Menu

23 févr. 2015

Et si on décidait d'aller bien de Erwann Menthéour

Quatrième de couverture: Dans cinquante ans, que restera-t-il du monde que nous connaissons? Réchauffement climatique, malbouffe, inégalités, médicaments, tabac: l'humanité court à sa perte si elle ne réagit pas. Pourtant, face à ces menaces, nous tardons à changer nos comportements, rendus presque indifférents face aux scandales qui s'accumulent.
Dans ce nouveau livre, Erwann Menthéour pousse un cri d'alarme et poursuit son combat pour éveiller nos consciences, menant l'enquête directement sur le terrain. Avec lui, partez à la rencontre de sociologues, philosophes, politiques, médecins, agriculteurs et découvrez comment, à coups de techniques marketing sophistiquées et parfois avec la complicité de la "Science", certains lobbies cultivent notre ignorance et notre servitude volontaire.
Cependant, loin de se décourager, Erwann Menthéour démontre en proposant des pistes simples que nous pouvons, chacun à notre niveau, oeuvrer pour changer les choses. ET SI ON DECIDAIT D'ALLER BIEN: pour reprendre le contrôle de nos vies et de notre santé en adoptant des initiatives solidaires, écologiques et alternatives. Découvrez comment chacun de ces gestes répétés peut transformer le monde, ici et maintenant, concrètement et d'une manière extraordinairement puissante.
Soyons responsables! Décidons-le!

J'ai eu le privilège de lire ce livre à l'occasion d'une masse critique sur Babelio et je les remercie ainsi que les éditions Solar.

Erwann Menthéour est un ancien cycliste professionnel qui s'est reconverti dans le coaching sportif. Après un livre sur les régimes, Et si on arrêtait de se mentir, il signe son retour avec un ouvrage plus général sur notre société et nos habitudes de vie. Il met en lumière les multiples mensonges qui nous sont servis à longueur de temps: les subventions des cigarettiers aux gouvernements, le matraquage publicitaire sur l'importance des produits laitiers pourtant nocifs, la course des laboratoires pharmaceutiques qui commercialisent à tout va, etc... Je connaissais la plupart des idées fausses et scandales qu'il dénonce, ce qui prouve qu'il n'invente rien et que tout est vérifiable, et je pense qu'il est important de faire passer l'info dans le maximum de médias possibles.

Car il n'est pas facile pour tout le monde d'accepter que le gouvernement, les médias et même la médecine nous mentent pour des histoires d'argent. Erwann Menthéour parle de dissonance cognitive.
L'idée que, pendant des années, on a vécu dans l'erreur quand on pensait être dans le vrai engendre un sentiment terrible. C'est une souffrance psychologique qui entraîne souvent une réaction de protection: on refuse cette idée, on en réfute même la possibilité. On ne veut pas l'entendre, ni se remettre en question. C'est trop destabilisant, trop dur, trop dangereux parce que c'est tout le sens de son existence qui peut soudain voler en éclats. Le réflexe est d'éviter l'évidence, la vérité, de se réfugier dans une forme d'ignorance volontaire.
Les exemples se voient tous les jours, dans toutes les disciplines, et le livre peut aider certains à passer outre ce déni et à réfléchir sur leur consommation et leurs habitudes de vie.

Car la deuxième partie est un ensemble de conseils pour prendre soin de soi-même (monsieur le coach sportif est de retour) mais aussi des autres. Erwann Menthéour part du principe qu'en nous faisant du bien, nous faisons du bien autour de nous. Prenons donc soin de notre corps par le sport et l'alimentation et prenons de bonnes habitudes en recyclant nos déchets ou en consommant moins. Des choses simples mais qui, réalisées par un grand nombre de personnes, peuvent devenir signifiantes.
La future révolution, c'est nous qui la portons. Nous, individuellement, en tant qu'êtres responsables de notre quotidien, de notre futur.
Et le mot de la fin que j'estime d'autant plus important que je le vis en tant que végétarienne:
Alors, si j'ai montré à quel point les groupes agroalimentaires et les industriels savent utiliser les dernières techniques de marketing afin d'amener le public à consommer leurs produits, il n'y a aucune raison pour que ceux qui mènent un combat juste - afin de convaincre tout un chacun que manger sainement et équilibré ne peut être que bénéfique - n'usent pas de techniques au moins aussi efficaces. Chercheurs, spécialistes du marketing viral, community managers, universitaires peuvent et doivent unir leurs talents, leurs connaissances et leur envie de faire avancer une cause juste en contrant les arguments fallacieux et uniquement tournés vers le profit de leurs adversaires.

Livre reçu dans le cadre d'un masse critique sur Babelio. Merci aux éditions Solar.

5 commentaires:

potzina a dit…

Et puis il ne faut pas oublier l'aspect économique qui est peut-être mentionné dans le livre : on sait que la consommation de produits laitiers n'est pas bonne pour la santé mais si plus personne n'en mange, c'est toute la filière du lait qui va se retrouver sans emploi d'où cette connivence entre les gouvernements et les représentants de nombreuses filières. Je parle du lait mais c'est valable pour beaucoup de choses.

Cleophis Deeptizz a dit…

C'est justement pour ça qu'on nous ment et qu'on pousse à la consommation. Comment expliquer aux agriculteurs qu'ils doivent changer de métier?

Cleophis Deeptizz a dit…

Les solutions doivent exister, il suffit d'y réfléchir tous ensemble et de prendre le taureau par les cornes (si je puis me permettre). Ce serait trop simple de répondre économiquement à chaque fois: "On ne peut pas interdire aux gens de fumer, les producteurs de tabac seraient au chômage!"

Cleophis Deeptizz a dit…

Et re-réponse (il y a tellement de choses à dire). Quand Erwann Menthéour parle de dissonance cognitive, c'est justement en réponse à un producteur de lait qui l'a contacté pour se plaindre du fait qu'il dit du mal de sa profession. C'est dur de s'entendre dire que ce que l'on croit faire pour le bien de l'homme est en fait néfaste. Personne n'a dit que c'était facile d'ouvrir les yeux.

--------------------Domi----------------- a dit…

Coucou Cléophis,
Heureuse de voir que toi aussi tu mènes ce combat qui m'anime également !
Erwann Menthéour a une chronique santé sur antenne 2 dans l'émission ccvb (comment ça va bien) ( qui ne vaut que pour ses apparitions , mais bon ...c'est mieux que rien ! )A une heure de grande écoute il distille ses conseils alimentaires notamment et reprends le thème du sans gluten sans lactose( régime que nous suivons toujours , deux ans maintenant pour notre plus grand bonheur !)
Il n'est pas facile d'ouvrir les yeux c'est clair et de changer ses habitudes mais le jeu en vaut la chandelle !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...