Menu

12 févr. 2015

Mère parfaite de Casey B. Dolan

Quatrième de couverture: Après une jeunesse malheureuse, Amber commence des études à l'université. Elle rencontre Wade, qui tombe fou amoureux d'elle et l'épouse. Très vite, Amber se retrouve enceinte et accouche de Tyler. Elle joue les femmes dévouées et les mères comblées. Mais ce n'est qu'une façade, elle n'aime plus son mari et se révèle incapable de nouer une relation avec son fils, dont elle a du mal à accepter l'hostilité sourde.
Le climat familial est de plus en plus pénible, et seule la présence de Joshua, le meilleur ami de Tyler, détend un peu l'atmosphère: adolescent rejeté par sa famille, il finit par s'installer avec eux...
Quelques années plus tard, Amber est retrouvée morte, "euthanasiée" à l'hôpital où elle était soignée pour un cancer très agressif. Seuls trois hommes ont vu Amber la nuit de son décès: Wade, le mari délaissé, Tyler, le fils hostile, et Joshua, qui s'était considérablement rapproché d'Amber les derniers mois. Chacun avait des raisons de la tuer, que ce soit par amour ou par haine.
Quand la vérité finit par éclater, c'est un véritable coup de tonnerre...

Casey B. Dolan est une actrice sud-africaine qui a décidé, après avoir endossé maints et maints rôles, d'écrire elle-même une histoire. Mère parfaite est son premier roman et elle s'en tire avec brio.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser en lisant la quatrième de couverture ainsi que la catégorie "Suspense", il ne s'agit pas d'un policier ou d'un thriller. Il y a bien du suspense mais davantage dans la construction psychologique des personnages et dans la façon dont le récit est amené.

Le roman commence par un écrit d'Amber, le personnage principal. Celle-ci est en train de mourir, terrassée par un cancer particulièrement agressif, et elle décide d'écrire ses mémoires, ou plutôt ses confessions. Car sa famille a littéralement explosée à cause d'elle. Pourquoi? C'est tout le sujet du livre.

Ce texte est régulièrement coupé par des dialogues entre une psychologue et les trois hommes qui ont partagé la vie d'Amber: Wade, Tyler et Joshua. On s'aperçoit qu'en fait, la psychologue lit le texte (ou le fait lire) puis fait une pause pour poser des questions à son interlocuteur: que pouvez-vous dire de ce passage? Vous en souvenez-vous? Qu'avez-vous ressenti? Pourquoi? Nous avons donc l'évolution psychologique des personnages au fur et à mesure du récit et des événements décrits par Amber, certains connus des protagonistes, d'autres non. Et chaque chapitre est une révélation jusqu'à l'horreur finale.

J'ai vraiment bien aimé cette construction pour le moins originale et superbement menée. Je ne me suis jamais sentie perdue dans la chronologie ou par rapport aux personnages.

Casey B Dolan n'a pas peur d'aborder des sujets sensibles comme les fausses couches, la maltraitance conjugale ou la pédophilie féminine que l'on voit très rarement. Elle le fait avec sensibilité et les personnages nous deviennent d'autant plus attachants.

Un bon roman psychologique, original tant dans le contenu que dans la forme. Je lirai sûrement son prochain roman.

Mère parfaite de Casey B. Dolan, traduit de l'anglais (Afrique du Sud) par Perrine Chambon et Arnaud Baignot, éditions Denoël, paru le 15 janvier 2015.

Livre offert

1 commentaire:

Bernieshoot a dit…

ah je viens juste de le terminer! j'ai bien aimé, je n'en dis pas plus ma chronique sera en ligne la semaine prochaine