nick qui a l'air véritablement innocent mais dont certaines actions paraissent suspectes et mettent le doute au lecteur. En parallèle, nous lisons le journal intime d'Amy qui débute à sa rencontre avec son futur mari et les événements qui les ont conduits à déménager dans le Missouri et à s'éloigner de plus en plus chaque jour. Ce constant saut du passé au présent est très instructif et aucun détail n'est anodin. Jusqu'à ce que les événements prennent une tournure insolite et surprenante...

Je suis obligée de m'arrêter ici au risque de dévoiler l'intrigue, sachez juste que vous n'êtes pas au bout de vos surprises. J'ai adoré ce ping-pong entre Nick et Amy durant tout le récit, d'autant plus que les pensées et les actions de chaque personnage sont décortiquées et qu'on peut suivre leurs doutes et leurs espoirs au fur et à mesure. J'ai dû me mordre les lèvres et ne rien dire à Piwix alors que j'en mourrais d'envie parce que nous avions prévu de voir le film ensemble dans la foulée.

Hier à 14h, je fermais le livre et à 20h30, je lançais le film. Autant vous dire que c'était très frais dans ma tête. Je me demandais vraiment comment ils pourraient caser les 700 pages du livre sans faire des ellipses et en 2h23, David Fincher réussit le pari haut-la-main (en même temps, c'est David Fincher, hein...).

Le film suit la trame exacte du livre avec les flashbacks révélés par le journal intime d'Amy. Il est construit ensuite de la même façon, de sorte qu'on éprouve les mêmes sentiments au même moment, la surprise est totale. Néanmoins, dans ce type de film, il est important de bien écouter chaque phrase et de prêter attention à chaque scène. Car si en 700 pages, Gilian Flynn a le temps de nous expliquer les tenants et les aboutissants de telle ou telle action, David Fincher dispose d'un temps limité. A regarder avec toutes ses neurones de connectées...

On retrouve un Ben Affleck au top, après les nombreux navets de ces dernières années. J'ai découvert Rosamund Pike qui signe une prestation exceptionnelle dans un rôle qui est loin d'être facile. Les plans sont particulièrement bien tournés et les acteurs très expressifs, j'ai vraiment retrouvé l'ambiance du livre dans le film.

Je vous conseille donc très fortement Gone Girl, en livre ou en film, ou les deux, car ils sont aussi réussis l'un que l'autre et vous passerez sûrement un bon moment.


Gone Girl de David Fincher (2014)
avec Ben Affleck, Rosamund Pike, Neil Patrick Harris

10 commentaires:

Laura Aimerlesdimanches a dit…

J'ai littéralement dévoré le livre mais j'ai eu plus de mal avec le film - même si je reconnais qu'il est plutôt bon lui aussi. Mais je ne sais pas, l'histoire en elle-même ne m'a pas du tout accroché de cette façon.

Kid Friendly a dit…

Lu et vu et j'ai aimé les 2 aussi. Gillian Flynn est un écrivain diabolique !

Maman Clémentine a dit…

Wahou, laisse tomber, rien qu'en regardant la bande annonce je suis scotchée sur mon siège, complètement happée par l'histoire. Là tu me donnes méga envie de lire le livre et de regarder le film.

Cleophis Deeptizz a dit…

C'est sûr que le livre est plus entraînant mais je trouve que le film est un bon compromis pour ceux qui prendraient peur devant les 700 pages. :p

Cleophis Deeptizz a dit…

J'étais tellement enthousiaste que je l'ai proposé à ma voisine mais je peux te l'envoyer dès qu'elle l'a fini si tu veux. ;-)

Alexandre a dit…

C'est rare de voir un lecteur de roman saluer également l'adaptation ciné, c'est qu'en effet elle doit être de qualité ^^

Ravi de constater que les 2 t'ont plu, même si personnellement je n'ai vu que le film et j'ai également a-do-ré. Un thriller d'une rare intensité malgré sa construction plutôt prévisible. C'est haletant, surprenant, l'interprétation est magistrale : que dire de plus ? :)

potzina a dit…

J'ai vu le film mais je n'ai pas été aussi emballée que toi. Pour être tout à fait honnête, je n'ai pas aimé : je n'ai pas aimé les personnages et j'ai senti venir la fin rien qu'en regardant la bande-annonce.
Par contre le livre me tente assez, je me laisserais peut-être piquer par l'histoire.
Quoiqu'il en soit, merci pour ta participation et pour cette belle chronique :)

Maman Clémentine a dit…

Ah bah écoute je dis pas non. Comme je te le disais ton billet m'a vraiment donné envie de le découvrir. Merci. :)

Cleophis Deeptizz a dit…

C'est noté! ;-)

Cleophis Deeptizz a dit…

La structure du livre et du film est vraiment similaire donc si tu n'as pas aimé les personnages, je ne suis pas sûre que le livre te plairait davantage.