Menu

19 févr. 2015

L'abominable vérité de Robert Luketic (2009)

Synopsis: Ambitieuse productrice de talk-show, Abby Richter se targue de pouvoir trouver instantanément une solution à n'importe quel problème. Le seul qu'elle n'a pas réussi à résoudre, c'est son célibat.
Lorsque le taux d'audience de son émission faiblit, Abby est obligée d'engager un nouvel animateur soi-disant expert en relations humaines, Mike Chadway. Dans l'émission, celui-ci traite de ce qui plaît vraiment aux hommes. Le choc est rude entre la jeune femme et ce provocateur odieux et macho. Le pire, c'est qu'il fait grimper l'audience et devient incontournable...
C'est alors qu'Abby rencontre Colin, son voisin, un chirurgien célibataire qui est tout l'opposé de Mike Chadway. Cette fois, Abby veut mettre toutes les chances de son côté. A contrecoeur, elle fait appel à Mike... Alors que Mike conseille Abby à coups de théories provocantes qu'elle finit par suivre, tous deux découvrent une autre vérité : aussi différents puissent-ils être, hommes et femmes ont en commun certains sentiments...

En ce mois de février, le thème du ciné-club de Potzina était "amour". Je ne suis pas une grande fan des films d'amour, je les trouve trop niais pour la plupart et je crois qu'en vieillissant grandissant je succombe moins aux discours romantiques. Ca sonne faux (je deviens aigrie).
Alors pour le club, j'avais vraiment peur de tomber sur un navet et j'ai demandé conseil à ma soeur qui a sorti de sa vidéothèque L'abominable vérité (NB: Je viens de rectifier le titre car j'avais d'abord écrit "L'amour est abominable", lapsus révélateur...). Et j'ai ADORE!

Mike Chadway et Abby Richter ont une vision totalement opposée de ce qu'est l'amour. Alors que la jeune femme rêve de l'homme idéal, Mike débite les pires clichés sexistes sur les relations entre hommes et femmes. En se liant pour conquérir Colin, ils vont réaliser qu'ils ont tous les deux raison, jusqu'à un certain point.
Ce que j'ai aimé, c'est le parti pris résolument comique du film. Mike est un affreux macho mais il ne s'agit que d'une façade et les clichés évoqués sont systématiquement mis à mal. Finalement, les hommes et les femmes se ressemblent plus qu'ils ne le croient et c'est à chaque couple de trouver son équilibre.

Même si l'on connaît la fin du film avant de l'avoir commencé, c'est un vrai plaisir de voir les deux protagonistes se tourner autour et se découvrir, entre deux éclats de rire.

L'abominable vérité de Robert Luketic
avec Katherine Heigl, Gerard Butler, Eric Winter

2 commentaires:

potzina a dit…

"L'amour est abominable" ! Hahaha ! Tu m'as fait mourir de rire XD Je n'aurais pas parié un caramel sur ce film, je me suis visiblement trompée. Je l'ajoute à «ma pile à voir».
Merci pour ta participation et ta chronique amusante !

Marinou Bichette a dit…

Génial ce film!! Une bonne comédie romantique comme on n'en voit de moins en moins (a bas le "trop guimauve"). Vraiment une histoire marrante, j'avais adoré ce film et je l'ai ajouté à notre vidéothèque à la première réduction qu'il a eu. Un très bon choix pour ce rendez-vous que je découvre! :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...